frietchinees

  • Les frites à la chinoise deviennent une nouvelle mode en Belgique

    001372a0e6ec1254c4a511.jpg

    un restaurant rapide à la chinoise en Flandre (nord de la Belgique)

    中国要阅读的文章:

    Reading the article in English http://fp.reverso.net/wang888-skynetblogs/6741/en/archive/2013/01/08/les-frites-a-la-chinoise-deviennent-une-nouvelle-mode-en-bel.html

     

    L'art culinaire a toujours été la fierté du peuple chinois et beaucoup de Chinois ont d'ailleurs ouvert des restaurants pour gagner leur vie à l'étranger. Mais il y a peu, les « frites à la chinoise » sont devenues une nouvelle mode en Belgique.

     

    Un établissement de restauration rapide ouvert par un Chinois au Limbourg a reçu le Grand Prix 2012 du goût et de la qualité accordé par une association de restauration locale. Par ailleurs, le mot Frietchinees (« frites à la chinoises » en néerlandais) a été adopté par le Grand Dictionnaire néerlandais et retenu comme  mot de l'année par les Belges de langue néerlandaise ou flamande . Le terme "frietchinees" désigne "un gérant asiatique d’une friture en Belgique",

     

    Il existe en fait plusieurs centaines de restaurants chinois dans la Région flamande de Belgique, mais certains se sont aujourd'hui transformés en friteries pour répondre à la tendance vers une vie simple en Europe et le goût local des Flamands. Davantage de locaux aiment se rendre dans ces restaurants parce que, d'une part, ils sont attirés par les frites et les hambugers, et d'autre part, ils n'ont plus envie de dépenser beaucoup d'argent ou de perdre du temps dans les restaurants.

     

    C'est aussi vrai qu'il est difficile de trouver un cuisinier qualifié sur place. Mais, pour les Européens, les restaurants chinois sont aussi une fenêtre ouverte sur la culture chinoise. C'est pourquoi de nombreux Chinois continuent de travailler dans la restauration chinoise traditionnelle à l'étranger.