forum de davos

  • Bo'ao de l'île de Hainan , le Davos de Chine

    DSC01927.JPG

    Bo'ao : forum d'une région économiquement dynamique

     

    Le Forum de Bo'ao est devenu un forum économique majeur, avec une attention particulière à l'Asie. Le dynamisme actuel de l'économie de la région est d'ailleurs la principale raison pour laquelle le monde entier a les yeux rivés sur Bo'ao.

    La région la plus dynamique. Le marché le plus prometteur. Voilà probablement les principales raisons que vous avez de vous rendre au Forum de Bo'ao. Parce que c'est pour l'Asie.

    DSC02023-1.JPG

    Le forum de Bo'ao est l'équivalant asiatique du forum de Davos. Il se déroule sur l'île paradisiaque de Hainan

    Photo prise en décembre

    DSC01912.JPG

     

     

    Lord Clement-Jones

    Vice-directeur

    Groupe parlementaire inter-partis pour la Chine

    "Beaucoup d'hommes d'affaires s'intéressent aux chiffres de la croissance asiatique, notamment à ce qu'il se passe en Chine, dans le domaine économique. Et, bien entendu, beaucoup d'autres économies sud-asiatiques valent que l'on s'intéresse à elles."

    D'après le rapport du Forum de Bo'ao, les économies asiatiques ont contribué à 45% de la croissance mondiale de l'an passé. Pour leur part, les économies développées ont obtenu des résultats très plats. L'Asie devrait continuer à mener la reprise économique mondiale.

    Dr. Thomas Koniordos

    Président

    Danfoss China

    "Cela fait 15 ans que nous sommes installés en Chine et que nous bénéficions de la croissance très rapide du pays. Nous espérons que cette tendance va se poursuivre et l'avenir, et nous sommes très confiants sur ce point."

    Le Fonds monétaire international prévoit une croissance de 50% pour les économies asiatiques au cours des 5 prochaines années. D'ici 2030, la puissance économique de la région pourrait dépasser celle du G-7, le moteur économique mondial traditionnel, et devenir la plus importante région économique du monde.

    Neville D'Souza

    Responsable

    Trimex

    "Il ne s'agit pas seulement des changements en cours, mais également de la vitesse à laquelle ces changements ont lieu. Je crois que le rythme de ces changements est un facteur crucial. Et toute la question est de parvenir à gérer ces changements rapides."

    Au Forum de Bo'ao de cette année, les participants recherchent des moyens de réaliser une croissance inclusive. Cela signifie un plus grand équilibre, et une distribution plus juste des richesses. Ce mode de croissance est censé devoir jeter les bases de dynamiques de long-terme à même d'assurer une croissance durable.

     

    DSC01934.JPG

    DSC01984.JPG

     

  • La Chine occupe, de par sa taille, la rapidité de son développement, l'ancienneté de sa civilisation, une place particulière dans ce monde en émergence et partout dans le monde en général (J.P.Raffarin)

    INTERVIEW: "Le développement inclusif" est un développement "qui doit concerner tout le monde" (Jean-Pierre Raffarin)

    Le thème du "développement inclusif" au prochain Forum Boao, prévu du 14 au 16 avril dans l'Ile de Hainan (sud Chine), est une grande question "du partage des fruits de la croissance" et il s'agit d'un développement "qui doit concerner tout le monde, ne pas laisser les gens au bord du chemin", a indiqué Jean-Pierre Raffarin, ancien Premier ministre français et membre du Conseil du Forum.

    Dans une interview accordée vendredi à Paris à l'Agence Xinhua, M. Raffarin a souligné que la mondialisation, la globalisation ont permis des progrès considérables pour le mieux-être des populations et que ce développement doit veiller autant à la distribution des richesses qu'à leur production, est tout à fait pertinent pour explorer ensemble les voies et moyens d'améliorer les effets et la perception de la mondialisation.

    Selon l'ancien Premier ministre français, le Forum BOAO a su trouver sa place, en 10 ans, comme enceinte de rencontres, de discussions et d'avancées en matière de coordination et d' intégration économique en Asie.

    En tant que membre du Conseil du Forum, M. Raffarin a assuré qu'il ne peut que militer pour que le dispositif offert par le Forum soit mis au service d'une meilleure compréhension entre hommes venus d'horizons divers mais partageant une même planète dont la fragilité apparaît aujourd'hui.

    Selon lui, le monde a subit ces vingt dernières années une série de chocs violents qui ont parfois mis à mal des économies jusqu'alors dominantes ou incontestées = bulle immobilière au Japon, bulle internet aux Etats-Unis. "L'effet à court terme de ces bulles a pu être contenu par les politiques mises en oeuvre mais celles-ci ont nourri la bulle financière qui, en éclatant, a failli faire chavirer l'économie mondiale", a-t-il dit, en citant d'autres chocs comme celui de l'impact des changements climatiques, des tensions sur l'approvisionnement en énergie, du vieillissement de la population.

    Il a par ailleurs salué l'impact mondial positif du plan de relance chinois. La Chine occupe, de par sa taille, la rapidité de son développement, l'ancienneté de sa civilisation, une place particulière dans ce monde en émergence et partout dans le monde en général.

    Sur le nouveau plan quinquennal de la Chine, M. Raffarin a commenté que ce plan traduit une inflexion dans le mode chinois de croissance en accordant plus de place à la consommation intérieure, aux besoins de sécurité économique et sociale de la population. " C' est un processus à long terme mais qui me paraît bien engagé et c' est aussi une contribution à un meilleur équilibre du monde", a- t-il dit.

  • VISITE DU PREMIER MINISTRE CHINOIS,WEN JIABAO A DAVOS.

    Wen Jiabao: l'économie chinoise continuera sa croissance rapide et stable
     xin_1432bf60288040059adaf9875bf7d85b[1]
     
     

     

          DAVOS (Suisse), 28 janvier  -- Le Premier ministre  chinois Wen Jiabao a déclaré mercredi au Forum économique mondial  (WEF) à Davos, en Suisse, que l'économie chinoise continuera sa  croissance rapide et stable, ce qui constitue une importante  contribution à la stabilité financière globale et à la croissance  économique mondiale. 

         La Chine est confrontée à de sévères défis, dont la réduction de la demande extérieure, la hausse du taux de chômage dans les  villes et la pression accrue sur la croissance économique, a  indiqué M. Wen aux participants du forum, admettant que la crise  financière actuelle a un impact assez grand sur l'économie  chinoise. 

         Le gouvernement chinois a modifié à temps la direction de sa  politique macroéconomique, adopté une politique fiscale active,  assoupli la politique monétaire, introduit dix mesures pour  soutenir la demande intérieure et mis au point une série d'autres  politiques pertinentes, a-t-il expliqué.       "L'économie de la Chine est en bonne santé dans son ensemble.  Nous avons réussi à maintenir une croissance économique stable et  relativement rapide en 2008 en dépit de deux massives catastrophes naturelles", a déclaré le Premier ministre chinois. 

         "Nous somms pleins de confiance" car la base de l'économie  chinoise, la tendance à long terme du développement économique de  la Chine et les avantages soutenant la croissance économique de la  Chine restent inchangés, et qu'il n'y a pas de changement  fondamental dans l'environnement extérieur pour la croissance  économique de la Chine, a-t-il souligné. 

         La Suisse est la première étape de l'actuelle tournée  européenne de M. Wen, qui visitera aussi l'Allemagne, le siège de  l'Union européenne à Bruxelles, l'Espagne et la Grande-Bretagne. 

    ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------