djihad

  • La Chine, ausssi, menacée d'une nouvelle vague de terrorisme

    0019b91ed62e1620266903.jpg

    La Chine est aussi menacée d'une nouvelle vague de terrorisme. Celle-ci peut être soulevée par des terroristes ouighours , une des deux ethnies musulmanes de Chine, revenus en Chine après avoir participé au djihad en Afghanistan, en Irak, au Pakistan et en Syrie. Plusieurs Chinois de cette ethnie, ont séjourné à Guantanamo.

    Cela ressort des commentaires des experts relatifs aux tentatives toujours plus fréquentes des Ouïghours pour se joindre aux groupes islamistes à l'étranger. Le 19 janvier, au cours d'une opération de 48 heures, les autorités chinoises ont déjoué les projets d'un groupe de combattants ouïghours fuyant la justice pour partir de la Chine dans ce but.

    Le 18 janvier au soir, un groupe de combattants ouïghours a tenté de franchir la frontière vietnamienne près de la ville de Pingxiang dans la région du Guangxi. Deux hommes ont été tués par les gardes-frontières, deux autres ont été arrêtés et un cinquième a pris la fuite. Le lendemain il a été arrêté par la police avec le concours actif de la population. Voir l'article du 14 janvier sur ce blog.

    La semaine dernière un groupe criminel a été démantelé à Shanghai. Ces membres ont tenté d'aider des terroristes du Xinjiang à franchir la frontière avec des faux papiers turcs en vue de se rallier au mouvement Etat islamique sur le territoire de Syrie, d'Irak et du Pakistan. Les experts n'excluent pas l'existence en Chine d'un réseau clandestin qui enrôle des mercenaires pour l'Etat islamique dans des pays d'Asie centrale et du Sud, ainsi qu'en Europe occidentale. Il y a déjà des exemples quand des combattants reviennent chez eux aguerris et endoctrinés par l'idéologie du djihad à l'étranger. L'expert de l'Institut de l'Extrême-Orient Iakov Berger estime que la Chine pourrait être bientôt confrontée à ce problème :

    « Cela peut avoir lieu, parce que le terrorisme est un problème international et non pas un phénomène d'un pays concret. Il est bien notoire que depuis la Chine du nord-ouest, du Xinjiang, des combattants pénètrent d'abord en Asie du Sud-Est d'où ils partent pour le Proche-Orient. Le phénomène n'est peut-être pas très répandu, mais c'est un fait. Ce fait est constaté, par conséquent il faut des efforts conjoints des organes antiterroristes de nombreux pays pour empêcher leur retour en Chine. La menace ira croissant si cela n'est pas fait ».

    Tout indique que la Chine réalise cette nouvelle menace à sa sécurité et sa stabilité sociale et prend des mesures préventives, estime le directeur du Centre d'études socio-politiques Vladimir Evseev :

    « La Chine est à bien des égards mieux préparée à cette menace que de nombreux autres pays, notamment européens. Cependant la Chine sera également obligée de prendre des mesures pour éviter le renforcement du terrorisme par les combattants aguerris à l'étranger. Je pense qu'elle va intensifier son activité sur l'axe afghan. Jusqu'à ces derniers temps la Chine préférait ne pas s'ingérer dans la lutte sur le territoire de l'Afghanistan. Mais elle sera désormais plus énergique, au premier chef au Pakistan, pour influer sur l'Afghanistan. Elle sera également plus énergique à l'intérieur de l'Afghanistan. Cela veut dire les activités plus intenses de la Chine sur l'axe afghan viseront, apparemment, à bloquer ces principaux canaux transfrontaliers de déplacement des combattants ».

    Vladimir Evseev trouve que les dirigeants chinois renforceront les mesures préventives armées pour faire face à une nouvelle vague de terrorisme en lien avec l'Etat islamique sur leur territoire. Quant à Iakov Berger, il attire l'attention sur le travail plus actif que les autorités mènent parmi la population musulmane :

    « En Chine la politique des nationalités n'a pas toujours été cohérente et a provoqué des réactions négatives des larges couches de la population musulmane. A mon avis, les autorités s'efforcent actuellement de corriger les erreurs de leur politique religieuse et de nationalités. Cela est fait face à une menace réelle de terrorisme. Mais je ne peux pas dire que cette politique s'est déjà soldée par un succès total ».

