gâteau de lune

  • Sud de la Chine: les ouvriers d'un fournisseur d'Apple en grève pour leur bonus de la mi-automne

    0019b91ec981157a454b01.jpg

    Des centaines d'ouvriers d'un sous-traitant d'Apple à Dongguan se sont mis en grève mardi matin pour protester contre la suppression des gâteaux de lune et autres avantages de la fête de la mi-automne dans le cadre de la campagne nationale de lutte contre la corruption.

    Plus de 100 travailleurs de Wintak LCD Co Ltd à Dongguan, un fournisseur d'Apple, ont organisé une grève hier suite à la décision de l'entreprise de ne pas distribuer de gâteaux de lune et la prime habituelle d'environ 700 yuans (84€). Ils sont retournés au travail vers 11 heures le jour même.

    La protestation a provoqué de sérieux embouteillages jusqu'à ce que les ouvriers acceptent de retourner à leurs fonctions, car les grévistes ont bloqué deux grands axes routiers à proximité.

    « Nous nous sommes mis en grève en raison des coupes budgétaires à long terme de la société, notamment la diminution des primes de fête et des avantages ordinaires », a déclaré un employé qui a requis l'anonymat.

    La prime de 700 yuans représente la moitié du salaire mensuel de base d'un ouvrier ordinaire. Elle a été réduite à 100 yuans cette année.

    L'ouvrier a également déclaré que d'autres avantages ont été réduits ; la société a cessé de verser des allocations d'ancienneté et a réduit les allocations repas il y a quelques mois.

    Il a indiqué que la plupart des ouvriers ont interrompu leurs tâches mardi matin, avant d'être forcés de retourner au travail par la police antiémeute vers 11 heures.

    La grève de courte durée n'a pas encore donné de résultats : la société n'a pas accepté la moindre concession.

    Wintak LCD a confirmé que la grève s'est produite, mais a refusé de faire d'autres commentaires.

    « Nous n'avons pas d'information à annoncer pour le moment », a déclaré un représentant du service de communication du Bureau de sécurité publique de Dongguan.

    Un commentaire publié lundi dans le Quotidien du Peuple, le journal du Parti communiste chinois, notait que la campagne anticorruption ne pouvait pas être utilisée comme une excuse pour priver les travailleurs d'avantages légitimes.

    « La campagne de lutte contre la corruption vise les dépenses inutiles faites avec de l'argent public par des entreprises d'État », a rappelé Zhu Lijia, professeur de gestion publique à l'Académie chinoise de la gouvernance, ajoutant que les entreprises privées sont susceptibles d'utiliser cette campagne comme prétexte pour réduire les prestations accordées à leurs employés.

     

     

  • Comment passer une bonne fête de la lune et comment se faire de délicieux gâteaux de lune pas trop caloriques

    photo 2.JPG

    Photo prise de mon jardin, cette nuit à 3h.30

    D'abord, prendre une pose en laissant vagabonder son esprit en contemplant la lune. Activité que l'on partage en famille. A Xi'an j'ai vu des gens qui faisaient la queue et payaient 10 rmb pour observer la lune au travers d'un grand télescope.

    IMG_5241.JPG

    Photos prises sans artifice avec un Ipad . Cette nuit, le ciel était bien dégagé.

     

    Ce soir, la lune rêve avec plus de paresse;

    Ainsi qu'une beauté, sur de nombreux coussins,

    Qui d'une main distraite et légère caresse

    Avant de s'endormir le contour de ses seins,

     

    Sur le dos satiné des molles avalanches,

    Mourante, elle se livre aux longues pâmoisons,

    Et promène ses yeux sur les visions blanches

    Qui montent dans l'azur comme des floraisons.

     

    Quand parfois sur ce globe, en sa langueur oisive,

    Elle laisse filer une larme furtive,

    Un poète pieux, ennemi du sommeil,

     

     

     

     

    Dans le creux de sa main prend cette larme pâle,

    Aux reflets irisés comme un fragment d'opale,

    Et la met dans son cœur loin des yeux du soleil.

