droit

  • CHINE ET UE ECOLE DE DROIT CONJOINTE

    La Chine et l'UE créent leur première école de droit conjointe

     xin_5df6aba39424457c9b1a5a848d71fb47[1]
          BEIJING, 24 octobre-- La première école de droit  chinoise conjointement gérée par la Chine et l'étranger, l'Ecole  de Droit Chine-UE (CESL), s'est ouverte vendredi avec une  cérémonie en présence du vice-Premier ministre chinois   M. Barroso a indiqué que la CESL aiderait à augmenter la  compréhension mutuelle et renforcer le partenariat stratégique  global UE-Chine.     La CESL marque un pas important dans la coopération Chine-UE et les progrès judiciaires en Chine, a affirmé Li Keqiang. 
         Il a appelé la Chine et l'Union européenne à profiter de cette  plate-forme que constitue la CESL, dans le but d'apprendre l'un de l'autre et de former des professionnels connaissant les lois  chinoises et européennes.  . Barroso a indiqué que la CESL aiderait à augmenter la  compréhension mutuelle et renforcer le partenariat stratégique  global UE-Chine. 
         La CESL relève de l'Université de Droit et Sciences politiques  de Chine. Conjointement opérée par 16 universités chinoises et  européennes, la CESL a pour objectif de former une nouvelle  génération de professionnels du droit et experts dans la procédure légale internationale.

    xin_26671fd47bbd4ebb804bf3f495ca6d27[1]