disparition

  • Que de mystères autour de l'avion de Malaysia Airlines disparu!!!

    Près de 48 heures se sont écoulées depuis la disparition du vol MH370 de Malaysia Airlines qui transportait 239 personnes, dont plus de 150 Chinois. Leur sort reste inconnu jusqu'à présent.
    Le centre de contrôle du trafic aérien à Subang (Malaisie) a perdu le contact avec l'avion, un Boeing 777-200, moins d'une heure après son départ de Kuala Lumpur, capitale malaisienne.
    Voici des explications d'experts sur certains des grands mystères qui entourent la disparition de l'avion.
    Comment l'avion peut perdre soudainement son contact ?
    Les analystes ont donné trois possibilités : 1. L'avion vole dans un cumulo-nimbus et perd le contrôle.

                                                                  2. Certains accidents ont eu lieu faute des  pilotes.     

                                                                  3. La communication air-sol est coupée en raison d'un dysfonctionnement.

    Les contrôleurs au sol surveillent l'avion par trois voies : le radar, la communication vocale et le système de liaison de données air-sol basé sur la technologie de communication par satellite.

    L'absence d'un appel "suggère que quelque chose de très soudain et très violent s'est passé", estime William Waldock, qui enseigne l'enquête sur les accidents à L'Université Embry- Riddle Aeronautical, à Prescott (Etats-Unis), cité par les médias.
    S'il y avait une défaillance mécanique mineure, ou même quelque chose de plus grave comme l'arrêt des deux moteurs de l'avion, les pilotes auraient probablement eu le temps d'envoyer un signale de détresse, a-t-il affirmé.
    Le 1er juin 2009, le vol AF447 de la compagnie aérienne Air France, un Airbus A330-200, s'est abîmé dans l'océan Atlantique avec 228 personnes à bord. La foudre était initialement considérée comme la cause de l'accident. Mais le rapport d'enquête sorti trois ans plus tard montre qu'une défaillance technique et le facteur humain étaient à l'origine de l'accident.    
    Qu'est-il advenu de l'avion à l'altitude de croisière ? 

       
    La disparition du MH370 est particulièrement mystérieuse du fait qu'il s'est apparemment produit quand l'avion était à l'altitude de croisière, pas pendant les phases les plus dangereuses de décollage ou d'atterrissage.
    Seulement 9% des accidents mortels se produisent quand l'avion est à l'altitude de croisière, selon un résumé statistique des accidents d' avions commerciaux établi par Boeing.
    Les experts pensent que l'avion se serait soudainement désintégré en vol ou aurait plongé verticalement à haute vitesse.
    Après les attaques terroristes 9-11 en 2001 à New York, les avions du monde entier ont installé des portes pare-balles pour les cockpits d'avion, pour permettre aux pilotes d'avoir suffisamment de temps d'informer le sol si un avion est détourné par des terroristes.
    En outre, il est impossible pour l'avion de disparaître de l'écran radar si le transpondeur reste actif.

    Quelle est la chance pour survivre ?


    Dans le milieu de l'aviation, il est dit que l'on préfère s'écraser sur une colline plutôt que dans l'eau.
    Si un avion a explosé avant de plonger dans la mer, les chances de survie sont  presque nulles, et les fragments de l'avion pourraient se disperser autour d'un rayon de plus de 100 km.
    Si l'avion perd le contrôle avant de s'écraser dans la mer, les chances de survie sont également très faibles.
    Un atterrissage d'urgence contrôlé dans l'eau est extrêmement rare pour les compagnies aériennes commerciales et est très exigeant pour la capacité et  la psychologie des pilotes.
    Yin Zhuo, membre du Comité national de la Conférence consultative politique du peuple chinois et expert militaire de renom, a déclaré aux médias que la chance de survie est rare pour un avion atterrissant dans la mer.
    "L'avion pourrait se désintégrer quand il s'abîme dans l'eau en raison de la force de l'impact", a-t-il affirmé.

    Voici quelques exemples réussis de l'atterrissage de l'eau :

    Le 15 janvier 2009, le vol 1549 de US Airways a réussi à se poser avec succès sur la rivière Hudson, entre New York et du New Jersey, après l'annonce de multiples impacts d'oiseaux. Tous les 155 passagers et membres d'équipage à bord se sont échappés et ont été sauvés.
    Le 13 avril 2013, un jet de la compagnie indonésienne Lion Air s'est abîmé dans l'océan et s'est cassé en deux tout en essayant d'atterrir sur l'île indonésienne de Bali. Tous les 101 passagers à bord et les sept équipes en sont sortis sains et saufs.

    Pourquoi est-il si difficile de localiser l'avion disparu ?


    La recherche se poursuit dans les mers entre la Malaisie et le Vietnam où il a disparu des écrans.
    La principale épave de l'AF447 a été trouvé deux ans plus tard.
    Wang Xiaopeng, chercheur de l'Académie chinoise des sciences sociales, a déclaré que selon les informations officielles, la région où l'accident avait eu lieu fait partie du golfe de Thaïlande.
    Qian Chuanhai, directeur du Centre de prévision météorologique du typhon et de la mer de Chine, a déclaré que les conditions météorologiques et de mer seraient bénéfiques pour les opérations de recherche d'ici mardi.