     

     

     

     

     Tristesses de la lune

                

     

     

     

     

     

                     Charles Baudelaire

     

     

     

     

     

     

     

                                                          

    photo 3.JPG

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Ce soir , réunion en famille , nous mangeons de délicieux gâteaux de lune. Pour ceux qui

    ne peuvent en trouver, ou simplement qui préfèrent mettre la main à la pâte, et goûter tout en partageant leur propre production,  de  gâteaux ,voici une recette, parmi tant d'autres , car les variétés de gâteaux de lune sont multiples.

    Temps de préparation : 240 minutes
    Temps de cuisson : 70 minutes

    Ingrédients (pour 10 personnes) : Pour la pâte :
    - 300 g de farine
    - 750 g de pâte de graine de lotus
    - 10 jaunes d'oeufs de cane salés
    - 7 petite cuillère d'huile d'arachide
    - 1 petite cuillère de thé Pu’er
    - 1/2 petite cuillère de levure de boulanger
    - 100 g de sucre , brun de préférence

    Pour la décoration :
    - 2 jaunes d'oeufs
    - 1 petite cuillère de sucre
    - 2 petites cuillères d’eau

    Préparation de la recette :


    Enveloppez les jaunes d’oeufs salés dans un papier d’aluminium huilé. Faites les cuire au four pendant 20 min, thermostat 3, 90°.

    Coupez la pâte de graine de lotus en 10, faites un creux au centre de chaque bloc et, placez-y un jaune d’oeuf salé. Roulez-les pour en faire une boule.

    Tamisez la farine et mélangez avec le sucre, le thé, la levure et l’huile. Laissez reposer la pâte sous une serviette mouillée pendant 4 heures.

    Coupez en 10. Enveloppez chaque boule de pâte de graines de lotus avec la pâte de farine et mettez-la dans un moule à gâteau de lune.

    Aplatissez bien, puis retirez du moule et, placez les gâteaux sur un plateau huilé.

    Faites cuire au four à 200ºC, thermostat 6, pendant 15 min. Puis, enlevez les gâteaux et arrosez les d’eau.

    Faites cuire encore à 180ºC, thermostat 6, pendant 5 min.

    Sortez et dorez les gâteaux avec l’oeuf battu, le sucre et l’eau.

    Faites cuire encore 10 min jusqu’à ce que les gâteaux prennent une belle couleur dorée.

     

     

  • Comment célèbre-t-on la fête de la lune ou de la Mi-Automne dans le monde?

    13524893_11n.jpg

    Célébrée le soir du 15ème jour du huitième mois lunaire par de nombreuses populations ethniques chinoises, la Fête de la mi-automne est une fête traditionnelle chinoise également appelée la Fête de l’automne. Elle a lieu au milieu de l’automne. On dit que cette nuit-là la pleine lune est la plus grosse et la plus ronde de l’année. Pour cette célébration vieille de plusieurs millénaires, dans la nuit de la mi-automne, les Chinois ont coutume de boire et de manger tout en admirant la lune et les moeurs exigent que les épouses, qui sont allées voir leurs parents ce jour-là, rentrent chez leurs époux le jour même, une signification du complet et de la béatitude. A Hong Kong, après le 15, encore imprégné de l’atmosphère festive, on prolonge les carnavals jusqu’à la nuit du 16, appelée ainsi « la Fête à la poursuite de la lune ». 

    La fête de la Mi-automne, qui tombe cette année le 8 septembre, est l'une des plus importantes fêtes traditionnelles chinoises. C'est une occasion de réunions de famille avant les congés de sept jours de la fête nationale qui commenceront le 1er octobre.

    0019b91ec9811573a19905.jpg

    En Corée du Sud, connue sous le nom de Chuseok, la fête de la Mi-Automne est une fête importante de la moisson et un congé de trois jours dans le pays. Elle est célébrée le 15e jour du 8e mois du calendrier lunaire. Pendant cette célébration des bonnes récoltes, les Coréens visitent la ville natale de leurs ancêtres, partagent un festin de mets traditionnels, tels que songpyeon et vin de riz, dansent ou admirent la lune. Cette photo prise le 10 septembre 2013 montre des femmes en costume traditionnel qui préparent des songpyeon pendant la fête à Séoul.

