examen

  • Des étudiantes chinoises refusent de laisser examiner leur sexe pour rentrer dans la fonction publique

     

     

     

    cropped520_manif culotte chine5.jpg

    Selon une vidéo du site Youku , l'équivalant de Youtube en Chine, une dizaine d’étudiantes, la plupart en médecine, ont manifesté lundi 26 novembre, portant des couches au-dessus de leurs vêtements,  devant le département des Ressources humaines et sociales de Wuhan, dans la province de Hubei dans le but de protester contre un examen gynécologique que les Chinoises doivent subir avant de passer les examens d’entrée dans la fonction publique.

    La mesure, mise en place en 2005 par le ministre de la Sécurité sociale et le ministre de la Santé chinois, est censée permettre de détecter les cas de maladies sexuellement transmissibles et de tumeurs chez les femmes. Les candidates doivent également fournir un historique de leur cycle menstruel.
     
    Les étudiantes ont considéré qu’il s’agissait d’une violation de leur vie privée et ont improvisé une chorégraphie devant le bâtiment gouvernemental.
     
  • 1MILLION DE CANDIDATS POUR LA FONCTION PUBLIQUE

    Environ 1 million de candidats aux examens des fonctions publiques

    F200810271058592944117804[1]

    Environ 1 million de candidats se sont inscrits aux examens nationaux des fonctions publiques de 2009. Ce chiffre représente une augmentation de 25% par rapport à cette année, a dit le ministère des Ressources humaines et de la Sécurité sociale.

    A travers ces examens, 134 institutions relevant directement des autorités centrales et des départements concernés recruteront plus de 13 500 candidats l'année prochaine, soit environ 10% de plus que cette année.

    Les candidats doivent être âgés de moins de 35 ans. Les examens écrits auront lieu le 30 novembre et les candidats, qui y auront réussi, auront des interviews après la Fête du Printemps de l'année prochaine.
    Le ministère a accepté les demandes pour les « examens les plus attirants de Chine » à partir du 15 octobre, à 8H du matin, jusqu'au 24 octobre, à minuit.

    « Les diplômés universitaires, qui viennent de sortir de leurs écoles, et qui le seront bientôt, constituent la majorité des candidats aux examens des fonctions publiques, lesquelles sont devenues convoitées au cours de ces trois et quatre dernières années », a dit Yu Tianxiao, conseiller de ces examens d'un groupe d'éducation.

    « Le caractère stable des emplois de fonctions publiques, le bon traitement de bien-être et la position sociale des fonctionnaires attirent un nombre croissant de candidats », a dit M.Yu. « Il est difficile pour les diplômés universitaires de trouver un emploi ces dernières années. Beaucoup de jeunes désirent de trouver un emploi stable dans les organismes gouvernementaux ».

    Xiao Zhou, diplômé universitaire spécialisé dans le journalisme, a présenté sa demande pour participer aux examens.

    "Beaucoup de mes camarades de classe, diplômés de l'année dernière, n'ont pas encore trouvé un travail. Certains d'eux se sont également inscrits pour les examens des fonctions publiques", a expliqué Xiao.

    Selon le ministère de l'Education, environ 30% des diplômés universitaires de l'été dernier n'ont pas encore trouvé un travail à la fin de 2007.

    Environ 73 personnes seront en concurrence pour obtenir un poste de travail à travers les examens de 2009, toujours selon le ministère de l'Education.