gm

  • 3.830.000 VEHICULES VENDUS EN CHINE EN 4 MOIS'

    Des ventes record d'après le rapport mensuel les joint-ventures de GM China

    Chaque mois, il se vend 1 million de voitures neuves en Chine, marché qui sauve le marché mondial . Alors que plusieurs centaines de millions de Chinois roulent en voiture;le potentiel du marché tournant autour de 400à 500millions de véhicules; voici ce que j'ai pu lire comme commentaire sidérant sur "skynet" qui illustre bien l'ignroance totale de la réalité chinoise du belge moyenqui ne peut imaginer qu'une importante fraction de la population a un niveau de vie égal voir supérieur au niveau belge                                                                                                                            Quand ils auront fini de délocaliser, ils ne pourront plus vendre en Europe, car les gens n'auront plus d'argent, et ils ne sauront pas vendre en Asie, car là-bas, les gens n'ont pas d'argent pour 2 ou 3 millions de personnes qui ont les moyens de se payer une voiture, il reste 1 milliard et demi de personnes qui roulent à vélo,et encore?????????.SIGNE ALLO???
    De plus, la télévision, elle ne montre que le bon coté des choses, le reste n'intéresse personne, donc, on oublie.

    Les deux joint-ventures chinoises du géant automobile General Motors, actuellement en faillite, ont enregistré des ventes record en mai, grâce à la forte demande pour des véhicules familiaux et la récupération de l'économie chinoise.

    Shanghai GM, joint-venture de GM et du constructeur automobile chinois SAIC Motor, a déclaré que les ventes de véhicules ont augmenté de plus de 50% par rapport à l'année dernière avec 56 011 unités vendues en mai, soutenus par la vente des modèles de marque Buick qui sont à la mode.

    La compagnie produisant des voitures familiales GM, qui est en partenariat avec SAIC Motor et Liuzhou Wuling Automobile, aurait vendu 100 258 unités le mois dernier. C'est la première fois qu'un constructeur automobile chinois aura franchi le seuil de 100 000 véhicules par mois.

    Les ventes de SAIC-GM-Wuling ont augmenté depuis le début de cette année, alors que le gouvernement a réduit de moitié les taxes sur la vente des véhicules personnels et a distribué des subventions pour une somme totale de 5 milliards de yuans dans le but d'encourager la vente d'automobiles dans les zones rurales.

    Les ventes du producteur dont le QG se trouve à Detroit ont augmenté en Chine de 75% par rapport à l'année précédente avec 156 000 véhicules vendus en mai, a annoncé la compagnie.

    Ces chiffres sont en fort contraste avec la performance de la compagnie aux Etats-Unis, son marché national, où les ventes ont chuté de 50% au premier trimestre de cette année.

    Shanghai Volkswagen Co, une joint-venture créée par la SAIC et le producteur allemand d'automobiles Volkswagen, a déclaré hier qu'elle a vendu 59 754 véhicules en mai, 57% de plus par rapport à l'année précédente, a annoncé le constructeur automobile dans une déclaration.

    Les producteurs étrangers sont de plus en plus en train de se tourner vers la Chine cette année pour compenser la baisse des ventes sur le marché nord-américain et européen.

    Les ventes de véhicules en Chine ont augmenté de 9,4% avec 3,83 millions de véhicules vendus au cours des quatre premiers mois de cette année, tandis que les ventes aux Etats-Unis ont diminué de 37% avec 3 millions d'unités vendus.

    Les ventes de GM en Chine dans les cinq premiers mois de l'année ont augmenté de 33,8% par rapport à l'année précédente, a annoncé la compagnie.

    Ses ventes ont augmenté de 50% en avril avec un record mensuel de 151 084 unités.

  • SANS LA CHINE ,PAS DE SALUT CAR ELLE TIRE L'ECONOMIE MONDIALE;

    Les préjugés des médias occidentaux sur la Chine sont dus à un manque de connaissances

    F200905131006162837251571[1]
    Lionel Vairon lors de l'interview

    Lionel Vairon, ancien diplomate français et auteur du livre « La menace chinoise, mythe ou réalité ?», a déclaré, lors d'une interview accordée à Xinhuanet le 11 mai, que les préjugés perçus par certains médias occidentaux sur la Chine sont dus à un manque de connaissances.

    Lionel Vairon a avancé deux explications à cet état de fait. Premièrement, la commercialisation des médias. Le public ne s'intéresse pas aux rapports ayant pour sujet des informations positives sur la Chine, telles que le succès du développement économique de la Chine. Au contraire, les articles critiquant la Chine sont beaucoup plus appréciés par le public. Les médias sélectionnent ainsi des articles susceptibles de plaire au public.