    0019b91ec9811573a1b308.jpg

    Singapour attache une grande importance à la fête de la Mi-Automne. Des galas sont organisés par les établissements commerciaux dans de nombreuses collectivités. En plus des activités de célébration comme manger des gâteaux de lune, allumer des lanternes, il y a des visites de jardins et des danses du dragon. La photo montre des lanternes en soie dépeignant des personnages mythologiques et illuminant le ciel nocturne de Singapour lors de la fête de la Mi-Automne, le 28 août 2011.

    0019b91ec9811573a1b809.jpg

    La Malaisie, un pays qui est le foyer de plusieurs races, est un autre endroit ayant une forte concentration de Chinois, soit environ 25 % de la population totale. À la fête de la Mi-Automne, les Chinois locaux organisent toutes sortes de célébrations, y compris admirer la lune, manger des gâteaux de lune et transporter une lanterne. La photo montre un couple tenant des lanternes lors des célébrations de la fête de la Mi-Automne, dans un temple à Kuala Lumpur, en Malaisie, le 25 septembre 2007.

    0019b91ec9811573a1c50a.jpg

    La fête de la Mi-Automne, ou Chuseok, est l'une des fêtes traditionnelles les plus importantes en Corée du Nord. Ce jour-là, presque chaque famille cuisine des songpyeons et en partage. Certaines familles vont également au cimetière pour honorer les parents décédés. La photo, prise le 19 septembre 2013, montre des Nord-Coréens, debout, qui posent ensemble à côté de la tombe d'un membre de la famille dans un cimetière, alors qu'ils observent Chuseok, à Pyongyang.

    0019b91ec9811573a1d10b.jpg

    Des enfants présentent un spectacle au cours de la fête de la Mi-Automne, aussi connue comme la fête de la Lune, au Palais des enfants à Hanoi, au Vietnam, le 2 octobre 2009, la veille de la fête de la Mi-Automne. La fête est un grand jour pour les enfants du pays, car ils peuvent profiter de toutes sortes de gâteaux de lune, admirer de belles lanternes et recevoir une variété de jouets.

    0019b91ec9811573a1d60c.jpg

    Au Japon, la fête de la Mi-Automne est appelée Tsukimi ou Otsukimi (signifie littéralement regarder la lune). La coutume Tsukimi provient de la fête chinoise de la Mi-Automne, car la tradition de cette fête chinoise a été introduite au Japon il y a 1 000 ans. Contrairement aux Chinois qui mangent des gâteaux de lune pour célébrer la fête, les Japonais mangent habituellement des boulettes de riz appelées Tsukimi dango. En plus, les gens revêtent des costumes traditionnels et vont dans les temples pour brûler de l'encens.

  • Fête de la mi-automne : les compagnies aériennes font la promotion des meilleurs sièges pour observer la Lune

    F201109140904032237010127.jpg

    Aujourd'hui, c'est la fête de la mi-automne en Chine. Ce soir, les Chinois se réunissent en famille , ils passeront

    des heures à observer la lune et mangeront des gâteaux de lune. Lors de mon premièr voyage en Chine, j'étais à Xi'an , après avoir visité le quartier musulman , je vis un énorme téléscope 4 à 5 mètres de long et une énorme file de gens qui payaient 10 rmb (1€) pour observer la lune.

    Contrairement à ce que l'on pense en occident, le Chinois jouit de plus de jours de congés que nous. En plus de leurs congés payés , des jours fériés , ils ont droit à une semaine lors du nouvel)an chinois et 3 jours pour cette fête.

    F201309171634161322656828.jpg

    Plusieurs compagnies aériennes chinoises proposent des sièges bénéficiant d'une bonne vue sur la Lune pour les vols qui se dérouleront jeudi soir, à l'occasion de la Fête de la mi-automne, également connue sous le nom de Fête de la Lune.

    Jeudi marque la première journée des trois jours de congés de cette fête.

    La Lune de jeudi soir sera la plus ronde et la plus brillante de l'année, et le meilleur moment pour la contempler sera de 19h à 2h, selon les météorologues.

    Plusieurs compagnies aériennes, dont China Southern Airlines, China Eastern Airlines et Shandong Airlines, participent à cette campagne de promotion, d'après l'Administration de l'aviation civile de Chine.

    Afin de bénéficier d'une vue imprenable sur la Lune, les passagers devront s'asseoir du côté droit de l'appareil pour les vols en direction du nord ou de l'est, et du côté gauche pour les vols vers le sud ou l'ouest. Les sièges situés près des ailes sont déconseillés, selon les experts.

