fondue

  • UNE SEMAINE A SHANGHAI

    NUIT DE CHINE , NUIT D'IVRESSE ...

     

    shanghai 2010 136.jpg

    Shanghai n'était pas ma tasse de thé , mais déjà l'an dernier , découvrant cette mégapole en compagnie d'une Shanghaienne , ma perception de cette ville était meilleure. Cette semaine nous l'avons passée en compagnie de mon beau-fils qui travaille à  Shanghai depuis deux ans , à l'aéroport de Hongqiao , depuis sa sotie de l'université de Chengdu . En fait note but premier de notre passage à Shanghai était que mon épouse voulait rencontrer son fils ainsi qu'il devait nous présenter sa future.Il nous a fait découvrir cette banlieue de Shanghai qui est plus calme que le centre et ne manque pas de bons restos qui sont pleins à bonder tous les jours.

    shanghai 2010 138.jpg

    Nous sommes allé manger un "hot pot" , fondue chinoise . Là , plus de cent tables , toutes occupées , pour patienter , il y a 14 tables , nous avons pris la dernière , on vous sert à boire et quelques petites choses à manger , il y a trois pc , une bibliothèque , des jeux pour enfants et même on vous masse les mains . Quand vient votre tour de passer à table, on vous passe un tablier et on allume la marmite qui est au milieu de la table .Deux compartiments avec du bouillon , un très épicé , l'autre peu. Dans ces bouillons on trempe la viande ,boeuf , mouton , en tranches très fines , on y trempe aussi des crevettes , des fruits de mer , des légumes , du touffu etc...

     

    shanghai 2010 140.jpg

    L'ambiance est charmante et chaleureuse . On a pu aussi , grâce à mon beau-fils découvrir deux "fast food". Rien à voir avec ces temples de la malbouffe américains qui envahissent la Chine comme ils ont envahis l'Europe . Je me demande comment c'est possible qu'avec leurs produits de m... ils parviennent à avoir du succès dans des pays de longue tradition culinaire que sont la Chine et la France. Un de ces petits restos offre un plat de nouilles avec une grande entrecôte et/ou une grande tranche de porc ou du poulet au choix, servi en 2 minutes , nous nous sommes régalé . L'autre vous sert un grand bol de soupe , j'ai choisi "hot and sour" ainsi que des " boadsi" dans lesquels il y a une boulette de viande , là aussi servit sur le pouce. Dans ces quartiers un peu à l'écart du centre , il fait très calme et dans un domaine fermé nous avons pu visiter l'appartement que mon beau-fils vient d'acheter. La banlieue de Shanghai croit ainsi tel un champignon et nombreux sont ces quartiers de maisons à 3 ou 4 étages d'une part et de buildings de grande qualité d'autre part . On est ici loin des HLM français.

     

    shanghai 2010 095.jpg

     

     

    Pour le shopping , on est allé dans le centre , il a suffit que mon épouse m'abandonne une paire d'heures pour que l'on me propose une centaine de "Rolex" et une dizaine de sex-massages , je croyais cette pratique oubliée mais il suffit qu'un occidental soit seul pour qu'il soit assailli . C'est aussi cela la Chine , des gens qui se décarcassent pour vivre , peu de mendiants, pas comme en Inde et même moins qu'à Bruxelles, pas d'assistés com... je ne citerai pas de pays ou région pour ne vexer personne. C'est cela la vitalité de la Chine , où chacun a la place qu'il mérite , où tous les espoirs sont permis . Je crois que ce dynamisme  doit ressembler à celui d'Amérique au début du XXeme siècle.

     

    shanghai 2010 130.jpg