espace

  • Les astronautes chinois pourraient cultiver des légumes sur la Lune

    untitled.png

    Les astronautes chinois pourraient dans le futur obtenir des légumes frais et de l'oxygène grâce à l'horticulture dans les bases extraterrestres, a déclaré un responsable à Beijing à l'issue d'une expérience en laboratoire.

    Les astronautes chinois pourraient dans le futur obtenir des légumes frais et de l'oxygène grâce à l'horticulture dans les bases extraterrestres, a déclaré un responsable à Beijing à l'issue d'une expérience en laboratoire.

    Deng Yibing, vice-directeur du Centre de recherche et de formation des astronautes de Chine, basé à Beijing, a indiqué que cette expérience était centrée sur l'établissement d'un mécanisme d'équilibrage dynamique de l'oxygène, du dioxyde de carbone et de l'eau entre les hommes et les plantes dans un système clos.

    Selon M. Deng, une cabine de 300 mètres cubes a été conçue pour fournir de l'air, de l'eau et des aliments aux deux personnes participant à l'expérience.

    Quatre types de légumes ont été cultivés dans la cabine pour absorber le dioxyde de carbone et créer de l'oxygène pour les deux personnes vivant en confinement. Les participants ont également pu cueillir des légumes frais pour leur repas, a fait remarquer M. Deng.

    L'expérience, la première du genre en Chine, est extrêmement importante pour le développement à long terme du programme spatial habité chinois, a-t-il ajouté.

    La cabine, un système de support de vie (CELSS, Controlled ecological life support system), construite en 2011, est un modèle de troisième génération de CELSS qui devrait être utilisé dans les bases extraterrestres sur la Lune ou Mars.

    L'installation d'un CELSS vise à assurer aux astronautes un approvisionnement durable en air, en eau et en aliments, grâce aux plantes et aux algues, afin qu'ils ne soient plus dépendants des stocks emmagasinés à bord.

    La forme avancée du CELSS comprend également l'élevage d'animaux pour fournir de la viande aux astronautes et l'utilisation de microbes pour le recyclage des déchets.

    Des scientifiques allemands ont également participé à cette expérience.

     

     

     

    untitled.png

     

  • La Chine lance avec succès un satellite de communication français dans l'espace

    XICHANG, 31 mars (Xinhua) -- La Chine a lancé samedi soir avec succès le satellite de communication français "APSTAR-VII" dans l'espace avec sa fusée porteuse Longue Marche-3B depuis le Centre de lancement de satellites de Xichang.

     

    Les données de surveillance montrent que le satellite s'est séparé de la fusée et a atteint son orbite de transfert géostationnaire 26 minutes après son lancement à 18h27.

     

    Produit par Thales Alenia Space pour APT Satellite Company Limited, une société basée à Hong Kong, le satellite remplacera APSTAR-2R, qui fait partie du système de satellites d'APT actuellement en orbite.

     

    APSTAR-7 est capable de fournir des services de transmission de télévision et de communication par satellite en Asie, au Moyen-Orient, en Afrique, en Australie et en Europe, ainsi que des services de retransmission télévisuelle en direct, de communication et de télédiffusion transcontinentales en Chine, au Moyen-Orient, en Asie centrale et en Afrique.

  • Chine : les opérations de la sonde lunaire Chang'e-2 restent normales 180 jours après son lancement

    PB190368.JPG

    Les opérations de la deuxième sonde lunaire de la Chine, Chang'e-2, sont restées normales 180 jours après son lancement, a annoncé vendredi l'Administration d'Etat des sciences, technologies et industries pour la défense nationale.

    Cette sonde lunaire, lancée le 1er octobre 2010, aide à mieux connaître la Lune et à collecter des données concernant l'alunissage pour les prochaines sondes lunaires chinoises.

    Nommée d'après une légendaire déesse de la Lune chinoise, la sonde lunaire est entrée en orbite lunaire à long terme le 3 novembre 2010. Depuis lors, elle a déjà collecté un grand nombre de données scientifiques.

    Jusqu'à présent, la sonde lunaire a atteint tous les objectifs initialement fixés et elle mènera de nouvelles opérations de recherche, a ajouté l'administration.

     

    PB190366.JPG

    PB190367.JPG

    PB190360.JPG

    PB190361.JPG

  • UN CHINOIS MARCHE DANS L'ESPACE

    Le taïkonaute chinois Zhai  Zhigang est sorti du module orbital du Shenzhou-7 samedi  après-midi, il effectue la première sortie et les premiers travaux dans l'espace (EVA) pour la Chine.xin_40e08e203bdf43e987b5cddc29875816[1]

    xin_25a797c4463c4806a3d6a8e8a71d5d39[1]

    xin_8ef336031fc84ed68bd29602d66aac9e[1]