football

  • Vincent Kompany, capitaine de Manchester City et des Diables rouges , jouera en Chine contre Borussia Dortmund


    Kompany présente ses excuses aux supporters chinois

    Alors que des milliers de fans chinois des équipes anglaises de Mancbester City et de Manchester United sont déçus de ne pouvoir assister au derby des équipes de Manchester à Beijing, les fans de Shenzhen se réjouissent de la venue dans leur ville de l'équipe de Vincent Kompany qui affrontera l'équipe allemande du Borussia Dortmund.

    La pelouse du "Nid d'Oiseau" est rendue impraticable suite aux pluies abondantes qui se sont abattues sur la capitale chinoise.

     

    368C3D0400000578-3706875-image-m-2_1469447969822.jpg

    Depuis quelques années, de grands clubs européens organisent leur préparation de la saison, en Chine où ils ont de très nombreux fans. Les matchs des grands championnats nationaux ainsi que de Champions League sont retransmis à la télévision chinoise. De plus en plus de grands clubs, comme récemment l'AC Milan et Wolverhampton sont passés sous pavillon chinois.

    Le football se développe dans les écoles à l'initiative du président Xi Jinping, grand amateur de foot.

    La vice-Premier ministre chinoise Liu Yandong, a rencontré le président de la FIFA, Gianni Infantino, et a déclaré que la réforme et le développement du football chinois ont besoin des conseil et des aides de la FIFA.

    Selon Mme Liu, si le football a connait un certain développement ces dernières années, il existe encore un écart important entre le niveau du football chinois et celui des puissances de football.

    Le gouvernement chinois est en train de mener une réforme importante du football en modifiant les mécanismes de fonctionnement, en promouvant le football dans les écoles, et en développant l'industrie du football, a-t-elle ajouté.

    La vice-Premier ministre chinoise a déclaré que la Fédération chinoise de football soutiendrait activement le travail de la FIFA et contribuerait au développement du football mondial, a précisé Liu Yandong.

    Pour sa part, Gianni Infantino a indiqué que le football n'est pas seulement un sport, mais aussi un phénomène social, et exerce une influence spéciale sur un État, une société, voire le monde entier.

    La réforme du football menée par la Chine est importante, a déclaré M.Infantino, estimant qu'elle sera non seulement bénéfique pour le développement du football chinois et l'image internationale de la Chine, mais a aussi une importance cruciale pour le développement du football mondial.

     

    3692FF0C00000578-3706875-image-a-5_1469448282699.jpg

     

  • Les paris sportifs grands gagnants de la Coupe du monde

    001aa0c6c27e152c5dbc08.jpg

    En plus de regarder des matchs et de boire de la bière avec des amis pendant la nuit, Shen Yiren, un vendeur de 27 ans habitant à Shenzhen, a trouvé une autre façon de participer au carnaval du football : les paris sportifs.

    Il vient ainsi de dépenser environ 3 000 yuans (350 €) pour la finale entre l'Allemagne et l'Argentine par le biais de son application mobile sur les paris en ligne.

    On peut déplorer l'existence de paris sur des activités sportives , pour moi, cela devrait être interdit. Le pari comme tout jeu d'argent est complètement antinomique à l'éthique sportive. Mais le football lui-même depuis qu'il a opté pour le sport spectacle est en complète contradiction avec les valeurs que le sport devrait véhiculer.

     "Je n'aurais jamais espéré une telle commodité en 2010 lorsqu'il m'a fallu payer en dollars pour payer par Paypal mes participations aux paris en ligne", a déclaré M. Shen. "Maintenant, je n'ai besoin que de cliquer sur quelques boutons" .

    Quand on connait la passion qui unit le Chinois au jeu , on peut déplorer cette dérive , ludique au départ , mais débouche rapidement sur des drames humains tout en remplissant les poches d'organisateurs dont l'appât du gain est la seule motivation. Et ce qui est vrai pour la Chine , l'est en fait sur les 5 continents.

     

    Yu Wensheng, vice-président de 500.com, une société cotée en bourse aux Etats-Unis et spécialisée dans les loteries et paris  sportifs, a déclaré que les ventes quotidiennes ont augmenté de trois à cinq fois au cours de la Coupe du monde, et que le nombre quotidien de participants a été multiplié par dix. Dopé par le marché, le prix de ses actions a augmenté de 8% lors de la première semaine du tournoi.

