guangzhou

  • Un dauphin blanc perdu dans la rivière des Perles va retrouver la mer

    Dans la rivière des Perles (la province du Guangdong, sud de la Chine), un dauphin blanc (Sousa chinensis) a pu franchir un grand pont grâce à l'aide humaine pour retrouver la haute mer. Plutôt âgé, l'animal semble mal s'adapter à l'environnement en eau douce et sa peau révèle des signes d'ulcère.

    Le dauphin nage plus lentement et ne saute plus comme aux moments où il avait été découvert. M. Zhang, un dresseur de l'Aquarium des dauphins de Guangzhou, s'est rendu sur le site, et a estimé que l'état de santé de l'animal était passable. «Même s'il nage lentement, cela est dans un degré normal».

    Se trouvant en difficulté dans les eaux douces, c'est une épreuve terrible pour avoir à passer sous le pont de la rivière des Perles. A son approche, il ressent le bruit des véhicules passant sur la structure, le faisant reculer. Certains passants ont vu le dauphin tourner au moins  deux fois autour du pont, sans oser s'y aventurer.

    Le 23 octobre 2015, à 11 heures, le dauphin est réapparu dans les eaux près du pont. A 11h50, deux bateaux de pêche ont commencé à tenter avec prudence de « guider » l'animal, vers l'aval de la rivière. Après plusieurs obstacles, le dauphin a enfin pu traverser le pont pour regagner la haute mer. 

    FOREIGN201510261400000439418023305.jpg

    On ne compte plus que 80 à 140  dauphins blancs chinois dans les environs de la rivière des Perles.

  • Pour les Chinois , c'est "Uber go home". Voici les 10 plus grandes villes au monde qui ont pris des mesures contre Uber

    0019b91ed62e174a627442.jpg

     Hong Kong

    Le 11 août 2015, la police de Hong Kong a perquisitionné deux bureaux Uber après avoir arrêté cinq chauffeurs pour exercice sans permis de location de voitures et conduite sans assurance appropriée.

     

    L'application mobile Uber relie les passagers avec des chauffeurs Uber qui utilisent leurs propres voitures pour leur proposer des courses. A la date du 28 mai 2015, ce service était disponible dans 58 pays et 300 villes à travers le monde.

    Certaines villes, comme Londres, Seattle et Mexico, ont reconnu la légalité d'Uber. Ce n'est cependant pas le cas partout ; elle a été contestée par les gouvernements et les compagnies de taxi de nombreuses villes et a même été interdite dans de nombreuses villes en raison des risques liés à la sécurité.

    0019b91ed62e174a62743e.jpg

     Guangzhou

    Le bureau d'Uber à Guangzhou, capitale de la province chinoise du Guangdong, a été perquisitionné par les autorités et il a été accusé de diriger un service de transport « illégal ».

     

    0019b91ed62e174a627443.jpg

    Paris

    Uber a été interdit sur l'ensemble de la France après que les chauffeurs de taxi aient organisé une série de grèves. Les chauffeurs de taxi ont bloqué les routes françaises vers les aéroports et les gares à Paris le 25 juin et la situation est alors devenue de plus en plus violente.

    0019b91ed62e174a627441.jpg

    Brisbane

    Uber est illégal et le service est interdit dans cette ville. Les conducteurs qui se font prendre sont sanctionnés d'une amende.

     

    0019b91ed62e174a62743f.jpg

    Bruxelles

    Uber est illégal à Bruxelles, capitale de la Belgique, et la société sera frappée d'une amende de 10 000 euros pour chaque trajet. Les chauffeurs ont leur voiture confisquée.

     

    0019b91ed62e174a62733a.jpg

    Berlin

    L'autorité de la ville de Berlin, LABO, a pris une décision interdisant à Uber de prendre des passagers, disant qu'ils ne répondent pas aux normes de sécurité de transport des personnes. Elle a également menacé l'entreprise d'une amende de 25 000 euros pour chaque violation et de 20 000 euros pour les chauffeurs non qualifiés et qui prendraient des passagers en charge.

     

    0019b91ed62e174a62733c.jpg

    New Delhi

    Le ministère des Télécommunications a envoyé une lettre aux fournisseurs de services Internet au sujet du blocage d'Uber parce qu'elle n'a pas obtenu l'autorisation d'exploiter, et qu'elle n'offre aucune vérification des antécédents des conducteurs. Tous les services de taxi basés sur applications ont été interdits dans la capitale nationale l'an dernier après qu'un chauffeur Uber ait été accusé d'avoir violé une passagère.

