discrimination

  • "Tous les sidéens et séropositifs sont nos frères et soeurs", Xi Jinping qui appelle la société à abandonner la discrimination envers les malades

    001ec94a27151223fdd310.jpg

    Le vice-président chinois Xi Jinping a rendu visite vendredi à des sidéens et séropositifs à Beijing, appelant la société à abandonner la discrimination vers les malades du sida.

    M. Xi, également secrétaire général du Comité central du Parti communiste chinois, a eu à cette occasion une conversation avec les porteurs du virus du sida, médecins et bénévoles dans un centre médical de quartier dans le sud de Beijing, à la veille de la Journée mondiale de lutte contre le sida.

     

    001ec94a27151223fdf814.jpg

    Il a serré la main aux malades du sida et s'est renseigné sur le traitement médical et les services de consultations en leur faveur.

    "Le sida lui-même n'est pas terrible. Ce qui est affreux, c'est l'ignorance sur le sida et le préjugé envers les sidéens", a souligné M. Xi.

    "Tous les sidéens et séropositifs sont nos frères et soeurs", a-t-il indiqué, appelant la société à abandonner la discrimination envers les malades.

    001ec94a27151223fddf13.jpg

     

    Il a été informé du travail des centres médicaux, soulignant le rôle unique des services de consultations dans la lutte contre le sida.

    "Nous devons être conscients que la situation sur la prévention et le contrôle du sida reste sérieuse et que la discrimination à l'égard des sidéens et séropositifs reste encore grave. Il reste donc un long chemin à parcourir dans la prévention et le contrôle du sida", a fait remarquer M. Xi.

    "La prévention et le traitement du sida doivent porter sur tous les gens contaminés", avec la participation de toute la société, a-t-il ajouté.

     

    001ec94a27151223fddf12.jpg