    « Les chiffres de ventes sont plus élevés que nous l'avions estimé à la fin de l'année dernière », a déclaré M. Yu.

    D'autres acteurs, tels que le géant du commerce électronique Alibaba et la société de l'Internet Tencent, ont contribué à rendre les paris plus facile pour les gens. Les utilisateurs de l'application de discussion en ligne mobile WeChat de Tencent peuvent ainsi parier tout en discutant avec leurs amis sur les matchs. Pour seulement 2 yuans, vous pouvez vous asseoir à une table de paris en ligne.

    Les ventes des loteries ont totalisé 309 milliards de yuans ( 36 milliards d'€)en Chine l'année dernière.

    « L'Internet a tout changé », a déclaré Cheng Yang, spécialiste de l'industrie de la loterie dans la région autonome Zhuang du Guangxi.

    « Avant 2010, nous avions des produits de loterie et des réseaux de vente limités. Aujourd'hui, presque tous les grands acteurs de l'Internet ont rejoint la partie, ce qui a vraiment changé les règles ».

    Chine 2014 Liliane 973.JPG

    Visite de Tencent, société de Shenzhen, qui développe QQ sorte de MSN et Skype chinois, et We Chat sorte de Twitter chinois.

  • Le Brésil propose d'aider la Chine à atteindre l'objectif de développer le football comme un sport national

    001ec92b9029150e326e03.jpg

    Le Brésil, hôte de la Coupe du monde, propose d'aider la Chine à atteindre l'objectif de développer le football comme un sport vraiment national, selon le directeur du ministère des Sports du Brésil.

    « Le Brésil est prêt à fournir toutes sortes de soutien à la Chine pour l'aider à participer aux finales de la Coupe du monde et même à remporter le tournoi un jour », a déclaré Aldo Rebelo.

    En 2011, la Chine et le Brésil ont fait équipe grâce à un certain nombre d'accords visant à approfondir la coopération en vue de renforcer le football chinois.

    « Par l'entremise des ministères des Sports de la Chine et du Brésil, les deux pays se sont engagés dans une coopération en profondeur », a déclaré M. Rebelo.

    Il a déclaré au China Daily que la clé du développement du football en Chine est de cultiver l'intérêt de la population et de faire en sorte que ce sport fasse partie de la vie quotidienne.

    Selon lui, cela peut prendre du temps, mais la première chose à faire est de fournir des installations pour que les enfants puissent jouer au football, que ce soit dans les villes ou les villages.

    « Le gouvernement doit aménager des terrains de football de petite ou moyenne dimension pour les enfants afin qu'ils puissent trouver un endroit à proximité pour jouer au foot », a-t-il dit.

    Chaque pays qui veut développer le football a besoin de former des joueurs talentueux dès le jeune âge, a indiqué M. Rebelo. « Il est impossible pour un pays d'avoir une équipe nationale forte sans un système complet d'entraînement qui fait participer différents niveaux d'âge », a-t-il ajouté.

    « Les gens doivent comprendre que jouer au football ne concerne pas seulement les joueurs professionnels ou les gens riches ‒ le sport doit être ouvert à toutes les classes sociales. La Chine a besoin non seulement d'équipes professionnelles, mais aussi d'équipes à différents niveaux, allant des communautés jusqu'aux villes. »

    Le Brésil a produit des générations de grands joueurs et a établi un record en remportant la Coupe du monde à cinq reprises. C'est également le seul pays à avoir joué dans toutes les phases finales du tournoi.

    Un certain nombre de joueurs chinois sont allés s'entraîner au Brésil. En 2010, 21 joueurs chinois de 13 à 16 ans ont participé à un programme de formation de trois ans à l'Ole Club de Sao Paulo.

    L'un des plus grands clubs de football du Brésil, les Corinthiens, a signé l'emprunt de Chen Zhizhao en 2012; c'est le premier joueur chinois à avoir signé un contrat avec une équipe professionnelle au Brésil.