    0019b91ed6e013a39a8c03.jpg

    Un gâteau de lune d'environ 500 kg a été réalisé à Hefei, dans la province de l'Anhui. Ce superbe gâteau de lune a été préparé en vue de célébrer l'inauguration d'un projet immobilier dans la ville.

     

  • Shanghaï légifère contre les emballages excessifs

    emballage-chine-1024x768.jpg

    Un sixième des déchets chinois sont issus d’emballages inutiles… Alors que les décharges sont surchargées et que les projets d’usines d’incinération sont rejetés par le public, les grandes villes chinoises songent à limiter cette source de déchets. Shanghaï a légiféré.

    C’est la première ville chinoise à franchir le pas. L’assemblée populaire locale a adopté un règlement qui punit les industriels et commerçants qui emballent trop richement leurs produits. Si l’un des trois critères suivants est dépassé, le commerçant se verra infliger une amende pouvant atteindre 50 000 yuans (près de 6100 euros) :

    • L’emballage ne doit pas dépasser trois épaisseurs
    • Le coût de l’emballage ne doit pas dépasser 20% de celui du produit emballé
    • Les parties vides de l’emballage ne doivent pas dépasser 55% du volume total pour les alcools, 10% pour les produits d’alimentation courante et 60% pour les friandises et patisseries

    La passion des Chinois pour les riches emballages s’est une fois de plus confirmée pendant la période du nouvel an qui vient de se terminer. Selon les commerçants : « plus c’est un gros paquet épais et coloré, mieux ça se vend »… Or selon les statistiques du gouvernement, un tiers des déchets domestiques du pays sont des emballages, dont la moitié sont considérés superflus. Pas étonnant donc que Shanghaï souhaite limiter les déchets venant de cette source.

    Malheureusement, les habitudes risquent d’être difficiles à changer. Les entreprises qui sont de gros consommateurs de petits cadeaux bien emballés à leurs employés, clients, partenaires, … ne peuvent offrir un paquet trop petit, histoire de face…

    Les parlementaires de Shanghaï ont cependant une bonne nouvelle : au cours de leur travail précédant l’adoption du nouveau règlement, ils ont réalisé des enquêtes d’opinion sur le sujet. 90% des personnes interrogées sont favorables à l’adoption de ce nouvel outil coercitif. 80% des personnes ont spontanément cité la période du nouvel an comme le pire exemple de gaspillage en la matière. Le meilleur, c’est que certains industriels de l’emballage interrogés se sont montrés favorables au règlement. Selon le responsable d’une société d’emballage cartons – qui a tout de même souhaité garder l’anonymat -, « si les commerçants et les industriels n’y sont pas forcés, la situation ne fera qu’empirer. Les habitudes sont trop fortement implantées. Mais quand les porte-monnaie seront menacés, nul doute qu’elles ne changent rapidement »

  • Un panda géant mange son gâteau de lune

     

    Le panda géant Qin Chuan mange son gâteau de lune  pour fêter le Festival de la Mi-Automne, au zoo de Wei Fang, dans la province du Shandong.

    Qin Chuan semble apprécier cette friandise au goût de bambou.

  • La légende sur la consommation des gâteaux de lune


     

    Les gâteaux de lune symbolisent la réunion des amis et des membres de la famille et sont une partie indispensable des offrandes faites au dieu de la Terre Tu Ti Kung. Selon la croyance populaire, la coutume de manger des gâteaux de lune a commencé vers la fin de la dynastie des Yuan (1279-1368).

    On raconte en effet que les Han de l'époque supportaient mal le régime mongol de la dynastie des Yuan; alors, des révolutionnaires dirigés par Chu Yuan-chang, complotèrent pour usurper le trône. Chu avait besoin de trouver le jour même une manière d'unir les gens pour qu'ils se révoltent sans que les dirigeants mongols aient vent du plan. Le proche conseiller de Chu, Liu Po-wen, a finalement proposé une idée brillante. On a fait circuler la rumeur qu'une épidémie ravageait le pays et que ce n'était qu'en mangeant un gâteau de lune spécial, distribué par les révolutionnaires, qu'on pourrait empêcher le désastre.