     

    0019b91ed62e174a62743d.jpg

    Séoul

    Séoul a annoncé qu'Uber est illégal parce que le service de partage de trajet est tout simplement illégal en vertu de la loi sud-coréenne.

     

    0019b91ed62e174a627440.jpg

    Madrid

    A Madrid, un juge a statué qu'Uber devait cesser toute activité commerciale, car elle n'a pas de licence officielle.

     

    0019b91ed62e174a62733b.jpg

    New York

    New York a proposé un gel de la croissance des entreprises de location de véhicules. Cela signifie qu'Uber est autorisé à n'ajouter que 201 nouveaux chauffeurs seulement l'année prochaine ; cependant, pour l'heure, Uber a beaucoup plus que 200 nouveaux chauffeurs par mois.

     

  • Les seuls triplés pandas au monde fêtent leur premier anniversaire

    Les seuls pandas triplés vivants dégustent du bambou à l’occasion de leur premier anniversaire au Chimelong Safari Park de la ville de Guangzhou, capitale de la Province du Guangdong, dans le Sud de la Chine. Plus de 4 000 personnes se sont rassemblées dans le parc pour transmettre leurs vœux aux pandas, une femelle et deux mâles. La mère des triplés est Juxiao, qui leur a donné le jour au parc le 29 juillet 2014, un événement rare en raison du faible taux de reproduction des pandas géants.

    FOREIGN201507301518000248964576690.jpg

    Des employés du parc déposent les pandas triplés sur un podium lors de la célébration de leur premier anniversaire

    FOREIGN201507301518000242853511487.jpg

    Des visiteurs et la presse prennent des photos du premier anniversaire des pandas .

    FOREIGN201507301518000243809942818.jpg

    La reproduction des pandas géants est très difficile. Des jumeaux chez les pandas est rare et des triplés ,extrêmement rare . Mais de mémoire d'homme , quand ils sont nés triplés, jamais l'ensemble de la fratrie n'a survécu. C'est vraiment la première fois que des triplés pandas fêtent leur anniversaire .

     

    Je rappelle aux amateurs de pandas qu'ils peuvent voir et observer les pandas en Chine , dans le Sichuan, en life, 24 heures sur 24 sur le site " I PANDA".

    Pour voir ce site il suffit de cliquer sur le lien dans le bas de la colonne de droite ,sur cette page.

  • Faute de clients, un célèbre restaurant de viande de chien ferme à Guangzhou (Canton)

    topelement.jpg

    Il est de plus en plus difficile de trouver un bon restaurant pour manger du chien à Guangzhou (Chine). L'un des plus fameux de cette grande ville du sud, le Sunshine, a fermé, rapporte lundi 18 mai le Guangzhou Daily. Le journal local précise que de nombreux restaurants proposant des mets à base de canidés ont fait de même ces derniers mois.

    En cause, l'appétit de plus en plus faible des Chinois pour la viande de chien, même dans cette région du sud où, selon un proverbe, les habitants mangent "tout ce qui a quatre pattes, sauf les tables et les chaises". "De plus en plus de gens ont réalisé l'importance de protéger les animaux et refusent donc de manger de la viande de chiens", analyse un Cantonnais, cité par le journal local. Les Cantonais finissent par céder à la pression des autorités centrales,de l'ensemble de la population chinoise et des ligues chinoises de défense des animaux de compagnie.

    10 millions de chiens mangés chaque année dans la région

     

    66-1306210Z439.jpg

    L'attitude des autorités de la ville est également invoquée pour expliquer cette fermeture. Elles ont publiquement conseillé de ne pas manger de chien pour des raisons sanitaires et envisagent d'inspecter plus scrupuleusement les sources d'approvisionnement de viande de la ville.

    L'animal ne va cependant pas disparaître des menus et des étals de sitôt. En 2013, la Société chinoise de protection des petits animaux, citée par Libération, estimait qu'environ 10 millions de chiens étaient mangés chaque année dans la région de Canton.

