ecologieeconomie

  • 9 GRANDS APPORTS DES JO DE BEIJING

    Les neuf grands apports des Jeux Olympiques de Beijing

    xin_90f0161f21b345e4973069cb8ba6f91a[1]

    Le « Quotidien de Guangzhou » vient de publier le 25 août un article qui affirme que les Jeux Olympiques de Beijing apportent au monde entier leur importante contribution dans neuf domaines.

    I – Le domaine du sport : une « médaille d'or » en dehors des 51 médailles que la Chine a obtenues. Lors des jeux Olympiques de Beijing, la délégation chinoise a remporté 51 médailles d'or, 21 médailles d'argent et 28 médailles de bronze. De plus, elle a battu quatre records mondiaux, créant ainsi les meilleurs résultats depuis sa première participation officielle aux Jeux Olympiques d'été en 1984 à Los Angeles. Il est indiqué dans l'article, qu'en dehors des médailles d'or, la Chine a obtenu en réalité d'autres succès plus importants. « On peut considérer ces Jeux comme une occasion permettant aux spectateurs chinois d'acquérir de la sagesse et de la maturité d'esprit et ils démontrent que les Chinois ont de plus en plus confiance en eux-mêmes et sont devenus plus mûrs. De plus, ils expliquent de façon plus approfondie l'idée olympique ‘Un monde, un rêve'. On peut citer l'exemple de la tireuse chinoise d'élite Du Li sur laquelle les chinois ont placé tout leur espérance et pensaient qu'elle pourrait gagner la médaille d'or à l'épreuve de la carabine 10 mètres dame -- la première médaille d'or des Jeux Olympiques en question, mais en réalité la chance était revenue à la tireuse sportive tchèque Katerina Emmons. Devant ce fait, le public chinois a adopté une attitude de compréhension, d'indulgence et d'encouragement et Du Li, réconfortée et stimulée, a décroché par la suite la médaille d'or du 50 m rifle trois positions femmes. »

    II – Le domaine de la protection de l'Environnement : les Jeux Olympiques verts ont été réalisés sans nulle doute. Le Bureau de la Protection de l'Environnement de la Municipalité de Beijing a annoncé le 19 août que de puis le début d'août à Beijing, la qualité de l'air a atteint sans exception les normes prescrites et que le nombre des jours où la qualité de l'air est de classe A dépasse 50%, ce qui est le meilleur résultat de ces dix dernières années.

    « Les Jeux Olympiques contribuent durablement à l'amélioration écologique de la ville de Beijing dont le niveau de construction et de protection de l'environnement écologique urbain est avancé au moins de dix ans. », a déclaré Zhou Jianping, Directeur du Département de reboisement du Bureau municipal de la gestion des Parcs et des Jardins, qui a travaillé plus de deux décennies dans le secteur de l'aménagement des espaces verts de Beijing. Le Directeur Général Adjoint du Bureau municipal de la Protection de l'Environnement Du Shaozhong estime de son côté que les Jeux Olympiques ont laissé à l'environnement écologique de la ville de Beijing un important résultat : sensible amélioration de la conscience environnementale du public pékinois.

    III – Le domaine de l'économie : les Jeux Olympiques ont contribué à la croissance économique. La réussite en 2001 de la demande de la Chine d'organiser les 29èmes Jeux Olympiques a ajouté des facteurs olympiques au développement rapide et continu de l'économie chinoise et a poussé la ville organisatrice de ces Jeux à accroître ses investissements en vue de développer ses installations d'infrastructures, ce qui a produit des effets secondaires sur les investissements dans les autres régions et secteurs concernés. Sept années auparavant, le volume global annuel du Produit intérieur brut (PIB) de toute la Chine était inférieur à 11 billions de yuans renminbi, et maintenant au moment de l'ouverture des Jeux Olympiques, le volume global du PIB de tout le pays durant la première moitié de cette année a déjà dépassé 13 billions de yuans.

    D'après les premiers calculs des spécialistes en la matière, le montant des recettes des Jeux Olympiques de Beijing, y compris la propagation commerciale, la sponsorisation, la publicité, la vente des objets olympiques, la construction des installations olympiques, la billeterie et le droit de retransmission en direct, a atteint environ 2 milliards de dollars US. Si on y ajoute les secteurs extensifs qui profitent aux Jeux Olympiques, dont le tourisme, le commerce, l'immobilier, la construction, le transport et la communication, le sport, les informations scientifiques et technologiques, ainsi que la télécommunication, les effets économiques d'ensemble produits par les Jeux Olympiques de Beijing durant les huit années allant de 2003 à 2010 pourront atteindre 71,7 milliards de dollars US. Fin avril 2008, le montant des recettes de la vente des mascottes des Jeux Olympiques de Beijing a atteint plus de 4 milliards de yuans renminbi.