    Les gâteaux de lune ont alors été distribués seulement aux Han qui trouvaient le message suivant quand ils coupaient les gâteaux : « Révolte le 15e jour de la huitième lune. » Ainsi, au jour désigné, parce qu'ils en avaient été informés, les gens se sont soulevés pour renverser les Yuan; depuis ce jour, les gâteaux de lune sont devenus un élément indissociable de la fête de la Mi-Automne.

    Il y a quatre types de gâteaux de lune : ping, su, kuang et tai.

    Les gâteaux de lune de type ping sont originaires de Beijing et ressemblent aux gâteaux de sésame, avec une croûte croquante et savoureuse.

    Les gâteaux de lune su sont sucrés avec une croûte feuilletée mince et raffinée qui est jugée selon sa tendreté et sa blancheur.

    Les gâteaux de lune de modèle kuang sont enveloppés dans une croûte ressemblant à une pâtisserie et sont célèbres pour leur farce méticuleusement préparée.

    Les gâteaux de lune de style tai sont une tradition de Taiwan et sont également connus comme « gâteaux de clair de lune ». Ces gâteaux sont farcis aux patates douces et sont sucrés, tendres et savoureux, sans être huileux.



  • AH QUE LES GATEAUX DE LUNE SONT DELICIEUX

    Les us et coutumes liés à la Fête de la Mi-Automne
     

    Ils varient de région en région. Mais l'expression de son amour profond pour la vie et l'aspiration à un bel avenir, c'est une tradition commune aux uns et aux autres. Aujourd'hui, admirer la pleine lune et manger des gâteaux en cette heureuse occasion, ce sont les deux principales festivités lorsqu'arrive le 15 août lunaire.

    La Fête de la Mi-Automne tombe à un moment d'automne doré: le temps est agréable, les cultures moissonnées et les fruits mûrs. Tout se prête à la célébration de la belle récolte, de l'union familiale et de l'harmonie sociale. En effet, les membres de la famille, les proches et les amis se plaisent à se réunir autour d'une table placée dans la cour pour contempler le clair de la lune, en causant et en dégustant des gâteaux et des fruits. Dans les lieux publics, jardins et sites touristiques soigueusement décorés, de multiples activités (expositions de peintures et calligraphies, spectacles d'opéra de Pékin, concerts, bals, galas, soirées de chants et danses folkloriques...) sont organisées à la grande joie de la population.

    Sous la clarté lunaire

    La lune est depuis longtemps la grande vedette de cette fête que l'on nomme également fête de la lune. Dans de nombreuses régions chinoises, on considère l'automne comme la plus belle saison, plutôt sèche et tempérée, et la lune de la mi-automne est réputée être la plus belle.

    C'est donc autour d'elle que sont organisées les activités festives, appelées traditionnellement shang yue(contemplation de la lune) et zou yue(promenade sous la lune), qui se concrétisent par un pique-nique nocturne très populaire. Dans les zones urbaines, les parcs et les cours des écoles restent ouverts à cet effet, et certains n'hésitent pas à s'installer sur le trottoir avec leur matériel de barbecue.

    Les enfants se promènent avec des lanternes éclairées. Les fermiers célèbrent la moisson et la fin de la saison agricole. On consomme les fameux gâteaux de lune (yue bing 月餅) Le modèle traditionnel contient une pâte sucrée de haricots ou dattes enrobant souvent un jaune d'œuf de cane salé qui rappelle la lune (le mélange sucré-salé est tout à fait acceptable pour une pâtisserie chinoise).

    La surface est décorée de motifs en relief en relation avec les légendes lunaires ou de sinogrammes auspicieux, et plus récemment de caractères indiquant prosaïquement le contenu des gâteaux pour faciliter le choix des clients devant leur diversité croissante. La légende populaire rapporte l'existence d'une déesse nommée Chang'e, d'un lapin et d'un bûcheron vivant sur la lune. Les magasins qui vendent des gâteaux de lune un peu avant la fête montrent souvent l'image de la déesse Chang'e flottant vers la lune.

    Pour les lecteurs qui se rendent à Bruxelles , il y a un grand choix de gâteaux de lune arrivés de Chine par avion au magasin chinois  KAM YUEN 2/4 rue de la Vierge Noire  à 1000 Bruxelles (près de la bourse).