  • Les principales sources de polluants des villes chinoises identifiées

     

    FOREIGN201504021616000422928413891.jpg

     

    D'après de nouvelles recherches, véhicules, charbon, poussière en suspension et la production industrielle sont de 85 à 90% les principales sources de pollution atmosphérique dans la plupart des villes chinoises.

     

    Wu Xiaoqing, vice-ministre de la protection de l'environnement, a déclaré mercredi lors d'une conférence à Wuxi, dans la province du Jiangsu, que plusieurs scientifiques venaient d'analyser les sources de particules atmosphériques dans neuf métropoles, dont Beijing, Tianjin et Shanghai.

     

    Verdict : les véhicules sont les plus grands pollueurs à Beijing, à Hangzhou, la province du Zhejiang et Guangzhou et Shenzhen dans le Guangdong. Alors que la combustion du charbon émet encore la plupart des particules à Shijiazhuang (la province du Hebei), et à Nanjing dans le Jiangsu.

     

    La source de pollution majeure à Tianjin est la poussière en suspension, et la production industrielle pour Ningbo, dans la province du Zhejiang. A Shanghai "les sources mobiles" sont responsables de la plupart de la pollution.

     

    La recherche des polluants nécessite l'analyse des particules recueillies pour tracer les émissions.

     

    Chai Fahe, vice-président de l'Académie chinoise des sciences environnementales, a indiqué que l'étude menée par le ministère de la protection de l'environnement, a débuté en 2013 et impliquait également l'Académie chinoise des sciences et l'Académie d'ingénierie.

     

    Un projet visant à encourager les efforts locaux pour gérer plus efficacement la pollution de l'air.

     

    «Les résultats pour Beijing, Tianjin et Shijiazhuang, montrent que ces trois municipalités, bien que géographiquement très proches, connaissent différents types de pollution», a expliqué Chai Fahe.

     

    Shanghai par contre connaît une situation unique. En raison de son industrie maritime florissante, à la fois sur le plan national et international. Les «sources mobiles» sont devenues les principales causes de dégradation de l'environnement, devant les émissions des véhicules, comme à Beijing et Guangzhou.

     

    L'enquête a guidé l'élaboration de nouvelles politiques dans certaines villes. Par exemple, la publication des principaux polluants atmosphériques dans la capitale, publiée en avril 2014 a montré que plus de 30% de la pollution locale provenait des véhicules. C'est pourquoi, un plan d'urgence a été mis à jour cette semaine.

     

    Dorénavant, si un smog lourde persiste pendant plus de trois jours à Beijing, les autorités lanceront un plan d'urgence de niveau supérieur, notamment en limitant l'utilisation des véhicules privés sur la base d'une alternance sur les routes, en fonction du numéro des plaques d'immatriculation se terminant par un chiffre pair ou impair.

     

    Pour Chai Fahe, la prochaine étape consistera à travailler sur la répartition des sources de particules atmosphériques dans les régions plus grandes. Cela pourrait répondre à des questions telles que comment les polluants s'écoulent et l'influence mutuelle des régions, comme le pôle Beijing-Tianjin-Hebei.

     

    Vingt-six autres villes divulgueront leurs sources de polluants plus tard cette année. Wu Xiaoqing a fait savoir qu'un inventaire des émissions détaillées pour les neuf villes où les sources de pollution ont déjà été réparties sera rendu public prochainement.

     

  • Top 10 des villes chinoises avec les meilleures perspectives d'expansion

     

    0019b91ec981167b5c4124.jpg

    Installation sportive dans la baie de Shenzhen

     

    Selon un rapport de PricewaterhouseCoopers (PwC) société de conseil internationale, c'est la ville de Shenzhen qui est en tête en termes d'opportunités de développement futures en Chine, comme l'année dernière.

    Publié conjointement par PWC Chine et la China Development Research Foundation, le rapport a étudié le développement de 20 villes chinoises sur la base de 10 indicateurs, comme l'état de préparation en matière de technologie, le développement durable et l'influence économique.

