distributeurs

  • Beijing: des distributeurs automatiques donnant un cadeau en échange de bouteilles vides ou livres d'occasion, dans le but de promouvoir le recyclage

    F201311151811401616420562.jpg

    Des élèves placent des bouteilles vides dans une distributeu, acceptant des produits usagés en échange d'un peu d'argent, à l'école primaire de l'Université normale de la capitale. (Hao Yaxin/China Daily)

     

    Les écoles primaires et secondaires de Beijing disposeront de ces distributeurs automatiques, qui donneront quelques pièces en échange de bouteilles vides ou livres d'occasion, dans le cadre des efforts visant à promouvoir le recyclage.

    Des milliers de machines seront placées dans plus de 2 000 écoles pour s'assurer que les objets usagés  soient recyclés, afin d'éviter une autre pollution et que les détritus se retrouvent dans des ateliers clandestins.

    «Plus de 1,5 millions d'écoliers vont bénéficier de ce programme et pourront prendre l'habitude d'une classification et du recyclage des déchets», a déclaré Li Yongkai de la Commission de l'éducation de Beijing.

    Le processus commencera avec les élèves qui mettent des bouteilles usagées ou vieux livres dans la machine, qui identifiera les objets avec une caméra d'imagerie, qui seront ensuite compactés et triés dans un conteneur.

    Les utilisateurs seront récompensés en obtenant un crayon ou quelques pièces de monnaie, qui pourront aussi être distribués aux enfants défavorisés dans les zones rurales.

    Ces machines ont été mises en service au mois d'août principalement dans les stations de métro et les aéroports, et ont rassemblé plus de 20 000 bouteilles qui pourront être recyclées pour en fabriquer de nouvelles et ce sans déchets dans les décharges.

    A l'avenir, ces distributeurs devraient également collecter les déchets d'équipements électroniques, en plus de bouteilles en plastique et du papier, a déclaré Chang Tao, directeur du INCOM, le producteur des appareils.

    En ajoutant que les machines pourraient plus tard être placées dans des zones commerçantes, les universités et instituts, ainsi que dans plusieurs communautés.

    Ren Lianhai, professeur à la Beijing Technology and Business University (BTBU) du département des sciences, de l'ingénierie et de l'environnement, a déclaré que ce projet sera bénéfique pour l'économie de recyclage de la ville sur le long terme.


    L'idée de ce distributeur a également été bien acceptée par de nombreux élèves des écoles primaires et secondaires.

    Pour Li Changxuan, un enfant de 9 ans de l'école primaire de l'Université normale de Beijing, c'est plutôt «fun» de pouvoir échanger quelques bouteilles vides contre un nouveau crayon.

    Selon des experts, l'utilisation généralisée de ce projet est censé favoriser le recyclage, qui a été malmené au cours des dernières décennies.

    pekin_recyclage.jpg

    Le métro de Pékin permet aux passagers de voyager gratuitement en échange de bouteilles de plastiques usagées. Les voyageurs peuvent de cette façon contribuer à la préservation de l’environnement tout en économisant de l’argent.

    Ainsi, chaque usager pourra recharger sa carte de transport et se déplacer librement sur les huit lignes et cent-cinq stations de la capitale chinoise pour une vingtaine de bouteilles plastiques.