gastronomie

  • La cuisine française : difficile à avaler en Chine

    Nous avons plus d'un fois irronisé à la vue d'étrangers ne sachant se dépatouiller avec leurs baguettes mais avez)vous déjà pensé au choc culturel que peut ressentir un Chinois face à une table française?

    Avec ses couverts inhabituels, ses noms bizarres et son étiquette complexe, la haute cuisine française intimide autant qu'elle attire les Chinois, malgré la tradition culinaire du pays qui leur inspire de la fierté.

    Jeudi, dans le cadre d'une campagne gastronomique et diplomatique mondiale et le contexte d'une concurrence accrue, plus de 40 restaurants en Chine ont offert un menu de six services mettant en vedette les ingrédients français.

    La plupart des Chinois sont habitués à manger des huîtres cuites, habituellement grillées et ne mangent pas de viande crue. Peu versés sur le fromage, les Chinois ignorent totalement les bleus.

     

     

    Dans la cuisine chinoise – l'une des plus variées au monde – les chefs doivent harmoniser les types d'aliments « froids » et « chauds », un concept chinois unique qui n'a rien à voir avec la température et qui est lui-même difficile à traduire dans les langues ou concepts occidentaux : l'agneau et le poulet sont « chauds », le thé noir et les litchis sont « tièdes », alors que le canard, les fraises et le thé vert sont « froids ». Selon les espèces, le poisson peut être froid, neutre ou tiède.

    Les mélanges sont plus fréquents, et un équilibre doit être trouvé entre les couleurs et les cinq saveurs de base : aigre, sucré, épicé, salé et amer.

     Dans un buffet, certains Chinois ont tendance à tout mettre ensemble dans leur assiette. Vous les verrez se servir de salade, puis ajouter le poisson, la viande, les légumes, le riz, une crème brûlée et une crêpe au chocolat .

    Les convives chinois aiment aussi festoyer autour d'un plateau tournant chargé de plusieurs plats et se servir selon l'inspiration sans aucun ordre prédéfini.

    Le contraste avec des assiettes servies dans un ordre rituel peut être déconcertant, en particulier lorsque des couverts spécialisés comme des pinces à escargots sont ajoutés.

     

                                Nouvelles en Bref

     

    Les autorités touristiques chinoises prévoient de lancer une campagne visant à réglementer la tarification des sites touristiques et à interdire les frais cachés et déraisonnables imposés par certains sites touristiques.

     

    La Nouvelle zone de Pudong envisage la création d'un marché boursier similaire au Nasdaq pour sa zone pilote de libre-échange (ZLE),

     

  • Promotion des produits gastronomiques français chez Carrefour Beijing

    133289486_13984064368811n.jpg

    Un salon pour la promotion des spécialités gastronomiques françaises a été inauguré jeudi dans un magasin Carrefour à Beijing, avec la présentation d'une centaine de produits sucrés d'épicerie fine, tels que chocolats, bonbons, gâteaux et biscuits.

    A l'occasion de la cérémonie d'ouverture, l'ambassadeur de France en Chine Sylvie Bermann a fait elle-même la présentation de ces spécialités françaises.

    Cette année marque le 50e anniversaire de l'établissement des relations diplomatiques entre la France et la Chine a-t-elle rappelé. Le 50e anniversaire de mariage, en France comme en Chine, sont les noces d'or. A cette occasion, il est de tradition dans ces deux pays gastronomes de se régaler de bonbons, chocolat et divers gâteaux.

    Carrefour a vendu l'année dernière pour 14 millions de yuans de produits agroalimentaires français en Chine.

    Le PDG de Carrefour Chine, Thierry Garnier, a annoncé lors de la cérémonie que son groupe organiserait cette année cinq campagnes de promotion en l'honneur de la gastronomie française, dont le salon actuel, et que les 230 magasins Carrefour Chine introduiraient 180 nouveaux produits en provenance de l'Hexagone.

