feng xiang

  • AVIONS CHINOIS EN AMERIQUE ET EN EUROPE.

    Une compagnie américaine achètera de gros avions de ligne construits en Chine

    La 7ème édition du Salon aéronautique de Chine aura lieu du 4 au 9 novembre, à Zhuhai, province du Guangdong,. De gros avions de ligne construits en Chine seront achetés par des compagnies chinoises et étrangères, avec des contrats signés à cette occasion.

    Le jour d'inauguration de cette exposition, la compagnie chinoise concernée signera un contrat de vente de 25 avions de ligne ARJ21-700 à une compagnie américaine, selon Chen Jin, chef du service de vente de la compagnie chinoise. Le contrat représente une valeur totale d'environ 700 millions de dollars.

    Il s'agira des premiers avions de ligne de construction chinoise à entrer aux marchés des pays développés d'Europe et d'Amérique.

    Les avions de ligne « Feng Xiang » (Phénix qui plane) se distinguent des autres avions par sa commodité. Au cours de la conception de l'avion, on a attaché une grande attention à sa commodité, et les sièges de l'avion sont aussi larges que ceux du Boeing 737 et de l'avion Airbus 320, avec certains d'entre eux meilleurs, a révélé Chen Yong, concepteur en chef adjoint de l'avion « Feng Xiang ».

  • LE PREMIER AVION CHINOIS.

    Feng Xiang, premier avion de ligne fabriqué en Chine, prendra son envol en novembreF200810310926331992314081[1]

    Selon l'Aviation commerciale de Chine, Feng Xiang (« Phénix qui plane »), premier avion de ligne ARJ21-700 fabriqué en Chine, a achevé avec succès une série d'examens et d'essais, le 27 octobre, et, devrait accomplir sa première mission de vol au mois de novembre.

    Selon l'Institut d'expérimentation de la résistance des avions de Xi'an, le ARJ21-700 a passé avec succès, le 27 octobre, le dernier test de la série d'essai de force statique indispensable à sa mise en service.

    ARJ21-700 est le premier avion de ligne dont la Chine possède la totalité des droits de propriété intellectuelle. Il s'agit aussi bien d'un jalon historique dans le secteur chinois de l'aviation civile qu'une remarquable preuve de la capacité d'innovation technologique autonome de la Chine.

    Selon les experts, le test de force statique, réalisé le 27 octobre, a permis de vérifier la conformité aux normes de la capacité de charge de l'avion ainsi que la disparition des défauts, identifiés au niveau de la conception et de la production, lors des précédents tests. Le résultat du test prouve que l'avion répond parfaitement aux exigences de la conception. Il est désormais prêt à accomplir les missions de vol.