fukushima

  • Une centaine d'enfants japonais originaires des régions sinistrées passent leurs vacances en Chine

    131025988_101n.jpg

    Kayo Fukushima, fillette de onze ans

    HAIKOU, 2 août (Xinhua) -- Peu après la visite du Premier ministre chinois Wen Jiabao dans les régions sinistrées par le séisme du Japon en mai, Kayo Fukushima, fillette de onze ans, a décidé de le remercier personnellement. Elle a donc écrit une lettre à M. Wen pour le remercier et pour lui témoigner de son affection envers les pandas géants, ainsi que son désir d'apprendre le chinois et de faire des études à l'Université de Pékin plus tard.

    Wen Jiabao a répondu à sa lettre en juin, invitant cette fillette et d'autres enfants à visiter la Chine.

    Lundi, Kayo et 99 autres élèves originaires des régions sinistrées au Japon sont arrivés en Chine, en tant qu'invités du Premier ministre chinois, pour passer une semaine de vacances sur l'île de Hainan, qui abrite des stations balnéaires dans le sud de la Chine.

    "Je suis très heureuse d'être ici et intéressée par toutes les activités proposées", a déclaré Kayo au début de ses vacances à Haikou, capitale de la province de Hainan.

    Kayo, élève à l'école primaire Kon Tooru de la ville de Koriyama, dans la préfecture de Fukushima, a raconté qu'après le séisme du 11 mars, le Premier ministre chinois Wen Jiabao a non seulement témoigné de la sympathie aux sinistrés, mais aussi invité des enfants japonais à visiter la Chine.

    "Nous lui en sommes très reconnaissants", a-t-elle dit.

    "Je souhaite visiter des sites touristiques, goûter la délicieuse nourriture et devenir amie avec des élèves chinois", a déclaré Kayo.