    Florence Pradier, directrice générale d'Alliance 7, un des organisateurs de cette opération et fédération de syndicats professionnels rassemblant 9 professions (café, chocolat, confiserie,miels, etc), a expliqué que de nombreux produits présentés étaient des spécialités traditionnelles de différentes régions françaises et que l'histoire de certaines marques remontait à deux cent voire trois cent ans.

    L'événement de promotion se déroulera de fin avril au 5 mai dans les magasins Carrefour, puis du 7 au 18 mai chez Auchan.

    133289486_13984064409141n.jpg

  • Des entreprises chinoises envisagent de proposer l'inscription des œufs de cent ans au patrimoine culturel immatériel

    La chaîne de télévision américaine CNN a élu le 28 juin les dix aliments les plus dégoûtants du monde. Les œufs de cent ans chinois sont arrivés en tête du palmarès. Cette information a soulevé des réactions violentes des entreprises chinoises, dont la société Shendan Healthy Food de la province du Hubei, le plus grand producteur national de produits à base d'œufs, qui a officiellement porté plainte contre CNN.

    La consommation des œufs de cent ans n'a pourtant pas souffert en Chine. Ignorant ou sans prendre au sérieux ce titre « d'aliment le plus dégoûtant », les locaux en achètent et les consomment comme d'habitude. C'est peut-être  la couleur noire qui fait peur aux journalistes étrangers, selon une femme qui choisit des œufs de cent ans dans un supermarché de Fuzhou (province du Fujian).

    Une autre femme nommée Chen affirme avoir lu cette information. Elle pense que les œufs de cent ans sont un mets délicieux, avec lesquels peuvent être cuisinés différents plats ou soupes. « Les œufs de cent ans, c'est très bon. Les étrangers ne savent pas les apprécier », avance-t-elle.

     

     

    La différence culturelle à l'origine du dégoût pour les œufs de cent ans

    « L'impact de ce titre ne s'est pas encore manifesté, mais il y en aura un », estime Hu Jie, vice-président de l'Institut de droit de l'économie agricole de Chine et président du conseil d'administration de la société Guangyang des produits à base d'œufs du Fujian. Selon lui, cet impact se manifestera principalement sur deux aspects : l'un sur l'exportation des œufs de cent ans du Fujian, l'autre sur la psychologie des consommateurs. « Une grande partie des œufs de cent ans sont exportés aux États-Unis. Bien que CNN se soit excusée, les consommateurs américains pourraient avoir moins envie de consommer ces produits. Cela pourrait avoir une influence indirecte sur la psychologie des consommateurs chinois. La force de ce phénomène n'est pas encore mesurable ».

    « Les résultats de l'évaluation de CNN sont dus au fait que le processus de production des œufs de cent ans et les méthodes de consommation sont mal compris, ainsi qu'à la différence culturelle en matière d'alimentation entre la Chine et l'Occident », analyse M. Yu. Il évoque l'anecdote suivante : lors des premières exportations d'œufs de cent ans vers l'Europe, plusieurs demandes ont été refusées. Au début, on pensait que c'était un problème de qualité, et plus tard, en se renseignant par divers canaux, on a su que les douanes qui voyaient les œufs noirs pensaient qu'ils étaient impropres à la consommation. Une fois que les malentendus ont été dissipés, les demandes sont enfin passées.

    « Nous devons non seulement assurer la qualité des produits, mais aussi faire connaître le processus de production, à l'exception des secrets commerciaux. Tout en commercialisant leurs produits dans le monde entier, les entreprises devraient renforcer la promotion et les échanges de différentes façons », propose-t-il.

    Selon lui, une série d'activités pour encourager les étrangers à manger des œufs de cent ans seront organisées en Chine et aux États-Unis. Des diplomates des consulats américains en Chine, des journalistes des médias américains, dont CNN, et des consommateurs américains y seront invités pour découvrir l'histoire des œufs de cent ans, le processus de production, la valeur nutritive et les méthodes de consommation.

