finance

  • Le ministère chinois des Finances émet 22,1 milliards de yuans de bons au nom des gouvernements locaux

    La Chine n'est pas épargnée par la crise. C'est bien normal, quand vos meilleurs clients font défaud , on se trouve en difficulté. Le tout , c'est de savoir rebondir avec un plan B. C'est ca qui se passe en Chine.

    Pourquoi?

    Parcequ'en Chine , contrairement à l'Europe , il y a un pilote dans l'avion.Le ministère chinois des Finances émettra vendredi 22,1 milliards de yuans (3,51 milliards de dollars) de bons au nom des gouvernements locaux afin d'atténuer leurs pressions de financement et de stimuler l'économie en perte de vitesse.

    Le 17 août, le ministère vendra aux enchères 22,1 milliards de yuans de bons à cinq ans au nom des gouvernements des villes de Tianjin et de Xiamen, et des provinces du Jiangxi, du Shandong, du Henan et du Hunan, selon un communiqué publié sur le site Internet du ministère.

    Ces bons seront négociables à partir du 24 août, indique le communiqué.

    En Chine, les gouvernements locaux ne sont pas autorisés à émettre directement des bons, à l'exception de Shanghai, de la zone économique spéciale de Shenzhen et des provinces côtières du Zhejiang et du Guangdong.

     

  • 490 des 500 plus grandes entreprises mondiales investissent en Chine

    Jusqu'à présent, 490 des 500 plus grandes entreprises mondiales ont investi en Chine et établi plus de 1 600 centres de recherche et de développement et sièges régionaux, a annoncé vendredi le vice-ministre chinois du Commerce Gao Hucheng.

    1163669415253.jpg

    Les sociétés multinationales n'ont cessé d'investir en Chine depuis que le pays a adopté la politique d'ouverture au monde extérieur à la fin des années 1970. Ces sociétés jouent un rôle de plus en plus important dans la promotion du développement économique du pays, a indiqué M. Gao lors d'une réunion.

    Les entreprises à capitaux étrangers ont réalisé d'importants bénéfices sur ce vaste marché. Leur chiffre d'affaires en Chine a dépassé 33 000 milliards de yuans (5 240 milliards de dollars) en 2010, a-t-il précisé, ajoutant que le pays était devenu un refuge et une principale source de revenus pour de nombreuses entreprises à capitaux étrangers depuis la crise financière mondiale.

    Par ailleurs, la Chine a augmenté ses investissements dans d'autres parties du monde. Fin 2011, ses investissements directs à l'étranger ont dépassé 380 milliards de dollars.

    La Chine comptait à la fin de l'année dernière plus de 18 000 sociétés à capitaux chinois ayant des activités dans 178 pays et régions du monde, avec un total des actifs atteignant environ 1 600 milliards de dollars, a indiqué M. Gao.