    La Chine table également sur le renforcement du potentiel antiterroriste de l'Organisation de coopération de Shanghai. Ce n'est pas un hasard si elle soutient activement l'idée de son élargissement grâce à l'adhésion du Pakistan et de l'Inde en tant que nouveaux membres.
    source: La Voix de la Russie

     

    kunming.jpg

  • De Charlie Hebdo à la multiplication des actes de barbaries , l'Occident "devrait admettre ses erreurs"

    SLBCtdc01-une2-642x362.jpg

    Les attentats et événements qui se sont déroulés en France ces derniers jours constituent les sujets

    primordiaux de discutions dans la presse chinoise et sur tous les réseaux sociaux chinois.

    Xinhua, l'agence de presse chinoise s'est livrée à une réflexion judicieuse et perspicace sur le sujet.

    L'attentat contre le siège de Charlie Hebdo de mercredi, la fusillade de jeudi et les prises d'otages de vendredi qui ont semé la panique ces derniers jours en France ont suscité une vague de consternation et d'émotion à travers le monde.

    Les trois auteurs présumés des attaques les plus meurtrières perpétrées en France depuis 50 ans étaient tous les trois djihadistes, ce qui a suscité beaucoup de débats sur la lutte contre l'extrémisme et le terrorisme, mais également une réflexion sur les erreurs de l'Occident ayant conduit à ces barbaries.

    A n'en point douter, les auteurs des attentats ignobles de Paris ne peuvent qu'être condamnés, mais au-delà du besoin immédiat d'appréhender ces tueurs insensés, l'éruption de barbarie dont nous avons été témoins est l'occasion de reconnaître que la politique actuelle vis-à-vis du Moyen-Orient suivie par l'Occident et ses gouvernements est désastreuse.

    "Il ne faut pas négliger l'hypocrisie des voix de l'Occident qui ont attisé les flammes de ces barbaries en Libye, en Syrie et en Irak au cours des dernières années, et qui crient plus fort maintenant du fait que ces actes se déroulent sur leur propre territoire", écrit le commentateur John Wight dans un article publié sur le site internet de Russia Today (RT).

    Ce que les idéologues occidentaux anti-musulmans et les partisans libéraux de l'hégémonie occidentale oublient de mentionner, c'est que la grande majorité des victimes de l'extrémisme islamique sont des musulmans, déplore John Wight.

    "Ils évitent également de mentionner que les musulmans représentent la majorité des victimes de l'extrémisme occidental ainsi que du financement et du soutien de l'Occident à des actes similaires de barbarie en Libye et en Syrie, où les massacres sont une réalité quotidienne depuis plus de trois ans", poursuit le commentateur.

    "Les gouvernements occidentaux ne devraient-ils pas s'excuser pour le carnage et le chaos qu'ils ont précipités ces dix dernières années, voire avant, dans une série sans fin de guerres, d'occupations et d'interventions militaires?", s'interroge-t-il.

    La France a grandement favorisé la descente de la Libye dans les abîmes de la violence et de l'extrémisme. De même, elle a joué un rôle clé dans la prolongation de la misère subie par le peuple syrien, "qui résiste désespérément à l'invasion de son pays par des milliers d'extrémistes qui ont l'intention de le transformer en cimetière", selon M. Wight.

    "Le gouvernement britannique s'est rendu coupable de la même politique perfide, tout en affirmant la légitimité de la démocratie et de la civilisation. Mais ce qu'ils appellent la démocratie s'est depuis longtemps révélé être de l'hypocrisie organisée", dénonce-t-il.

    A QUI TOUT CELA PROFITERA ?

    Pour l'écrivain chinois Song Luzheng, la tragédie de Paris accélérera la montée en puissance de l'extrême droite. "Sous la pression de l'opinion publique, la France introduira une politique plus stricte sur l'intégration, ce qui, à son tour, entraînera une réaction négative de la communauté musulmane dans le pays", analyse M. Song.

    Un avis partagé par M. Wight, selon qui "le soutien au Front national (extrême droite) dirigé par Marine Le Pen, avec sa position anti-immigration et anti-musulmans, sera renforcé".

    En réalité, non seulement en France mais aussi à travers toute l'Europe occidentale, l'extrême droite monte. Les récentes manifestations de masse contre les musulmans en Allemagne ont déjà reflété une tendance inquiétante avant le massacre de Charlie Hebdo, et cela ne fera qu'empirer à présent, détournant l'attention vis-à-vis de la culpabilité des gouvernements occidentaux dans la création des conditions qui ont favorisé la croissance et la diffusion de l'islamophobie.

    "Dans l'hystérie actuelle, il ne faut pas oublier que le terrorisme n'a pas de passeport. Ce n'est pas l'apanage d'une nationalité ou d'une religion. La solution la meilleure et la plus efficace pour éradiquer le terrorisme dans son pays est de cesser de le soutenir à l'étranger", conclut M. Wight.