    Candidature du processus de production au patrimoine culturel immatériel

     

    Actuellement, il n'y a pas d'association sectorielle des œufs de cent ans. Cela renforce la faiblesse du secteur. Quand on porte préjudice aux intérêts du secteur, c'est une entreprise seule qui lutte. La première réaction à cet événement est d'ailleurs venue d'une entreprise.

     

    Selon Yu Jie, la coopération des entreprises est importante dans ce genre de cas. Il explique que la société Guangyang est en train de s'associer à d'autres entreprises pour promouvoir la candidature des œufs de cent ans au patrimoine culturel immatériel, afin de mieux protéger leur technique ancestrale de fabrication.

     

    « Nous souhaitons créer un itinéraire touristique sur le processus de production des œufs de cent ans, et construire un musée dédié », souligne Yu Jie.

     

     

     

    Des internautes soutiennent les œufs de cent ans sur les microblogs

     

    Dashan (Canadien) : Je vais amener deux boîtes d'œufs de cent ans aux États-Unis pour défendre ce mets délicieux.

     

    Yuki d'Olde : Lorsque CNN a qualifié les œufs de cent ans d'aliment le plus dégoûtant, les internautes chinois ont immédiatement réagi, en élisant l'aliment le plus dégoûtant de l'Occident, le fromage. J'aime les deux, et j'entends les réhabiliter. La Chine et l'Occident possèdent des cultures différentes. Vous pouvez ne pas les accepter, mais apprenons le respect mutuel.

  • Mc DONALD'S , LE TEMPLE DE LA MALBOUFFE FETE SES 20 ANS EN CHINE

    McDonald's célèbre ses 20 ans en Chine
     

    Vingt ans après l'ouverture de son premier restaurant en Chine, McDonald entend s'y répandre le plus rapidement possible. Mais la compagnie perd du terrain en faveur de KFC, dont les produits semblent davantage flatter le palais des Chinois.

    Froide journée à Beijing. Ce qui n'empêche pas les clients de se rendre chez McDonald, la plus populaire des chaînes de restauration rapide du pays.

    C'est que McDonald célèbre ses 20 ans en Chine.

    Ce qui a commencé comme un point de restauration unique en 1990 s'est très vite répandu dans tout le pays.

    Aujourd'hui, McDonald compte un millier de restaurants en Chine, un chiffre que la compagnie entend doubler d'ici 2013.

    Et pour marquer cet anniversaire, McDonald a décidé de retaper son décors intérieur dans plusieurs points de Beijing.

    Kenneth Chan , directeur général de McDonald en Chine

    "Nous sommes là pour le long terme et quand nous avons ouvert nos restaurants à Shenzhen en 1990, nous cherchions un engagement à long terme ici. Notre objectif ultime est d'essayer de nous élargir au fur et à mesure que nos consommateurs ruraux se déplacent vers les centres urbains. Nous nous assurons donc d'une stratégie claire en termes d'ouverture de points dans les places qu'il faut. En même temps, nous voulons créer une différence marquante par rapport au reste de nos concurrents. "

     

     

    Le premier Mc Donald de Chine , ouvert en 1990 à ShenzhenPB120195.JPG


    Le célèbre Big Mac de McDonald coûte quatre fois plus cher qu'un bol de nouilles en Chine.

    La recherche explique que la clientèle semble plus confiante chez McDonald parce qu'elle sent que les ingrédients sont plus sûrs et de meilleure qualité que ceux utilisés par les chaînes de restauration locales.
    Je ne suis jamais entré dans ces temples de la malbouffe pour y manger quoi que ce soit , il existe en Chine suffisament de bons restaurants et aussi de bons fast-food locaux où en 10 ans je n'ai jamais été déçu .
    Mais McDonald est confronté à une concurrence féroce. Selon Shaun Rein, de la recherche sur le marché chinois, KFC et Kungfu, la marque locale de nouilles, se taillent la part du lion sur le marché, en adaptant leurs menus au goût chinois.