    0019b91ec981167b5c3c23.jpg

    N° 2. Guangzhou, province du Guangdong (sud de la Chine)

    0019b91ec981167b5c3422.jpg

    N° 3. Nanjing, province du Jiangsu (est de la Chine)

    0019b91ec981167b5c2d21.jpg

    N° 4. Wuhan, province du Hubei (centre de la Chine)

    0019b91ec981167b5c2720.jpg

    N° 5. Hangzhou, province du Zhejiang (est de la Chine)

     

    0019b91ec981167b5c1d1f.jpg

    N° 6. Chengdu, province du Sichuan (sud de la Chine)

    0019b91ec981167b5c121d.jpg

    N° 7. Xi'an, province du Shaanxi (nord-ouest de la Chine)

    0019b91ec981167b5c0c1c.jpg

    N° 8. Municipalité de Tianjin (nord de la Chine)

    0019b91ec981167b5c071b.jpg

    N° 9. Xiamen, dans la province du Fujian (sud-est de la Chine)

    0019b91ec981167b5c021a.jpg

    N° 10. Qingdao, dans la province du Shandong (est de la Chine)

  • La plus grande région urbaine du monde est chinoise

    Le delta de la rivière des Perles, comprenant un groupe de villes au sud de la Chine vient de dépasser Tokyo en devenant la plus grande zone urbaine du monde en termes de population et de superficie des terres, a indiqué lundi la Banque mondiale.

    La zone, qui couvre Guangzhou, Shenzhen, Foshan et Dongguan, compte au total 42 millions d'habitants, une population plus importante que celle de l'Argentine, du Canada et de la Malaisie, a souligné la banque dans un rapport au sujet de l’urbanisation en Asie de l'Est.

     

    Selon le document, de 2000 à 2010, près de 200 millions de personnes en Asie de l'Est, y compris l'Asie du Sud-Est et du Nord-Est, se sont déplacés vers les zones urbaines, soit l'équivalent de 36% de sa population, en hausse de 29% par rapport au début de la décennie.

    Le rapport, basé sur certaines données recueillies par le biais de l'imagerie satellite et de la cartographie géospatiale, montre que cette région abrite 869 zones urbaines et plus de 100 000 personnes, dont huit mégapoles de plus de 10 millions d’habitants en 2010. La partie urbaine s'étend à un taux moyen de 2,4% par an pendant cette période, sur un territoire de 134 800 kilomètres carrés en 2010. Les populations urbaines ont augmenté à un rythme accéléré de 3%.

    A noter également un lien entre l'urbanisation et la croissance des revenus.

    Abhas Jha, un expert en développement urbain à la Banque mondiale, souhaite que cette publication pousse les décideurs à lancer une statégie "Priorité au Peuple et non aux véhicules" dans l’expansion des villes face à plusieurs défis tels que les embouteillages

  • Guangzhou (Canton)compte environ 120 000 résidents étrangers permanents, dont 16 000 en provenance d'Afrique

    sans-titre.png

    Xie Xiaodan, maire adjoint et directeur du bureau de la sécurité publique de la ville de Guangzhou, a exhorté les départements de sa ville à offrir un service encore meilleur aux étrangers.

    M. Xie a rejeté les rumeurs selon lesquelles Guangzhou compterait plus de 600 000 personnes de pays et régions d'Afrique.

    Selon les statistiques du département de l'entrée et sortie de la ville, Guangzhou compte environ 120 000 résidents étrangers permanents, dont une majorité d'Européens et Russes mais aussi 16 000 en provenance d'Afrique. Si on ajoute les résidents temporaires, et quelques 5000 illégaux, la population africaine ne dépasse pas les 30000 individus a déclaré monsieur Xie .

    Si pour les autorités cette population n'offre pas plus de problèmes que d'autres, je dois quand même dire que quand j'ai demandé à aller dans ce quartier d'Africains, on me mit en garde et on me déclara que le quartier était bien trop dangereux et je ne trouvai aucun taxi qui voulu bien me conduire dans ce quartier.

    Alors, faut-il avoir peur de Africains de Guangzhou ?

    Pour le Chinois moyen, cette population a des coutumes étranges et une culture sensiblement différente de la leur. Cela choque parfois et peut engendrer des peurs, mais selon les autorités de la ville, en plus de faire des affaires, les Africains viennent à Guangzhou pour travailler, étudier et faire du tourisme.

    Les Africains vivent dans les quartiers de Dengfeng, Kuangquan, Taojin et Xinshi des arrondissements Baiyun et Yuexiu de la ville.

    Guangzhou accueille tous les étrangers qui arrivent dans la ville avec des titres de voyage et des visas valides, tout en n'épargnant aucun effort pour lutter contre l'immigration illégale, a dit M. Xie.

