figaro

  • La tribune exclusive du président chinois au journal français Le Figaro (lettre en entier, en français et en chinois ,pour ceux qui ne peuvent lire ce quotidien)

    francois_et_xi.jpg

    En prélude à la visite qu'il a entamée mardi soir à Lyon et poursuivra mercredi et jeudi à Paris, le président de la République populaire de Chine s'exprime dans un article publié dans l'édition de mardi du quotidien français Le Figaro. A cette occasion, M. Xi défend le principe d'un "partenariat mutuellement profitable" avec la France, dans le respect du modèle de développement choisi par chacun.

    Voici l'intégralité de l'article :

    Xi Jinping : "Entre la Chine et la France, un partenariat mutuellement profitable"

    J'entame aujourd'hui une visite d'État de trois jours en France. Cette visite, qui intervient en ce cinquantenaire de l'établissement des relations diplomatiques entre la Chine et la France, sera l'occasion pour moi d'une part de faire le bilan du passé et de célébrer l'amitié entre nos deux pays, d'autre part de construire l'avenir et de faire accéder nos relations à un nouveau palier.

    L'initiative prise il y a cinquante ans par le président Mao Zedong et le général de Gaulle, avec une vision stratégique et un courage politique hors du commun, a permis la poignée de main entre les deux grandes nations que sont la Chine et la France. Elle a établi pour la communauté internationale un exemple de coexistence pacifique et de coopération «gagnante-gagnante" entre des pays aux systèmes sociaux différents et exerce jusqu'à aujourd'hui une influence aussi importante que profonde sur l'échiquier stratégique international.

    Depuis cinquante ans, les dirigeants de nos deux pays ont toujours su garder une vision globale et un esprit d'indépendance pour faire du développement des relations sino-françaises une priorité diplomatique et créer un modèle d'interaction bénéfique entre grandes nations. Ainsi, la France, premier grand pays occidental à avoir établi avec la Chine nouvelle des relations diplomatiques au niveau d'ambassadeur, a aussi été la première parmi les puissances occidentales à avoir instauré avec elle un partenariat global et un mécanisme de dialogue stratégique.

    Depuis cinquante ans, les deux pays ont mené une coopération pionnière dans de nombreux domaines, renforçant sans cesse la dimension stratégique de leurs relations. La France est le premier pays occidental à avoir engagé une coopération dans le nucléaire civil, signé un accord intergouvernemental en matière scientifique et technique et ouvert une ligne aérienne directe avec la Chine. Aujourd'hui, près de 60 vols font la navette entre les deux pays chaque semaine.

    Depuis cinquante ans, les échanges humains et culturels entre les deux pays n'ont jamais cessé, contribuant à l'inspiration mutuelle entre nos deux grandes civilisations et rapprochant les cœurs des Chinois et des Français. La France, premier pays à avoir organisé des années croisées avec la Chine et à avoir procédé avec elle à la création réciproque d'un centre culturel, est aussi le premier grand pays occidental à avoir développé des échanges de la jeunesse avec la Chine. Cent mille jeunes Chinois apprennent actuellement le français. En France, de plus en plus nombreux sont ceux qui apprennent le chinois. Ils sont maintenant quarante-cinq mille et ce chiffre va croissant.

    "À cinquante ans, on assimile bien les volontés du Ciel", disait Confucius. Le parcours des relations sino-françaises au cours des cinquante années écoulées nous offre bien des enseignements pour faire vivre cette amitié exceptionnelle et réussir notre pari du «gagnant-gagnant". Une conviction est partagée: le respect réciproque, la confiance mutuelle et la sincérité sont des conditions nécessaires au développement sain et stable de leurs relations ; si les relations sino-françaises sont toujours à la pointe des relations entre la Chine et les pays occidentaux, c'est parce que nous avons toujours su prendre l'initiative et évoluer avec le temps ; les relations sino-françaises ne pourront profiter durablement à nos deux peuples que si nous travaillons dans un esprit de bénéfice mutuel et de tolérance ; les valeurs que nous partageons comme l'indépendance et la recherche du consensus par-delà les divergences sont le fondement de notre coopération et de notre coordination dans les affaires internationales ; et la Chine et la France, dans leur quête de la paix et du développement de l'humanité dans un monde mouvementé, doivent nourrir ensemble l'ambition d'une relation solidaire et tournée vers le monde.

