espagne

  • La Chine force Madrid à renoncer à la justice sans frontières

    val.jpg

    Un temps, la justice espagnole , emmenée par des magistrats incompétents, illuminés et si pas imbus de leur

    personne , au moins imbus de leur tâche à accomplir, se sont crus revenus au "bon temps" de la Controverse de Valladolid en 1550.

    En ce temps-là , l'Espagne pouvait faire valoir sa toute puissance au monde entier. Depuis quelques années , ces petits juges , tels Ismaël Moreno, Baltasar Garzon , se sont crus investis d'une fonction universelle et

    tels des chasseurs de primes au Far West se voyaient lancer des mandats d'arrêt de par le monde contre n'importe qui ne leur plaisant pas.

    La Chine ,dans le collimateur de ces farfelus, aussi bien qu'Israël et d'autres pays souverains ne s'en n'est pas laissé compter. "Nous nous opposons avec force aux actions erronées des juges espagnols" , ont lancé les autorités chinoises dans un message ferme, fortes de leur bon droit.

    Le résultat ne s'est pas fait attendre , l'exécutif  à Madrid s'est vu obligé de modifier sa législation concernant la justice universelle.

     

    inquisicion-espanola_2612.jpg

    Les juges espagnols pouvaient poursuivre pour génocide ou crime contre l'humanité tout suspect, quel que soit l'endroit où il se trouvait. Le Premier ministre espagnol Rajoy a enterré cette idée saugrenue et scandaleuse.

    Vous vous rendez compte, que le juge Ismaël Moreno, de l'Audience nationale, a eu l'outrecuidance de rédiger un  mandat d'arrêt international et une demande d'extradition contre cinq anciens dignitaires , dont Jiang Zemin (président de la République populaire entre 1993 et 2003) et Li Peng (Premier ministre entre 1988 et 1998). Le chef d'accusation : "génocide, tortures et crimes de lèse-humanité" contre la population tibétaine dans les années 80 et 90. Le plaignant est un moine tibétain de nationalité espagnole.

    Aux yeux de ces juges funambulesques , il suffisait que le premier imbécile venu se plaigne de n'importe quel dirigeant de n'importe quel pays pour que s'abattent les foudres de la justice espagnole. On croit rêver!!!

    Plus récemment, d'autres magistrats de l'Audience nationale ont réclamé l'extradition de responsables israéliens, pour leur participation dans la colonisation en territoires palestiniens. Cela n'étonnera personne quand on sait combien l'antisémitisme reste répandu dans ce pays de l'inquisition.

    exilespagne.jpg

     

     

  • LES PAYS EUROPEENS FONT LES YEUX DOUX AUX TOURISTES CHINOIS

    Visant un marché potentiel, les pays européens se disputent les touristes chinois

    eLe Ministre espagnol de l'Industrie, du Tourisme et du Commerce, Miguel Sebastian a déclaré le 10 janvier que le gouvernement espagnol lancerait en mars un grand plan dans l'intention d'attirer les touristes chinois et visant à ouvrir d'avantage le marché chinois. En effet, attirer les touristes chinois n'est pas l'idée de la seule Espagne. Presque tous les pays européens lorgnent sur le marché touristique chinois pour stimuler leur économie.

    Ces dernières années, parmi les itinéraires touristiques de longue distance les plus attirants pour les Chinois, l'Europe occupe toujours la place dominante. Même durant la période la plus dure de la crise financière, le nombre des touristes chinois a augmenté en flèche. Selon l'estimation de la société consultative Tourism Economics, le nombre des touristes chinois pour l'Europe de l'ouest devrait s'élever à 2,4 millions de personnes contre 2 millions en 2009. En outre, la consommation des touristes chinois en Europe s'accroît également sans cesse. D'après les chiffres du spécialiste de la détaxe, Global Blue, la consommation des touristes chinois en Europe a connu de janvier à octobre une hausse de 99% par rapport à l'année précédente. La quantité énorme de touristes et leur puissante capacité de consommation font que l'Europe regarde la Chine d'un autre oeil. Les pays ouvrent leur porte et rivaliser pour attirer galeries Lafayetteles consommateurs par divers moyens.