    Shaun Rein

    "KFC a mieux localisé ses offres de menus que McDonald. KFC a des brochettes de calmar et du gruau de riz pour le petit déjeuner, alors que McDonald offre exactement le même produit que l'on peut avoir partout ailleurs dans le monde. Et pour en dire plus, je pense que McDonald va avoir beaucoup plus de concurrence du côté des marques intérieures chinoises. "

    McDonald est la chaîne numéro un de la restauration rapide dans le monde. Il projette d'ouvrir des comptoirs de vente à l'extérieur pour attirer la population mobile grandissante dans le pays.

    Il espère que cette innovation le maintiendra en tête dans un secteur où la concurrence est de plus en plus féroce.

  • MORNING TEA A SHENZHEN

    Le "morning tea" dans la province de Guangdong , c'est une institution. Un peu comme le brunch , mais avec le raffinement oriental en plus. Il se prend de 6h00  à 12 h00 ,tous les jours mais le dimanche il a plus de succès. Il a lieu dans beaucoup d'endroits mais pour ce repas qui est en même temps une manière de vivre , je   préfère les endroits cossus comme les restaurants d'hôtels 5 étoiles d'autant plus qu'il n'en coûtera pas trop à votre bourse.C'est un moment où j'aime le plus rencontrer la classe moyenne chinoise. Lors de ce repas , le client dans ,ces décors feutrés , est dorloté , choyé , pendant une heure il peut se sentir le roi de Chine . Ils viennent avec des amis , mais le plus souvent c'est en famille et il n'est pas rare de voir 3 ou 4 générations à la même table.On vous sert des tas de choses en petites portions, ainsi parmi une centaine de petits plat proposés, nos avons choisi des doigts de poulet , des crevettes cuites dans du riz gluant, des petits pains fourrés de différentes viandes , des "xiajiao"sortes de raviolis de crevettes, des tartelettes chaudes etc...

     

     

    shenzhen 2010 297.jpg

    Ce dimanche , nous l'avons passé à faire du shopping dans cette ville de Shenzhen qui ne s'arrête jamais , 7 jours sur 7 de l'aube à la nuit tombée dans un tourbillon incessant où les gens courent dans tous sens au milieu d'une foule grouillante. J'aime cette atmosphère typique de Shenzhen. Les gens travaillent tous les jours au rythme de 5 jours par semaine ce qu'il fait qu'il y a toujours des gens en congé qui vont d'un magasin à un restaurant et d'un resto à un magasin . Nous avons été chez un opticien , chez le dentiste, acheté des tablettes android dans un supermarché de plus de deux milles petits échoppes qui ne vendent que de l'informatique. Si mon beau-fils , belge , était là , il deviendrait fou , on ne pourrait plus l'extraire de cet endroit unique au monde.

    A chaque étage, +/-300 échoppes qui ne vendent que du matériel informatique.

    Et c'est tous les jours comme ça! Le Mc Donanald sur la gauche est le premier Mc ouvert en Chine, en 1990.

    shenzhen 2010 290.jpg

    C'est à Shenzhen que le capitalisme a fait ses premiers pas en Chine, c'est à Shenzhen qu'eurent lieu les premières réformes économiques et c'est encore cette ville , unique au monde, qui servira de laboratoire pour les réformes politiques de Chine.

     Ceci n'est pas un piétonnier mais un simple trottoir , voyez les bus en haut à gauche, de l'autre côté il y a un trottoir de même largeur. Shenzhen est très aéré , c'est pourquoi je préfère cent fois Shenzhen à Hong Kong sa voisine et en plus les gens y sont bien plus gentils et sympathiques.