    Les Chinois disent : "Il faut joindre l'action à la pensée", et les Français : "C'est en forgeant qu'on devient forgeron". Chacun souligne la nécessité de traduire les idées en actions. Au cours des trois jours à venir, j'aurai d'amples échanges avec le président François Hollande et d'autres dirigeants français, et nos deux pays publieront une nouvelle déclaration conjointe et un plan de coopération à moyen et long terme. Je suis sûr que nous parviendrons à de nouveaux consensus importants, et j'estime que la Chine et la France, liées par un partenariat global stratégique, sont appelées à travailler en collaboration dans un esprit de respect, de confiance et d'innovation et à continuer à donner l'exemple pour le développement des relations Chine-Union européenne (UE) et des relations Chine-Occident.

    Toutes deux membres permanents du Conseil de sécurité des Nations unies, la Chine et la France ont pour mission historique de préserver la paix et de promouvoir le développement partagé dans le monde. Elles ont la capacité et la sagesse de proposer de bonnes idées et solutions pour la construction d'un monde multipolaire, la démocratisation des relations internationales, le règlement pacifique des questions d'actualité internationale et la recherche commune d'une réponse aux défis planétaires, comme le terrorisme et le changement climatique.

    Grandes économies du monde, la Chine et la France sont très complémentaires et partagent de larges intérêts communs. Il y a donc lieu pour elles de libérer pleinement leur potentiel de coopération, en approfondissant l'intégration des intérêts dans les secteurs de coopération traditionnels comme le nucléaire, l'aéronautique, l'aérospatiale et l'automobile - à travers la recherche et le développement conjoints, l'investissement conjoint et l'exploration commune des marchés tiers -, et en développant des projets phares dans les secteurs nouveaux comme l'agroalimentaire, la finance et le numérique.

    La Chine et la France croient toutes deux à l'échange et à l'enrichissement mutuel des cultures. Elles rechercheront activement de nouveaux moyens de renforcer leurs échanges humains et culturels pour approfondir la compréhension entre leurs peuples. Elles continueront à organiser des activités festives et populaires pour célébrer le cinquantenaire de leurs relations diplomatiques, accroîtront l'échange d'étudiants et le flux des touristes dans les deux sens, et prendront de nouvelles mesures pour faciliter la circulation des personnes.

    Actuellement, la Chine est entrée dans une nouvelle phase de développement, marquée par l'approfondissement de la réforme sur tous les plans et l'élargissement de l'ouverture sur l'extérieur. Elle œuvre à la réalisation des "deux objectifs centenaires" et du "rêve chinois" du grand renouveau de la nation à travers la promotion d'un nouveau modèle d'industrialisation, d'informatisation, d'urbanisation et de modernisation agricole. La France, elle, entreprend activement des réformes structurelles en faveur de la croissance, de la compétitivité et de l'emploi en vue de "réenchanter le rêve français". Tant que la Chine et la France, deux nations à l'esprit réformateur, saisiront les opportunités et se soutiendront mutuellement, leur chemin de coopération ira en s'élargissant et les relations sino-françaises marcheront vers un autre demi-siècle prometteur.

    Avant de venir en France, je me suis rendu aux Pays-Bas, et j'irai ensuite en Allemagne, en Belgique et au siège de l'Union européenne. En effectuant une tournée de onze jours en Europe en ce début de printemps, j'ai voulu marquer toute l'importance que j'accorde à l'UE et aux relations sino-européennes ainsi que mon soutien sans réserve à l'intégration européenne. Actuellement, la Chine et l'Europe se trouvent toutes les deux dans une phase de développement cruciale, leurs relations ont devant elles de nouvelles opportunités. Elles doivent approfondir continuellement leur coopération mutuellement avantageuse dans les domaines tels que la finance, les infrastructures, l'urbanisation de type nouveau, les nouvelles énergies, l'innovation techno-scientifique, l'économie d'énergie et la protection de l'environnement, et accélérer les négociations en vue d'un accord d'investissement Chine-UE. Dans le même temps, il leur faut respecter chacune la voie de développement choisie par l'autre et gérer adéquatement leurs litiges commerciaux à travers un dialogue d'égal à égal et des consultations amicales, afin d'assurer un développement sain et régulier de leurs relations. Cela profitera non seulement aux peuples chinois et européens, mais également à la paix et à la prospérité du monde, et produira un impact important qui dépasse les relations Chine-UE, pour avoir une portée planétaire.

    "À force d'échanges, les liens d'amitié se tissent et se renforcent". J'attends d'échanger de manière approfondie avec les autorités françaises et les amis des différents milieux pour trouver la voie du "gagnant-gagnant".