    Deuxièmement, l'opinion des journalistes. Les journalistes sont obligés de rédiger des articles le plus rapidement possible, ce qui les empêche de faire des études approfondies sur les sujets traités. De plus, la plupart des journalistes occidentaux, qui se trouvent à l'autre bout du monde, n'ont jamais eu l'occasion de se rendre en Chine et de voir la Chine de leurs propres yeux. Pour ceux qui ne parlent pas le chinois, les connaissances sur la Chine sont souvent acquises à travers des « on-dit ». Et finalement, les journalistes, eux aussi, sont souvent influencés par l'opinion des médias, qui est parfois injuste. C'est pour ces raisons-là que les journalistes étrangers ne peuvent pas former leurs propres opinions sur la Chine, qui devraient être basées sur des observations et des analyses. Dans ce contexte, il n'est donc pas surprenant que les articles de certains journalistes étrangers offrent une vision superficielle de la Chine.

    Lionel Vairon est titulaire d'un doctorat d'études vietnamiennes et est diplômé de chinois et de sciences politiques. Cet ancien diplomate a été en poste successivement au Cambodge, en Thaïlande et en Iraq. PDG d'une société de consulting à Bruxelles, il enseigne également à l'Institut National des Langues et Civilisation Orientales (INALCO), à HEC, à l'Institut des Hautes Études de Défense nationale (IHEDN) et dirige le séminaire Chine au Collège Interarmées de Défense (École de Guerre).

    Le public européen connait mal la Chine, mais l'inverse est vrai aussi. Ce qui diffère le chinois de l'européen , c'est que le chinois se garde de tout commentaire tandis que chez nous, les gens y vont de leurs commentaires , souvent bêtes ,parfois méchants. Chez nous,des gens peu instruits , se contentant de lectures sans analyse d'articles de presse dont on vient de voir le manque de sérieux se complaisent dans les stéréotypes les plus écculés qui parfois débouchent sur des déclarations racistes et infâmantes.

    Quand on lit les âneries débitées sur un forum de skynet, sur une déclaration de GM qui ouvrirait des usines en Chine , on reste stupéfait de l'ignorance de certains. Ce n'est pas d'aujourd'hui que GM ouvre des usines en Chine, et depuis des années ,on voit circuler en Chine des Buick et autres modèles de GM. Il se fait que la vente des voitures aux marques de GM a subit un net ralentissement en Occident, heureusement pour GM, en Chine le marché se porte assez bien, donc il est normal que cette firme profite de l'opportunité que lui offre le marché chinois. Jamais une voiture produite en Chine ne sera vendue en Europe même si certains ne peuvent comprendre que le potentiel du marché chinois dépasse les 300 millions de véhicules dans l'immédiat. La palme des coms ridicules revenant à un internaute parlant de 1 à 2 millions d'unités alors que ce chiffre est dépassé depuis des dizaines d'années, en fait depuis mars, il se vend un million de véhicules PAR MOIS, GM prévoit de vendre d'ici 3ans ,2millions de véhicules par an . Donc , grâce à la Chine, de nombreuses usines resteront ouvertes en occident, et de nombreux ouvriers garderont leur poste.Par son marché dynamique la Chine empêche non seulement GM de sombrer,mais de nombreuses firmes de construction automobile, avec le résultat que la casse est limitée ainsi que le nombre de chômeurs,

    Mais cela, quel média est prêt à l'expliquer et en dehors de l'automobile les exemples pleuvent. Sur ce blog je m'évertue a démontrer que la crise,d'abord elle ne vient pas de Chine, mais sans la Chine, il n'est pas de salut car c'est elle qui tire l'économie du monde. Donc plus que jamais, nous avons besoin des chinois.

  • GENERAL MOTORS OUVRE UNE USINE EN CHINE. MA PETITE ENTREPRISE CONNAIT PAS LA CRISE!

    General Motors et SAIC ouvrent une nouvelle usine automobile en Chine malgré "les temps difficiles"

    General Motors (GM) et son partenaire chinois, la Shanghai Automative Industry Corporation (SAIC) ont ouvert une usine automobile mercredi dans la province du Liaoning (nord-est), faisant ainsi de la province une des trois bases de production de Chevrolet Cruze dans le monde.

    Deuxième joint venture implantée par GM et SAIC à Shenyang, chef-lieu de la province, la nouvelle usine a coûté un investissement de 2,67 milliards de yuans (390,6 millions de dollars) et produira 150 000 unités chaque année. L'usine lancera la production générale de voitures compactes Chevrolet Cruze au deuxième trimestre de 2009.

    Kevin Wale, président et directeur général de GM en Chine, dit avoir confiance dans le futur développement de GM en Chine. "GM ne ralentira pas son développement en Chine malgré les temps difficiles", a-t-il affirmé.

    Ding Lei, directeur général de GM Shanghai, a estimé que la nouvelle usine établirait des bases solides pour le développement de GM Shanghai au cours des dix prochaines années, de concert avec les deux autres bases de production dans l'arrondissement de Jinqiao à Shanghai et à Yantai dans la province orientale du Shandong