fusée

  • La Chine place un satellite turc sur orbite

    132049701_31n.jpg

    中国要阅读的文章:http://fp.reverso.net/wang888-skynetblogs/6635/zh/archive/2012/12/19/la-chine-place-un-satellite-turc-sur-orbite.html

    Reading the article in English http://fp.reverso.net/wang888-skynetblogs/6635/en/archive/2012/12/19/la-chine-place-un-satellite-turc-sur-orbite.html

    Un satellite turc d'observation de la Terre a été lancé avec succès dans la nuit de mardi à mercredi depuis le nord-ouest de la Chine, marquant le dernier lancement spatial de l'année pour la Chine.

    Selon un communiqué publié par le Centre de lancement de satellites de Jiuquan, dans le désert de Gobi (nord-ouest de la Chine), le satellite turc GK-2 a été lancé mercredi à 00H13 et placé sur une orbite prédéterminée par une fusée porteuse Longue Marche 2D.

    Il s'agit du 174e vol de la famille des fusées porteuses Longue Marche.

    L'Administration d'Etat pour la science, la technologie et l'industrie de la défense nationale a annoncé mercredi que c'était la première fois qu'une fusée porteuse Longue Marche 2D était utilisée dans un un tel lancement pour un autre pays. Ceci marque une percée pour l'ensemble de la famille des fusées Longue Marche dans les lancements commerciaux internationaux de satellites en orbite terrestre basse.

    Toujours selon l'administration, l'entrée réussie des produits aérospatiaux chinois sur les marchés d'Asie de l'Ouest et d'Afrique du Nord permettra au pays d'élargir son marché international de services de lancements commerciaux de satellites.

    Le satellite, conjointement développé par l'Institut de recherche des technologies spatiales de Turquie et Turkish Aerospace Industries, Inc., sera principalement utilisé pour la protection de l'environnement, l'exploitation des ressources minières, l'aménagement urbain, ainsi que la surveillance et le contrôle des catastrophes naturelles, indique le communiqué.

    Cette année, la Chine a envoyé avec succès 28 satellites et vaisseaux spatiaux dans l'espace via 19 lancements. Le pays compte également lancer près de 20 satellites en 2013, selon le communiqué.

    132049701_21n.jpg

  • La Chine lance avec succès un satellite de communication français dans l'espace

    XICHANG, 31 mars (Xinhua) -- La Chine a lancé samedi soir avec succès le satellite de communication français "APSTAR-VII" dans l'espace avec sa fusée porteuse Longue Marche-3B depuis le Centre de lancement de satellites de Xichang.

     

    Les données de surveillance montrent que le satellite s'est séparé de la fusée et a atteint son orbite de transfert géostationnaire 26 minutes après son lancement à 18h27.

     

    Produit par Thales Alenia Space pour APT Satellite Company Limited, une société basée à Hong Kong, le satellite remplacera APSTAR-2R, qui fait partie du système de satellites d'APT actuellement en orbite.

     

    APSTAR-7 est capable de fournir des services de transmission de télévision et de communication par satellite en Asie, au Moyen-Orient, en Afrique, en Australie et en Europe, ainsi que des services de retransmission télévisuelle en direct, de communication et de télédiffusion transcontinentales en Chine, au Moyen-Orient, en Asie centrale et en Afrique.

  • La Chine lance son 10ème satellite pour le système de navigation indépendant Beidou

    La Chine a lancé avec succès un nouveau satellite à 05h07 heure de Beijing, le 10ème de son propre système de navigation et de positionnement global connu sous le nom de Beidou (Compass), a indiqué le centre de lancement.

    Le satellite, lancé depuis le centre de lancement de satellites de Xichang, dans la province du Sichuan (sud-ouest), a été transporté vers son orbite géostationnaire par une fusée Longue-Marche-3A.

    Il s'agissait du 153ème lancement effectué par une fusée de type Longue-Marche.

    La structure de base du système Beidou vient donc d'être mise en place, et les ingénieurs conduisent actuellement des tests et des évaluations complètes de ce système.

    Selon les déclarations des autorités, le système fournira des services de positionnement et de navigation en temps réel pour la Chine et les régions voisines avant la fin de l'année.

    Davantage de satellites seront lancés d'ici la fin 2012 pour le système Beidou afin d'étendre sa couverture et d'améliorer les services.

    Le système de positionnement et de navigation global Beidou sera achevé en 2020, avec 30 satellites en orbite.

    Débuté en 2000, le système Beidou a été conçu pour mettre un terme à la dépendance de la Chine envers le système américain, le GPS (Global Positioning System).

     

  • Mise en orbite d'un satellite de télécommunications de fabrication française par une fusée porteuse chinoise

     

    La fusée porteuse chinoise Longue Marche-III2 a mis sur orbite un satellite de télécommunications de fabrication française, vendredi après-midi, depuis le Centre de lancement de satellites de Xichang.

    Il s'agit de la première fois que la Chine fournit un service de lancement pour un opérateur de satellitaire européen. Il s'est également agi du 148e lancement de fusée porteuse de la série Longue Marche.

    Selon les informations et les données reçues par le Centre de mesures et de surveillance des satellites de Xi'an, le satellite et la fusée porteuse se sont séparés comme prévu et le satellite est désormais en orbite.

    Le lancement marque la première coopération de la Chine avec un opérateur satellitaire européen depuis la signature d'un accord sino-français sur le lancement de satellites en 2008.

    Le lancement a été mené par la China Great Wall Industry Corporation et le China Institute of Rocket Carrier Technology, tous deux relevant de la Société aérospatiale des sciences et technologies de Chine, ainsi que par le réseau de poursuite China Satellite Launch and Tracking Control General (CLTC).

    Le satellite de télécommunications W3C a été fabriqué par Thales Alenia Space, un fabricant satellitaire français appartenant à Eutelsat, fournisseur leader dans les services de communications par satellites.

    Le satellite W3C, d'une durée de vie de 15 ans, fournira des services de télévision, de radiodiffusion, d'internet haut débit, et de vidéo.