eleves

  • 3 PROFESSEURS TUES PAR DES ELEVES

    Un haut fonctionnaire chinois met l'accent sur l'éducation morale des jeunes

      

        HANGZHOU, 2 novembre  Li Changchun, haut fonctionnaire du Parti communiste chinois (PCC) a appelé dimanche à plus  d'efforts en matière d'éducation idéologique et morale des jeunes  du pays, suite à l'assassinat de trois professeurs par leurs  élèves en octobre. 

         "Il faut prêter une attention particulière aux enfants et à  leur développement, car ils sont les successeurs de la cause  socialiste...", a dit Li, membre du Comité permanent du Bureau  politique du Comité central du PCC, dans sa lettre adressée à une  conférence nationale sur l'éducation morale des jeunes qui s'est  conclue dimanche. 

         Selon Li, la culture des idéaux et de la morale parmi les  jeunes est étroitement liée à l'avenir et au sort du pays, aux  intérêts du peuple et à l'harmonie sociale, et des progrès en la  matière ont été accomplis. 

         Un professeur de droit de l'Université de droit et des sciences politiques de Chine a été poignardé à mort par un étudiant en  quatrième année mardi soir dans une salle de cours. 

         Toujours en octobre, un élève de 16 ans a tué son professeur  avec un couteau dans la province septentrionale du Shanxi, et un  autre élève du même âge de la province orientale du Zhejiang a tué son professeur par strangulation. 

         Liu Yunshan, chef du Département de l'Information du Comité  central du PCC, a indiqué lors de la conférence que plus d'efforts devaient être déployés pour créer un environnement social et  culturel sain en faveur des jeunes. 

         "Plus de produits culturels sains doivent être fabriqués pour  ... cultiver chez eux des valeurs telles que le patriotisme et les manières civilisées," a-t-il estimé.