    Beaucoup de joueurs brésiliens ont également joué pour des clubs chinois, dont Dario Conca, qui a signé un contrat avec l'Evergrande de Guangzhou de 2011 à 2013, ainsi qu'Edson Carvalho Hudson, qui était au Luneng Taishan du Shandong en 1998 et 1999 et avec le Guoli du Shaanxi en 2003.

    « Dans une certaine mesure, ces échanges peuvent aider à promouvoir le développement du football en Chine, mais la Chine doit se rappeler qu'elle ne peut pas réaliser un développement seulement avec l'aide de joueurs étrangers », a déclaré M. Rebelo.

    « La Chine doit développer ses propres joueurs et entraîneurs, sinon elle va finir comme l'Angleterre qui dispose des meilleurs clubs de football dans le monde, mais pas d'une bonne équipe nationale. »

    La présidente Dilma Rousseff du Brésil a invité le président Xi Jinping à assister à la finale de la Coupe du monde à Rio de Janeiro le 13 juillet. Le président Xi s'était décrit comme un « amateur de foot » lors d'une visite au Mexique l'an dernier.

    « Je sais que le président Xi Jinping aime le football, et cela rend certainement la relation entre la Chine et le Brésil encore plus étroite », a déclaré M. Rebelo.

    001fd04cfc221508e9a905.jpg

    Dans un article dédié au Secrétaire général du Comité central du Parti communiste chinois Xi Jinping publié par l'agence Xinhua, on avait pu lire : « Aux yeux de sa femme Peng Liyuan, Xi Jinping est à la fois un homme différent des autres et un homme comme les autres ». « Il est passionné de natation et d'alpinisme et il aime regarder les matchs de basket, de foot et de boxe ; il lui arrive de regarder des programme sportifs tard dans la nuit à la télévision ».

     

  • A Chengdu, un traiteur ne recrute que des bonnets D pour ses livraisons à domicile

    001ec92b9029150e45ed19.jpg

    Le 16 juin aux petites heures, alors qu'il regarde les matchs de la Coupe du monde avec une bande d'amis, M. Du décide de passer commande chez un traiteur qui livre à domicile. Dix minutes plus tard, une jeune femme à la poitrine généreuse vêtue d'un maillot de foot sonne à sa porte et lui livre sa commande. Il s'agit en réalité d'une campagne de promotion imaginée par un traiteur de la ville pour la Coupe du monde et pour laquelle ce dernier ne recrute que des livreuses avec un bonnet D.

    001ec92b9029150e45f61a.jpg

    001ec92b9029150e45fd1b.jpg

    aa 9338.JPG

    En Chine, le football féminin a beaucoup de succès . Ces dames ont déjà gagné la coupe du monde ,alors que chez

    les hommes , ils n'arrivent même pas à se qualifier dans la région la moins forte du monde, l'Asie.

    J'ai rencontré ces joueuses de charme, aux jambes de faon là où l'on rencontre le plus de belles femmes ,

    à Shenzhen.lol

     

  • Mondial 2014:plus de 100 rames chinoises de la China CNR Corporation desservent le réseau du métro de Rio de Janeiro

    METRO_RIO_PRACA_ONZE_016.jpg

     

    Alors que les supporters de football des quatre coins du monde se rassemblent au Brésil pour la Coupe du monde de la FIFA 2014, il est fort probable qu'ils y emprunteront des rames de métro fabriquées en Chine.

    Plus de 100 rames construites par la China CNR Corporation desservent en effet le réseau du métro de Rio de Janeiro, dont une ligne mène à Maracana, le plus grand stade du Brésil qui accueillera la finale du Mondial le 13 juillet.

    « Les portes et fenêtres des rames de métro ont été spécialement conçues en tenant compte de l'enthousiasme des supporters de football », explique le constructeur chinois.

    Pour des raisons de sécurité, du polycarbonate a ainsi été utilisé à la place du verre sur les portes et les fenêtres des véhicules.

    « Les fenêtres ne peuvent être brisées, même si des fans un peu trop agités décident de lancer des pierres sur le métro », affirme Wang Yongzhi, ingénieur en chef chez CNR.

    En outre, la société a récemment envoyé une équipe de 60 spécialistes au Brésil pour garantir le bon fonctionnement des trains chinois durant la Coupe du monde.