    016807745_40100-500x281.jpg

    Explosion en Syrie

  • Marcher contre le terrorisme, oui. Marcher derrière Hollande et le néo-nazi Petro Porochenko, président de l’Ukraine, non . Non à la récupération!!!

    sans-titre.png

    Des centaines de milliers de gogos vont marcher derrière François Hollande , les oligarques du PS et de l'UMP et les représentants des va-t'en guerre euro-atlantistes des pays européens dont le néo-nazi Petro Porochenko,  président de l’Ukraine.

    Parmi eux combien ont lu ne fut-ce qu'une fois  "Charlie Hebdo" . Moi qui lisait déjà Charlie quand il s'appelait Hara -kiri- Hebdo , je sais que vivant , pas un seul des collaborateurs de Charlie-Hebdo se serait compromis dans cette marche de la récup.

    Je rendrai hommage à ces 186 enfants assassinés en Ossétie du Nord de la Fédération de Russie en  2004 par des terroristes  tchétchènes , pour qui personne n'a marché.

    606x341_1612-pakistan-attack.jpg

    Je rendrai aussi hommage à ces 138 enfants pakistanais assassinés en 2014 par les Talibans

    dont les USA furent les premiers fournisseurs d'armes , et pour lesquels personne n'a marché.

    bhqhpvjcaaa6lym.jpg

    Je rendrai hommage aux victimes des attaques barbares perpétrées par les djihadistes ouighours chinois

    dans les gares de Kunming et Guangzhou. et pour lesquelles personne n'a marché. Plus , la presse occidentale a souillé leur mémoire en diffusant des nouvelles erronées , instrumentant l'événement à des fins de propagande.

    Le gouvernement, les masses populaires, les communautés religieuses et les médias chinois ont sévèrement condamné ces violences c

    Le terrorisme est un fléau international contre la société, contre l'humanité. La communauté internationale est parvenue à des consensus en matière de lutte antiterroriste. Nous espérons qu'elle sera active de la Chine aux Etats-Unis, de la France à la Russie.et qu'elle comprend bien la nature de ces organisations terroristes dont la seule intention de semer le trouble.

    En matière de lutte antiterroriste, la Chine a renforcé sa coopération avec les organismes internationaux. À titre d'exemple, elle a conclu avec les États membres de l'Organisation de coopération de Shang-hai (OCS) la Convention de Shanghai sur la lutte contre le terrorisme, le séparatisme et l'extrémisme, mettant sur pied une structure antiterroriste régionale affiliée à l'OCS. La Chine a mené des consultations et des échanges avec l'ASEAN, dans le cadre d'un séminaire théorique sur la lutte contre le terrorisme ; la Chine et l'Union européenne ont lancé un forum international sur la lutte antiterroriste, s'intéressant en l'occurrence aux problèmes théoriques et pratiques.

    La Chine s'oppose à tout pays adoptant des mesures à « double critère » contre le terrorisme, car cette pratique envoie un signal erroné aux organisations terroristes et nuit au maintien de la coopération de toute la communauté internationale .

     

  • Les citoyens et responsables chinois attristés par l'attentat terroriste à Paris

    91674307_o.jpg

    Mercredi, le président français François Hollande a qualifié la fusillade d'acte de terrorisme.

    « Nous sommes profondément choqués par l'attaque et nous la condamnons fortement », a déclaré Hong Lei, le porte-parole du ministère chinois des affaires étrangères, ajoutant « Nous pleurons les victimes et exprimons nos condoléances aux familles endeuillées et aux blessés ».

    La Chine s'oppose fermement toutes les formes de terrorisme et soutient les efforts de la France pour protéger la sécurité nationale, a-t-il ajouté.

    La Chine a connu plusieurs attentats terroristes meurtriers au cours des dernières années.

    Zhang Dexing a été témoin de l'attaque de Kunming. Il a vu les nouvelles sur les événements à Paris sur Internet. « J'ai vu les rapports et j'ai pensé : de telles choses ne se produisent pas en Chine », a-t-il dit.

    Le 1er mars 2014, un groupe d'assaillants armés de couteaux ont attaqué des civils dans la gare de chemin de fer de la capitale provinciale de la province du Yunnan, dans le sud-ouest de la Chine, tuant 29 personnes et en blessant 143 autres.

    Lors de l'attaque de Kunming, Zhang Dexing a organisé des bénévoles, utilisant des gourdins et des extincteurs pour combattre les assaillants.

    « Je ne connais pas les victimes (de l'attaque de Paris), et je ne connais pas les tueurs non plus », a-t-il dit, « mais, face aux terroristes, nous devons être courageux et nous unir pour les combattre », a-t-il ajouté.