    L'Espagne élabore des itinéraires convenant aux touristes chinois

    Selon l'agence Xinhua, le gouvernement espagnol va lancer en mars un grand plan visant à attirer les touristes chinois et à ouvrir d'avantage le marché chinois. « Le plan touristique de la Chine pour l'Espagne » est une autre mesure géante de promotion touristique suite au lancement réussi du projet « J'ai besoin de l'Espagne » que le dernier a effectué en 2010 dans le monde entier.

    Miguel Sebastian a indiqué que quelques 100 000 chinois ont fait un voyage en Espagne en 2010, plus de 1 000 personnes de plus qu'en 2009. Et l'Espagne espère accueillir un million de touristes chinois en 2020. Pour cela, le département touristique de l'Espagne élaborera des recettes de cuisine, des horaires de repas et des itinéraires correspondant aux habitudes des touristes chinois. Afin éviter l'obstacle linguistique qui gêne le tourisme, l'Espagne renforcera l'entraînement des guides qui parlent chinois, par exemple, recruter des Chinois résidant en Espagne en tant que guides.

    Changer des yuans contre des livres sterling plus facilement à Londres

    Les touristes chinois qui ont fait un voyage en Grande-Bretagne devraient trouver que le change de yuans contre des livres sterling est de plus en plus facile. Selon Eurochange, 78 de ses points traiteront les affaires en rmb pour satisfaire les demandes des consommateurs. Parce que la Chine est aussi une destination très populaire pour les voyageurs anglais.

    Selon les statistiques, environs 150 000 Chinois sont allés chaque année en Grande-Bretagne pour des affaires commerciales et le tourisme et le nombre des étudiants chinois dans le pays a atteint 100 000.

    Des guides qui parlent chinois dans les bus de tourisme à Paris

    Selon l'édition d'outre-mer du Quotidien du peuple, lors de « Destination France », une campagne de promotion du tourisme dans l'Hexagone organisée par Atout France qui a eu lieu le 16 décembre à Beijing, M. Jean-Michel Harzic, directeur d'Atout France en Chine a indiqué que la France a accueilli en 2010 plus de 600 000 touristes chinois et est devenue une des destinations les plus appréciées des Chinois.

    D'après lui, l'itinéraire touristique du vin français et des monuments historiques seront surtout encouragés. Pour aider les touristes chinois, il sera possible de payer directement rmb via les cartes CUP aux Galeries Lafayette et il y aura des vendeurs qui parlent le chinois. En plus, on pourra aussi entendre des présentations en chinois dans les bus de tourisme à Paris.

    Installation d'une agence représentative du Bureau italien du tourisme à Beijing

    Suite à l'augmentation rapide du nombre des touristes chinois en Italie, le gouvernement italien attache de plus en plus d'importance à cette source de consommateurs. Selon le Quotidien du peuple en ligne, l'agence représentative du bureau du tourisme de l'Italie a été inaugurée en Chine en novembre 2010.

    Lors de la cérémonie d'inauguration, Paolo Rubini, le directeur du bureau national du tourisme de l'Italie a déclaré que l'Italie attachait un grand prix au marché touristique chinois et avait établi en 2010 une hot line fournissant des services de conseils en chinoise et un site web touristique en chinois « Bonjour, Italie » en vue d'offrir de l'aide aux touristes chinois en Italie.

    D'après M. Paolo Rubini, pour servir mieux ces touristes, beaucoup d'hôtels pourront bientôt recevoir les programmes en chinois. En plus, les vols directs entre la Chine et l'Italie seront plus efficaces et pratiques. Par exemple, Alitalia ouvrira en 2011 une ligne directe depuis Rome et Milan vers Shanghai. Et Air China augmentera ses vols entre la Chine et l'Italie.