    Peng Peng, chercheur principal à l'Académie des sciences sociales de Guangzhou, a déclaré que les ministères devraient redoubler d'efforts pour freiner l'immigration clandestine dans la ville.

    « Les droits et intérêts légitimes des étrangers, notamment des Africains, qui arrivent à Guangzhou avec des titres de voyage en règle doivent cependant être protégés selon les lois », a déclaré M. Peng.

    Plus de 20 % des Africains séjournant à Guangzhou (province du Guangdong) gagnent plus de 30 000 yuans (4 040 euros) par mois, selon un récent sondage réalisé par le Southern Metropolis Daily.

    Ce journal de Guangzhou a interviewé 204 personnes de plus de 50 pays africains.

    Des 165 personnes interrogées qui ont révélé leur revenu mensuel, 37 ont dit gagner plus de 30 000 yuans (4 040 euros) par mois en faisant des affaires dans cette ville de la Chine du Sud. Ce chiffre est plus élevé que le revenu moyen des cols blancs locaux.

    001ec94a27151615c36f07.jpg

  • Zoo de Guangzhou : la famille de pandas, la seule au monde avec des triplés, présentée , enfin , au grand complet

    FOREIGN201412101719000133833673523.gif

    Le dernier des trois triplés de panda géant a rejoint sa mère, Juxiao, mardi, marquant la première réunion complète de la famille après la naissance de triplés le 29 juillet 2014.

     

    Les deux autres étant avec leur mère depuis le 21 novembre.

     

    C'était un jour de joie au Safari Park Chimelong de Guangzhou, la province du Guangdong, pour la maman occupée à étreindre en douceur et de toucher ses progénitures, censées être aujourd'hui les seuls triplés vivants de la planète.

     

    C'est la première fois que Juxiao, dont le nom signifie littéralement «sourire chrysanthème», a la chance d'interagir avec ses trois petits depuis leur naissance (deux jeunes mâles et l'aînée étant une femelle), selon Dong Guixin, de directeur général du parc.

     

    002564bb44f715f24feb0c.jpg

     

    «Les soins de la mère pourront les aider à se développer d'une manière plus saine», a déclaré Dong.

     

    Juxiao était incapable de s'occuper d'eux, ces derniers mois, car en mauvaise santé après leur naissance, a souligné Dong.

     

    Le personnel du zoo a d'abord nourri les nouveaux-nés à la fois avec du lait de leur mère et du lait infantile. Puis, ils ont ensuite laissé la mère allaiter chaque bébé en rotation.

     

    «Permettre à Juxiao de s'occuper des trois bébés comportait des risques. La mère pouvant les blesser sans s'en rendre compte. Par exemple, en appuyant sur eux», a expliqué le responsable.

     

    Le 21 novembre, Juxiao a pu retrouver deux de ses petits et semblait être heureuse d'être avec eux.

     

    002564bb44f715f24feb0d.jpg

     

    «C'était une tentative bien audacieuse de permettre à Juxiao de nourrir les triplés, n'ayant aucune expérience dans ce genre de situation», a confié Dong Guixin.

     

    Ajoutant que ce regroupement familial marque le passage d'un arrangement de stimulation artificielle à la véritable mère qui peut élever ses propres petits, et leur apprendre les techniques de survie.

     

    Chacun des trois bébés pèse aujourd'hui plus de 8 kg. Ils sont en bonne santé, d'après le parc.

     

    Des triplés pandas ont seulement une seulement une chance de 1% de survivre à la naissance, selon le Centre chinois de recherches et de conservation du panda géant (province du Sichuan).

     

    Il y a seulement quatre cas connus de pandas à avoir mis au monde des triplés. Le dernier, en 1999 à Chengdu, une femelle de 18 ans avait donné naissance à trois petits, mais un seul a survécu.

    source: Renmin Ri Bao - Quotidien du PCC

    FOREIGN201412101719000130089330516.gif

    002564bb44f715f24feb0b.jpg

    FOREIGN201412101719000132695393319.gif

    FOREIGN201412101719000132030148337.gif

     

  • Guangzhou ( Canton) ville la plus insécurisée de Chine,la police va redoubler d'efforts contre les étrangers en situation irrégulière

    chinaafricans.jpg

    La police de Guangzhou, capitale de la province du Guangdong en Chine du sud, a renforcé la répression en cours sur les étrangers qui entrent, vivent ou travaillent illégalement dans la ville.