    « Nous nous opposons à toutes sortes de terrorisme ! On peut résoudre les différends par des moyens pacifiques, mais jamais personne ne devrait recourir à la violence », a déclaré « Qianhezijinrong », un autre utilisateur de Weibo.

    la-une-de-ce-mercredi-5-septembre.jpg

    Li Wei, de l'Institut chinois des relations internationales contemporaines, a déclaré que la Chine s'oppose à toutes les formes de terrorisme et travaille avec les autres pays dans le respect des principes des Nations Unies.

    « Dans la lutte contre le terrorisme, il ne devrait y avoir aucun préjugé ou double standard pour différencier les attaques dans différents pays, ou il n'y aura probablement aucun progrès pratique en matière de coopération », a-t-il noté.

    « Les organisations de médias devraient faire attention face aux déclarations irresponsables. Toutefois, les terroristes qui utilisent les différends comme une excuse pour la violence, cela n'a rien à voir avec la justice ».

     

    CHARLIE-HEBDO-300x300.jpg

    Je récupère, tu récupères, il récup....

    Les corps des victimes de l'attentat de Charlie Hebdo sont encore chauds que l'on se bouscule ,que l'on se bat pour récupérer l'esprit frondeur des membres de l'hebdomadaire satirique.

    L'AFP de Hong Kong et de Chine ,des correspondants à Beijing de journaux français comme Gabriel Gresillon

    nous distillent leurs mensonges et propagande sur les réactions chinoises et ce qu'ils décrivent est en totale contradiction avec les faits tels que mentionnés ci-dessus.

    Pour eux, selon que l'on est d'un côté ou l'autre de la frontière chinoise, les terroristes islamiques sont de monstrueux auteurs d'actes barbares hors de Chine mais sont de pauvres victimes de l'impérialisme chinois quand ils sont en Chine.

    Hors , je le redis et répète, les auteurs d'attentats en Chine sont des islamistes qui rentrent en Chine, venant d'Afghanistan ou du Pakistan qui ont des frontières communes avec la Chine, et qui sont allés faire le djihad.

    Parmi les victimes de ces attentats figurent surtout des Ouighours qui sont de la principale ethnie musulmane de Chine.

    Ouïghours-2-500x332.jpg

  • Je suis Charlie...même en Chine, surtout en Chine

    sans-titre.png

    La nouvelle du lâche attentat du siège de l'hebdomadaire satirique "Charlie Hebdo" s'est répandue comme une trainée de poudre à travers le monde et il n'est pas un endroit , y compris en Chine , qui ne condamne cet acte abject.

    La Chine a condamné fermement cette attaque terroriste meurtrière, a indiqué un porte-parole du gouvernement. "Nous pensons aux victimes et présentons nos condoléances aux familles de celles-ci ainsi qu'aux blessés", selon le porte-parole.

    Les réseaux sociaux de France se sont ébranlés, provoquant une onde de choc dans le monde entier et les réseaux chinois ne sont pas restés indifférents.

    Après être passé de l'état de stupeur , la rage m'a pris et j'ai senti en moi monter la colère, puis ce fut la tristesse, comme une gueule de bois après avoir bu du mauvais vin ou du mauvais alcool.

     

    1100719.jpg

    Si mes pensées vont d'abord aux victimes et leurs familles à qui je présente mes condoléances , je tiens à souligner que la Chine aussi est victime des "djihadistes" . La Chine , aussi, fait face à une vague d'attentats terroristes islamiques.

    Alors je demande qu'il n'y ait pas dans vos esprits deux façons d'appréhender le terrorisme. Celui-ci est notre ennemi commun, et que ces fous de Dieu massacrent des Français, des Américains , des Russes ou des Chinois ne doit pas , ne peut pas provoquer des réactions différentes .

    Les autorités françaises appellent à l'unité en France . C'est l'union sacrée en France.

    Moi, je demande au monde entier de se serrer les coudes face à ces criminels qu'il faut traquer et exterminer.

    Fi de nos nationalités, fi de nos orientations politiques et nos religions, nous devons éradiquer le mal, tous ensemble , y compris avec les pays musulmans.

    Il ne faut pas oublier que les musulmans sont les premières victimes de cet obscurantisme et cette barbarie.

    En Chine aussi, les premières victimes de ces gens qui reviennent du djihad sont les musulmans et le peuple Ouighour , une des deux ethnies musulmanes chinoises, est celui qui compte le plus de victimes suite aux attentats islamistes en Chine.

     

    2226510570.jpg

    En compagnie de l'Imam de Shenzhen devant la mosquée

    En chaque chose , il faut raison garder. Aucune mansuétude pour les Islamistes en évitant les amalgames.

    0019b91ed62e161840de0c.jpg