    IV- Le domaine de la culture : une civilisation de cinq millénaires pour le monde durant seize jours. La Chine a lancé en avril dernier la « Campagne culturelle des Jeux Olympiques 2008 de Beijing » qui se poursuivra jusqu'en septembre prochain. Il est donné en représentation plus de 260 spectacles et il est tenu plus de 160 expositions d'art. Plus de 2.000 artistes venus de plus de 80 pays contribuent ensemble au succès de cette grande fête artistique de la culture olympique.

    V – Le domaine de la diplomatie : une « grande réunion diplomatique » en marge des compétitions. Les chefs d'Etat et de gouvernement et les membres de familles royales de 86 pays et territoires ont assisté à la cérémonie d'ouverture des Jeux Olympiques de Beijing, et c'est un nouveau record dans l'histoire du mouvement olympique. Quant aux Etats-Unis, la première puissance du monde, c'est la première fois dans leur histoire que leur Président va dans un autre pays pour assister à la cérémonie des Jeux Olympiques. Durant les cinq jours qui ont suivi le 7 août, les dirigeants de l'Etat chinois ont eu successivement plus de 70 rencontres avec des dirigeants étrangers, dont le Président américain Georges Bush, le Premier Ministre japonais Yasuo Fukuda et le Premier Ministre russe Vladimir Poutine.

    A la veille de l'ouverture des 29èmes Jeux Olympiques, les chefs d'Etat et de gouvernement et les membres de familles royales de 86 pays et territoires se sont ainsi réunis à Beijing pour parler de l'amitié et de la compétition tout comme s'ils ont tenu une autre brillante « réunion olympique » en marge des compétitions olympiques.

    VI – le domaine des médias : 67 principaux médias du monde ont publié en première page des reportages sur l'événement. Durant les Jeux Olympiques de Beijing, le BOCOG (Comité d'organisation des Jeux Olympiques de Beijing) a reçu et accueilli plus de 20.000 journalistes étrangers inscrits aux J.O. et plus de 5.000 journalistes non inscrits. Le Main Press Center (MPC) et l'International Broadcasting Center (IBC) sont respectivement les deux plus grands de leur genre dans l'histoire des Jeux Olympiques. D'après les données statistiques établies par le groupe audiovisuel américain National Broadcasting Company (NBC), l'indice d'écoute télé de la retransmission de la cérémonie d'ouverture des Jeux Olympiques de Beijing a atteint 21,5%, ce qui est seulement inférieur à celui de la cérémonie d'ouverture des Jeux Olympiques d'Atlanta en 1996, tandis qu'il y a eu 70 millions de hits sur la page web de NBC pour suivre le déroulement de la cérémonie d'ouverture des Jeux Olympiques de Beijing.

    VII – Le domaine de la sécurité : un contrôle de sécurité sans précédent. Dans toute la ville de Beijing, quelques 110.000 personnes assurent la sécurité des Jeux Olympiques.

    Depuis l'ouverture à Beijing des 29èmes Jeux Olympiques, le système sécuritaire qui exerce une surveillance étroite, stricte et rigoureuse a fonctionné pleinement et efficacement. Que ce soit dans les lieux et les endroits de compétitions, dans le village olympique et dans le Centre des médias, ou dans les lieux publics de la ville, on a appliqué des mesures de contrôle sévères et serrées mais humanitaires, ce qui a assuré le déroulement normal et le succès des Jeux Olympiques de Beijing.

    VIII – Le domaine de construction urbaine : réalisation d'installations d'infrastructures et de réseaux urbains de voie ferrée au-dessus et en dessous du sol. Depuis la réussite en 2001 de la demande de Beijing d'organiser les 29èmes Jeux Olympiques, le montant des investissements destinés à la construction urbaine d'ensemble de la ville de Beijing, y compris pour les installations d'infrastructure, pour l'énergie, pour le transport et la communication, pour les ressources hydraulique et pour la protection de l'environnement se chiffre approximativement à 280 milliards de yuans renminbi. Beijing a en outre établi un ensemble de réseau de voie ferrée, alors que la longueur totale du métro pékinois avoisine les 150 kilomètres et continue à s'accroître.

    Les larges et belles avenues, les stades et gymnases flambant neufs, le transport et la communication faciles … etc., tout cela a contribué de façon importante aux succès des Jeux Olympiques de Beijing et à de nouvelles améliorations des divers secteurs de la construction urbaine de la municipalité de Beijing, ce qui profite directement et énormément aux habitants de la ville.

    IX – Le domaine de volontariat et de bénévolat : plus de 1,7 millions de volontaires et de bénévoles ont exécuté un travail sans précédent dans l'histoire des Jeux Olympiques. La présente édition des Jeux Olympiques a compté au total plus de 1,7 millions de volontaires et de bénévoles, ce qui a battu le record en Chine quant au service de volontariat et de bénévolat. Puis suite à l'engagement en profondeur des compétitions sportives, 100.000 volontaires des compétitions, 400.000 volontaires urbains, 1.000.000 volontaires sociaux et 200.000 volontaires supporters ont tous fourni gratuitement et sans obligation leur service, ce qui a permis d'assurer la réussite et le plein succès de ces Jeux.