    « Nos trains ont été chaleureusement accueillis par les passagers locaux lors de leur première introduction sur le réseau brésilien voilà deux ans », se félicité Wang. Et d'ajouter : « Nos rames sont propres et équipées de l'air conditionné, ce qui n'est pas le cas d'autres véhicules circulant sur le réseau. »

    001fd04cfc22150b8f8805.jpg

     

  • Brazuca, le ballon du Mondial 2014, est fabriqué à Shenzhen(Chine du sud)

    c03fd54abadb1500f4be0f.jpg

    Le premier grand gagnant du mondial 2014 qui débute dans quelques jours au Brésil, est la Chine. Depuis plus d'un an, les usines de Yiwu pour le merchandising et de Shenzhen pour les maillots et ballons .

    Selon le Shenzhen Economic Daily, les ballons « Brazuca », nom choisi à l'issue d'un sondage réalisé auprès de plus d'un million de fans de football, sont fabriqués à Shenzhen, une ville chinoise de la province du Guangdong.

    La zone industrielle du village de Tianliao, située au nord-est de la ville, abrite des centaines d'usines et est considérée comme un complexe industriel important du delta du fleuve Zhujiang, lui-même surnommé « Usine du monde ». En réalité, le ballon Jabulani de la Coupe du monde 2010 avait lui aussi été fabriqué à cet endroit. Toutefois, en raison des règles de confidentialité imposées par Adidas, le nom du sous-traitant n'avait pas été divulgué.

    Le fabricant d'articles de sport allemand est devenu le fournisseur officiel des ballons du Mondial en 1970. La production des ballons était d'abord réalisée au Pakistan, puis en Thaïlande, pour finalement être confiée à deux usines chinoises : une usine de Shenzhen pour les ballons utilisés durant les matchs et une autre de Jiujiang (province du Jiangxi) pour les ballons d'entraînement.

    A quelques jours de l'ouverture de la Coupe du monde, l'usine de Shenzhen tourne à plein régime. En réalité, les ballons qui seront utilisés durant les matchs de la compétition ont déjà été envoyés au Brésil il y a deux mois par bateau. Les ballons qui y sont produits en ce moment sont donc destinés à la vente et sont disponibles pour 160 dollars (ou 110€) dans les boutiques Adidas.

    yiwu-toys-market.jpg

    Les marchandises venant de Yiwu , se retrouvent dans le monde entier

  • Beckham provoque une violente émeute à Shanghai : 7 blessés

    0019b91ed6e0132e05e801.jpg

    Le 20 juin, Beckham s'est rendu à Shanghai dans le cadre de sa tournée en Chine du mois de juin. Malheureusement, sa visite à l'Université de Tongji, où plus de 1000 fans l'attendaient dans la ferme intention de l'approcher au plus près, a suscité une immense bousculade.. Au moins sept personnes ont été blessées dans l'incident.

    0019b91ed6e0132e05f604.jpg

     Le footballeur en visite en tant qu'ambassadeur du championnat professionnel chinois (Chinese Super League, CSL), devait chausser les crampons lors d'un match entre étudiants. Le match a été ensuite annulé et Beckham lui-même a exprimé ses regrets et ses voeux aux blessés sur son compte sur le réseau social Sina Weibo.

    0019b91ed6e0132e060f07.jpg

    beek.jpg

    0019b91ed6e0132e062c0e.jpg

    0019b91ed6e0132e06300f.jpg

    0019b91ed6e0132e060005.jpg

    0019b91ed6e0132e061909.jpg

     

  • Photos et vidéo de Beckham qui joue au football avec des élèves de Beijing

    0019b91ed6e012b4ff1a01.jpg

    David Beckham a visité l'Ecole secondaire n° 2 de Beijing. À cette occasion, il a joué au football avec des élèves pour leur apprendre quelques techniques.

    132253982_111n.jpg

    David Beckham visite le club de football Beijing Guo'an

     

    132253982_121n.jpgLe footballeur britannique David Beckham joue avec un ballon, lors de sa visite au club de football Beijing Guo'an, dans la capitale chinoise, le 21 mars 2013. David Beckham a visité le club jeudi en tant qu'ambassadeur de la Super League chinoise et du Programme de football pour les jeunes de Chine.

    132253982_91n.jpg

    David Beckham observe l'entraînement de jeunes joueurs du club de football Beijing Guo'an, dans la capitale chinoise, le 21 mars 2013.