    Selon les statistiques, le nombre de touristes chinois qui choisissent l'Italie comme première étape de leur voyage a atteint environ 300 000 à 350 000 personnes en 2010. Le représentant en chef du Bureau du tourisme de l'Italie a souligné aussi que l'installation de leur agence représentative en Chine est en effet à l'intention d'offrir plus d'informations et de services aux touristes chinois.

  • Après la Grèce , le Portugal , la Chine prête à aider l'Espagne à s'extraire de la crise économique

    MADRID, 3 janvier (Xinhua) -- La Chine souhaite s'engager pour assurer la stabilité financière et la reprise économique de l'Espagne, a affirmé l'ambassadeur de Chine en Espagne, Zhu Bangzao, avant la visite dans le pays du vice-Premier ministre chinois Li Keqiang.

    Dans une interview accordée à Xinhua, le diplomate chinois a assuré que la visite de M. Li en Espagne, qui doit se tenir du 4 au 6 janvier, est une occasion importante pour promouvoir les relations entre la Chine et l'Union européenne (UE).

    La visite de M. Li, qui intervient en pleine crise des dettes souveraines européennes, devrait aider l'Espagne et d'autres pays de l'UE à surmonter les impacts de la crise financière et à restaurer la confiance des marchés financiers, a souligné M. Zhu.

    La Chine et l'Espagne ont établi un partenariat stratégique global en 2005 et les deux pays ont ensuite publié une déclaration conjointe en 2009 visant à l'approfondissement de cette collaboration.

    Dans le but d'enrichir à nouveau le partenariat, M. Zhu a proposé des domaines dans lesquels la Chine et l'Espagne pourraient conjuguer leurs efforts :

    Premièrement, il invite les deux pays à continuer sur la lancée de leurs échanges de haut niveau de manière à renforcer la confiance politique mutuelle et à éviter les malentendus.

    Deuxièmement, les deux pays doivent continuer à approfondir leur coopération économique et commerciale, élargir le commerce traditionnel, renforcer les coopérations et les échanges en matière de finance, de télécommunication, de construction d'infrastructures, d'énergies renouvelables et de tourisme, tout en encourageant les investissements de part et d'autre.

    Troisièmement, Beijing et Madrid doivent oeuvrer ensemble pour promouvoir la coopération dans divers domaines comme la culture, l'éducation, la technologie et les médias.

    En outre, M. Zhu a exhorté les deux pays à consolider leur coopération au sein des organisations internationales, telles que les Nations unies et le G20, en vue de jouer un rôle positif dans la promotion de la paix et du développement du monde.

    Affichant son optimisme quant à l'avenir des relations sino-espagnoles, l'ambassadeur chinois a souligné que la visite du vice-Premier ministre chinois en Espagne allait contribuer non seulement à renforcer les relations politiques bilatérales, mais aussi à donner un nouvel élan à la coopération commerçiale et économique.

    Pendant son séjour dans le pays, M. Li devrait s'entretenir avec le roi d'Espagne Juan Carlos, le Premier ministre José Luis Rodriguez Zapatero, la ministre espagnole des Finances, Elena Salgado, ainsi que la ministre des Affaires étrangères Trinidad Jimenez, a précisé M. Zhu.

    Par ailleurs, le vice-Premier ministre prendra part à un petit-déjeuner de travail reunissant des entrepreneurs chinois et espagnols pour discuter des moyens d'approfondir les échanges commerciaux et la coopération économique. Une série d'accords de coopération doit ensuite être signée dans les domaines de la finance, de l'énergie, des télécommunications, du tourisme et de l'alimentation, toujours selon M. Zhu.

    Après sa visite en Espagne, M. Li se rendra en Allemagne et au Royaume-Uni.