grande bretagne

  • Une entreprise chinoise va construire la première centrale marémotrice du monde en Grande-Bretagne

    swansea_aerial.png

     

    Une entreprise publique chinoise a été choisie pour construire un mur de 8 kilomètres pour la première centrale marémotrice au monde dans la baie de Swansea, a annoncé mercredi le concepteur du projet.

    La China Harbor Engineering Company Ltd (CHEC) est l'entreprise qui a remporté le contrat de 300 millions de livres (460 millions de dollars), annoncé par la société Swansea Bay Tidal Lagoon Power.

    La CHEC dépensera la moitié de la valeur du contrat en main d'oeuvre, en partenaires et chaînes d'approvisionnement britanniques, a indiqué le concepteur.

    Selon les médias locaux, le projet d'un milliard de livres de la baie de Swansea fournira de l'électricité au réseau national, avec un potentiel de 120 000 foyers.

    Par ailleurs, la CHEC a établi une filiale britannique et a fait savoir sa volonté de poursuivre un programme d'investissement dans les infrastructures en Grande-Bretagne au cours de la prochaine décennie.

    Lin Yi Chong, le PDG de China Harbor Engineering Company a déclaré : "La CHEC a pris la décision stratégique d'entrer dans le marché des investissements et de la construction d'infrastructures au Royaume-Uni, et nous voyons le projet de la baie de Swansea, une innovation qui pourrait offrir au monde une nouvelle option énergétique, comme la clé de voûte de notre stratégie de développement au Royaume-Uni et plus largement en Europe".

    Mark Shorrock, le directeur de Tidal Lagoon Power, a déclaré de son côté : "Ayant encouragé la CHEC à postuler et à investir dans des projets d'infrastructure en Europe occidentale en créant une base britannique, je suis ravi, suite à une compétition intense, que mes collègues ingénieurs aient choisi CHEC pour notre projet fondateur de la baie de Swansea".

     
     

    Capture-4.png

  • Les premiers vols charters de tours opérateurs chinois pour l'Europe, prévus à Liège et Birmingham dès le mois prochain

    L'Agence de voyage Zhongxin de Beijing, l'un des principaux fournisseurs de services de voyage en Chine, a présenté son projet "Dix mille touristes en vol charter pour l'Europe", dont la destination sera la ville de Liège (Belgique), a-t-on appris vendredi du voyagiste.

    Il s'agit d'un projet de voyage en vol charter pour une période de six mois, à savoir du mois d'avril jusqu'au mois d'octobre cette année, avec trois vols par semaine partis respectivement de trois villes chinoises, dont Xi'an (lundi), Shenyang (mercredi) et Tianjin (samedi). Le premier vol charter sera lancé le 20 avril prochain à partir de Xi'an, capitale de la province du Shan'xi. A Tianjin , j'ai pu mesurer le grand intérêt porté à la nouvelle , des responsables d'universités et de banques m'ont déclaré être prêt à organiser des voyages en groupes vu que ces voyages sont proposés à des prix très compétitifs.

    Birmingham, la deuxième ville de Grande-Bretagne, rebaptise son aéroport "Shakespeare's Airport" afin d'attirer des milliers de touristes chinois dans le centre de l'Angleterre.

    Stratford-upon-Avon, la ville natale du célèbre dramaturge anglais, est à proximité de Birmingham.

    L'aéroport a annoncé un partenariat avec Hainan Airlines et le voyagiste chinois Caissa Touristic. Le nouveau partenariat permettra la mise en place, cet été, de 17 vols charters entre Beijing et Birmingham, qui transporteront environ 4 000 touristes chinois à destination de la Grande-Bretagne, dans le cadre de voyages organisés.

    Le premier vol d'Hainan Airlines quittera Beijing le 3 juillet. Un Boeing 767-300 assurera la liaison deux fois par semaine - les lundis et les vendredis - et transportera 32 passagers en classe Affaires et 191 passagers en classe Économique.

    A en croire le décompte du voyagiste sur la réservation du projet, les Chinois sont "très enthousiastes" pour voyager en Europe, les billets des premier vols ont été tous vendus, a indiqué Wang Zhenyue, un responsable de l'agence, estimant qu'au moins 10.000 touristes chinois sont attendus en Belgique au cours des six mois.