     

    shanghai 2010 399.jpg

    Loius Vuitton, Dior , Cartier , Gucci et j'en passe , on aime ou on n'aime pas , mais avec la nouvelle classe moyenne ,Shenzhen est aussi devenu un temple du luxe.

     


     voyer Enregistrer Supprimer

  • UNE SEMAINE A SHANGHAI

    NUIT DE CHINE , NUIT D'IVRESSE ...

     

    shanghai 2010 136.jpg

    Shanghai n'était pas ma tasse de thé , mais déjà l'an dernier , découvrant cette mégapole en compagnie d'une Shanghaienne , ma perception de cette ville était meilleure. Cette semaine nous l'avons passée en compagnie de mon beau-fils qui travaille à  Shanghai depuis deux ans , à l'aéroport de Hongqiao , depuis sa sotie de l'université de Chengdu . En fait note but premier de notre passage à Shanghai était que mon épouse voulait rencontrer son fils ainsi qu'il devait nous présenter sa future.Il nous a fait découvrir cette banlieue de Shanghai qui est plus calme que le centre et ne manque pas de bons restos qui sont pleins à bonder tous les jours.

    shanghai 2010 138.jpg

    Nous sommes allé manger un "hot pot" , fondue chinoise . Là , plus de cent tables , toutes occupées , pour patienter , il y a 14 tables , nous avons pris la dernière , on vous sert à boire et quelques petites choses à manger , il y a trois pc , une bibliothèque , des jeux pour enfants et même on vous masse les mains . Quand vient votre tour de passer à table, on vous passe un tablier et on allume la marmite qui est au milieu de la table .Deux compartiments avec du bouillon , un très épicé , l'autre peu. Dans ces bouillons on trempe la viande ,boeuf , mouton , en tranches très fines , on y trempe aussi des crevettes , des fruits de mer , des légumes , du touffu etc...

     

    shanghai 2010 140.jpg

    L'ambiance est charmante et chaleureuse . On a pu aussi , grâce à mon beau-fils découvrir deux "fast food". Rien à voir avec ces temples de la malbouffe américains qui envahissent la Chine comme ils ont envahis l'Europe . Je me demande comment c'est possible qu'avec leurs produits de m... ils parviennent à avoir du succès dans des pays de longue tradition culinaire que sont la Chine et la France. Un de ces petits restos offre un plat de nouilles avec une grande entrecôte et/ou une grande tranche de porc ou du poulet au choix, servi en 2 minutes , nous nous sommes régalé . L'autre vous sert un grand bol de soupe , j'ai choisi "hot and sour" ainsi que des " boadsi" dans lesquels il y a une boulette de viande , là aussi servit sur le pouce. Dans ces quartiers un peu à l'écart du centre , il fait très calme et dans un domaine fermé nous avons pu visiter l'appartement que mon beau-fils vient d'acheter. La banlieue de Shanghai croit ainsi tel un champignon et nombreux sont ces quartiers de maisons à 3 ou 4 étages d'une part et de buildings de grande qualité d'autre part . On est ici loin des HLM français.

     

    shanghai 2010 095.jpg

     

     

    Pour le shopping , on est allé dans le centre , il a suffit que mon épouse m'abandonne une paire d'heures pour que l'on me propose une centaine de "Rolex" et une dizaine de sex-massages , je croyais cette pratique oubliée mais il suffit qu'un occidental soit seul pour qu'il soit assailli . C'est aussi cela la Chine , des gens qui se décarcassent pour vivre , peu de mendiants, pas comme en Inde et même moins qu'à Bruxelles, pas d'assistés com... je ne citerai pas de pays ou région pour ne vexer personne. C'est cela la vitalité de la Chine , où chacun a la place qu'il mérite , où tous les espoirs sont permis . Je crois que ce dynamisme  doit ressembler à celui d'Amérique au début du XXeme siècle.

     

    shanghai 2010 130.jpg