     

    0019b91ed6e012b4ff3f09.jpg

    132253982_71n.jpg

    0019b91ed6e012b4ff480b.jpg

    0019b91ed6e012b4ff2803.jpg

     

    0019b91ed6e012b4ff2502.jpg

     

     

     

  • Manchester United fait appel à deux nouveaux sponsors chinois

    中国要阅读的文章:

    Reading the article in Englishhttp://fp.reverso.net/wang888-skynetblogs/6775/en/archive/2013/01/16/manchester-united-fait-appel-a-deux-nouveaux-sponsors-chinoi.html001372a0e6ec1260a1900c.jpg

     

    Le club britannique de football Manchester United a officiellement annoncé l'établissement d'accords sur la sponsorisation avec deux entreprises chinoises, le groupe Wahaha et la China Construction Bank (CCB), pour une période de trois ans. Le montant des contrats n'a pas été divulgué.

     

    Le Manchester United a accordé à la CCB le droit d'émettre des cartes de crédit à son effigie sur la partie continentale de la Chine, selon l'annonce du célèbre club britannique.

     

    Richard Arnold, superviseur commercial du club de Manchester United, s'est félicité de la coopération avec les deux nouveaux partenaires chinois : « C'est la première fois qu'on s'engage dans une coopération avec des entreprises chinoises. Nous en sommes ravis. »

     

    Richard Arnold s'est dit heureux qu'une carte de crédit de Manchester United puisse être proposée aux 108 millions de supporters du club en Chine, grâce à cette coopération avec la CCB. « Le soutien de nos amis chinois lors de notre séjour à Shanghai l'été dernier était très important, et j'espère que cette coopération avec la CCB pourra raccourcir la distance qui nous sépare, et rendre service à nos fans.»

     

    Selon des sources internes, Manchester United a envoyé ses joueurs en visite en Chine pour la première fois en 1975, et ils y ont déjà joué onze matchs amicaux jusqu'à ce jour.

     Zong Qinghou fondateur de Wahaha et sa fille Zong Kelly , nouvelle présidente du groupe

    Voir mon article de décembre 2012 concernant Wahaha et Zong Qinhou , l'homme le plus riche de Chine continentale

  • Cristiano Ronaldo bientôt en Chine , au club de football Shanghai Shenhua ?

    F201209110856292749132102.jpg

    Cristiano Ronaldo pourrait rapidement se diriger vers la Chine, depuis que plusieurs médias chinois et européens ont révélé que le club de football chinois Shanghai Shenhua visait la star du Real Madrid.

    « Shanghai Shenhua a contacté le joueur et ses agents à la fin du championnat de liga la saison dernière. » a récemment révélé « Soccer News ».

    « Si son contrat avec le Real n'est pas renouvelé, c'est tout à fait envisageable pour Shenhua de faire venir l'attaquant portuguais dès l'ouverture du mercato l'année prochaine. »

    Zhu Jun, l'investisseur principal du Shanghai Shenhua pourrait faire venir une autre super star dans l'équipe, avait rapporté « l'Oriental Sports Daily » le 5 juillet.

    Par coïncidence, Sky Italia TV vient d'établir une liste de dix clubs qui font de Cristiano Ronaldo leur l'objectif, depuis que l'attaquant a confié qu'il ne se sent plus soutenu par le Real Madrid et Shanghai Shenhua fait partie de cette liste.

    Beaucoup pensent que CR7 veut juste obtenir un meilleur salaire au Real, bien que le Portugais ait nié que ce soit un problème d'argent cela lors d'un communiqué paru mercredi.

    Du côté de Shanghai Shenhua, le club aurait connu un désaccord avec ses actionnaires, qui pourrait affecté l'avenir de ses joueurs. Mercredi dernier, le Français Nicolas Anelka n'a pas participé à l' entraînement et le club n'a donné aucune explication.

    Il reste encore deux ans de contrat en Espagne pour le Madrilène qui gagne actuellement 15 millions d'euros nets et son indemnité de transfert est estimé à au moins 90 millions d'euros. Selon certains confrères, si Zhu Jun veut vraiment  s'attacher les services de la star portugaise, il devra mettre sur la table plus d'un milliard de yuans.