    Et ce n'est pas l'effondrement de l'euro qui va tempérer l'enthousiasme chinois. En effet , si on tient compte que depuis le début 2014 , l'euro a perdu un peu plus de 20% de sa valeur par rapport à la monnaie chinoise , cela offre une réduction d'autant pour les achats effectués par les touristes chinois.

    Pour accueillir ces passagers supplémentaires, l'aéroport liégeois va investir 700.000 euros, essentiellement pour aménager son terminal (sécurité, douanes, vérification des passeports, duty free...). Au total, une centaine de personnes devraient être engagées par Liege Airport et ses sous-traitants pour assurer ces activités supplémentaires.

    "Le tourisme se développe très vite en Chine", a commenté Lijun Zhang, représentant de l'ambassadeur de Chine en Belgique. "Plus de 100 millions de Chinois voyagent désormais à l'étranger.

    54fef8583570c8b95286ba0f.jpg

    En 2014, plus de 200.000 Chinois ont visité la Belgique".

     

  • La Chine refuse aux législateurs britanniques l'autorisation de visiter Hong Kong et les exhorte à ne pas s'ingérer dans les affaires de HK

    Ma photo de profil sur Facebook , en signe de soutient à la police de Hong Kong1924391_10152747923359228_4748438951391277597_n.jpg

    Depuis que j'ai affiché cette photo sur FB , le nombre de mes amis est passé de +/- 1200 à près de 2000 . Soit le nombre de mes amis a augmenté d'au moins 700 amis venant de Hong Kong  qui tous soutiennent la police de HK.

    Ceci est à prendre en considération avant de lire cet article.

    "Le gouvernement central chinois et le gouvernement de la région administrative spéciale de Hong Kong (RAS) ont indiqué au Royaume-Uni, à plusieurs reprises, qu'ils s'opposaient résolument à la visite à Hong Kong de la prétendue délégation du comité restreint des affaires étrangères de la Chambre des communes pour une soi-disant enquête, et ont demandé l'annulation de la visite", a déclaré lors d'une conférence de presse.

     

    Hua-Chunying.jpg

    Mme Hua s'est ainsi exprimée en réponse à une question posée en écho aux remarques du président du comité restreint des affaires étrangères de la Chambre des communes, selon lesquelles la Chine a agi ouvertement de manière conflictuelle en refusant la visite de cette délégation.

    Mme Hua a souligné que si certains législateurs britanniques étaient déterminés à faire cette visite, celle-ci représenterait réellement une attitude de confrontation qui ne serait pas bénéfique pour les relations sino-britanniques.

    Hong Kong est une région administrative spéciale de la Chine, et les affaires de Hong Kong sont purement les affaires intérieures de la Chine, a ajouté la porte-parole.

    "La Chine a plusieurs fois exprimé fermement son opposition à l'ingérence des gouvernements, organisations ou individus étrangers dans les affaires de Hong Kong", a-t-elle ajouté.

    La Chine attache toujours une grande importance aux relations sino-britanniques, qui représentent les intérêts communs des deux pays et des deux peuples, a noté Mme Hua.

    "La porte reste toujours ouverte à ceux qui s'engagent à renforcer les relations sino-britanniques. Mais nous nous opposons fermement et nous ne permettrons aucune ingérence dans nos affaires intérieures", a-t-elle conclu.

    Dont acte.

    le-president-de-la-commission-des-affaires-etrangeres-du-parlement-britannique-richard-ottoway-dans-son-bureau-a-londres-le-1er-decembre-2014_5162219.jpg

    Le refus de la Chine d'accorder des visas à la Commission des Affaires étrangères du parlement britannique pour se rendre à Hong Kong est une "erreur" et s'avère "contre-productif", a déclaré lundi le porte-parole du Premier ministre britannique.

    Cela ne fait qu'amplifier les inquiétudes au sujet de la situation à Hong Kong", a ajouté le porte-parole de David Cameron lors d'un briefing avec la presse.

    On croit rêver, pourquoi des inquiétudes pour HK? Il y a -t-il eu des morts comme à Ferguson? non!!!

    Alors que les parlementaires britanniques aillent faire un petit tour chez leurs amis yankees et commencent ,si c'est pas trop leur demander , à  respecter la Chine et le peuple chinois.

    Et encore une fois, bravo à la police de HK.