     

    xi-jinping-peng-liyuan.jpg

     

    中华人民共和国主席 习近平

    从今天起,我将对法国进行为期3天的国事访问。今年是中法建交50周年。我选择这一时机访法,是为了总结过去、传承友好、继往开来,推动中法关系更上一层楼。

    50年前,毛泽东主席和戴高乐将军以卓越的战略眼光和非凡的政治勇气,推动中法两个伟大国家实现握手,为国际社会树立了不同社会制度国家和平共处、合作共赢的典范,对国际战略格局产生的重大深远影响延续至今。

    ——50年来,两国领导人坚持从全球视野出发,秉持独立自主精神,把发展中法关系放在各自对外关系的优先位置,开创了大国良性互动的先河。法国是第一个同新中国建立大使级外交关系的西方大国,也是第一个同中国建立全面战略伙伴关系和机制性战略对话的西方大国。

    ——50年来,两国开展了多项开拓性合作,不断丰富中法关系战略内涵。法国是第一个同中国开展民用核能合作的西方国家、第一个同中国签订政府间科技合作协定的西方国家、第一个同中国开辟直航航线的西方国家。现在,每周有近60次航班往返于两国之间。

    ——50年来,两国人文交流从未间断,推动着中法两大灿烂文明的交流互鉴,拉近了两国民众心与心的距离。法国是第一个同中国互办文化年、互设文化中心的国家,也是第一个同中国开展青年交流的西方大国。中国有10万青少年学习法语。在法国也有越来越多的人学习汉语,目前已经有4.5万,这个数字还在不断增长。

    孔子曰:“五十而知天命。”中法关系50年的发展历程,为双方维持特殊友谊、走好共赢道路凝聚了许多有益经验和启迪。双方都认为,互尊互信、坦诚相待是中法关系保持健康稳定发展的必要前提。敢为人先、与时俱进是中法关系始终走在中国同西方国家关系前列的重要法宝。互利共赢、互惠共容是中法关系能够长期造福两国人民的根本出发点。独立自主、求同存异是中法在国际事务中实现协调和配合的精神基础。同舟共济、面向全球是中法在国际风云变幻中始终致力于人类和平与发展事业的不懈追求。

    中国人讲“知行合一”,法国人讲“打铁方能成铁匠”,都强调要把思想转化成为行动。在3天的访问中,我将同奥朗德总统等法国领导人充分交换意见,并将共同发表新的联合声明和中长期合作规划。我相信,我们一定能够达成新的重要共识。我认为,中法作为全面战略伙伴,要互尊互信、协作创新,继续引领中欧关系和中国同西方国家关系发展。

    作为联合国安理会常任理事国,中法都肩负着维护世界和平、促进共同发展的历史使命。为推动世界多极化和国际关系民主化,推动国际热点问题纳入和平解决轨道,携手应对恐怖主义、气候变化等全球性挑战,双方有能力、有智慧提出好的倡议和方案。

    作为世界两大重要经济体,中法利益契合点多,互补性强。双方要充分释放合作潜力,通过联合研发、联合投资、共同开发第三国市场等方式,深化两国核能、航空、航天、汽车等传统合作领域利益融合,在农业食品、金融、数字化等新领域打造合作新亮点。

    中法都主张兼收并蓄,双方将积极探讨提高两国人文交流水平的新途径,深化两国民众相互认知。双方将继续举办民众喜闻乐见的活动纪念中法建交50周年,扩大互派留学生和互访游客规模,为便利人员往来采取新举措。

    当前,中国已经进入全面深化改革和扩大开放的发展新阶段,正在通过推进新型工业化、信息化、城镇化、农业现代化,致力于实现“两个一百年”奋斗目标,实现中华民族伟大复兴的中国梦。法国也在积极推动结构性改革,致力于保增长、提高竞争力、扩大就业,实现新的法国梦。中法都是富有改革精神的民族,只要双方抓住机遇,相互支持,合作之路必将越走越宽,中法关系必将迈向下一个辉煌的50年。

    来法国前,我已经访问了荷兰,接下来还将访问德国、比利时、欧盟总部。我在今年开春之际抽出11天时间访问欧洲,是因为我高度重视欧盟和中欧关系,坚定支持欧洲一体化建设。当前,中欧都处于各自发展的关键阶段,中欧关系面临新的发展机遇。双方要不断深化金融、基础设施建设、新型城镇化、新能源、科技创新、节能环保等领域互利合作,加速中欧投资协定谈判步伐。

    与此同时,要相互尊重彼此发展道路,坚持通过平等对话和友好协商的方式妥善处理贸易纠纷,实现中欧关系平稳健康发展。这不仅将造福中欧人民,也有利于促进世界和平与繁荣,发挥超越中欧、更具全球意义的重要影响。

    朋友越走越近,良言越说越亲。我期待着同法国政府以及各界朋友深入交流,寻求共赢之道。