    Selon la police, Guangzhou est la ville qui compte le troisième plus grand nombre d'étrangers sur la partie continentale de la Chine, après Beijing et Shanghai, avec environ 118 000 personnes enregistrées.

    Cependant, un professeur d'université a dit à la Télévision centrale de Chine en mai que les seuls Africains pourraient être plus de 150 000.

    Les marchands africains sont attirés par Guangzhou en raison de sa proximité avec les usines et autres installations de fabrication et des produits très bon marché, a précisé CCTV, ajoutant que la communauté africaine de la ville -16 000 personnes enregistrées- est la plus grande d'Asie.

    De nombreux marchands africains vendent les produits achetés à Guangzhou dans leurs pays d'origine.

    CCTV a ainsi cité le professeur Li Zhigang, de l'Université Sun Yat-sen de Guangzhou, qui étudie l'immigration africaine depuis 2006, et selon lequel que le nombre d'Africains présents dans la ville devrait fortement augmenter dans les prochaines années.

    Selon le professeur Li, les Africains ont contribué au développement économique de la ville, mais ils font aussi pression sur la gestion urbaine et les ressources sociales. Il a également déclaré que certains immigrés clandestins se rendent coupables de comportements criminels.

    Le Yangcheng Evening News d'hier a rapporté que la police de la ville a mis en place une équipe spéciale visant les étrangers non enregistrés.

    Elle dispose de 30 agents des SWAT, ainsi que de policiers en civil et d'experts en langues étrangères.

    Leur travail consiste à interroger les étrangers et vérifier leurs papiers.

    La police a déclaré que, après le lancement de la première campagne de répression, certains Africains ont émigré vers les zones en dehors de la capitale.

    La gestion des étrangers est encore à ses débuts, bien que la réforme de la Chine et l'ouverture aient commencé il y a plus de 30 ans, a déclaré au journal un fonctionnaire anonyme de l'administration des sorties et entrées de Guangzhou.

    Il a déclaré que certains criminels ont changé leur identité après leur entrée en Chine, et que les autorités de Guangzhou utilisent un nouveau système de comparaison de photos depuis l'année dernière, mais qu'il a encore besoin d'être amélioré.

    Ce fonctionnaire a également précisé que certains Africains se comportent violemment et agressent même la police lors des interrogatoires, ce qui fait que trois agents des SWAT sont habituellement présents quand un Africain est interrogé.

    Parfois, cinq policiers minces n'arrivent pas à contrôler un seul Africain grand et fort, a-t-il dit.

    Selon le journal, les forces de police de la ville cherchent aussi de l'aide auprès d'autres autorités parce qu'elles ne sont pas en mesure de gérer un aussi grand nombre d'étrangers.

    En vertu du droit chinois, toute personne qui fournit un logement aux étrangers qui entrent, travaillent ou vivent en Chine illégalement pourront être mis en détention jusqu'à 10 jours et subir une amende allant jusqu'à 20 000 yuans (3 249 dollars US).

    En juin 2012, plus de 100 Africains se sont rassemblés devant un poste de police à Guangzhou, provoquant des embouteillages, alors qu'ils protestaient contre la mort soudaine d'un Nigérian à la gare.

    Selon les médias locaux, le Nigérian avait refusé de payer la course d'une moto-taxi et une bagarre avait alors éclaté.

    La police a déclaré qu'il était soudainement tombé dans le coma au poste de police et qu'il était décédé malgré les efforts faits pour le réanimer.

    En 2009, plus de 100 Africains s'étaient également rassemblés devant le même poste après avoir appris qu'un Africain se soit tué en sautant depuis son domicile pour éviter un contrôle de passeport.

    Devant l'insécurité grandissante , de nombreux Chinois m'ont déclaré éviter de se rendre dans cette ville qu'ils n'aiment pas d'autant plus que la majorité ne parle pas ou ne veut pas parler le mandarin et qu'ils trouvent la ville sale. Personnellement, je trouve leur jugement exagéré. D'accord, concernant l'insécurité dans certains quartiers , mais concernant la saleté, ce n'est ni plus ni moins que beaucoup d'autres grandes villes chinoises.

    ecran.jpg