discipline

  • Dans les lycées chinois,c'est "Dura lex sed lex", des enseignants brisent les téléphones portables de trois étudiants

    788052556-drapeau-chinois-cour-d'ecole-hisser-le-drapeau-discipline.jpg

    Selon l'édition de mercredi du Chutian Metropolis Daily, un lycée de Wuhan, capitale de la Province du Hubei, qui avait interdit aux étudiants d'apporter leurs téléphones portables pour les aider à se concentrer sur leurs études a brisé les appareils qui ont été trouvés sur eux lors d'un contrôle surprise.

     

    Selon les étudiants, qui n'ont pas souhaité révéler leurs noms, deux enseignants du bureau d'éducation morale se sont présentés dans la salle de classe et ont demandé aux élèves de quitter la classe, puis ont commencé à fouiller toute la pièce.

     

    Un iPhone, un Samsung et un téléphone Xiaomi ont été découverts après une fouille de tous les bureaux et sacs des étudiants. Les enseignants ont alors demandé aux étudiants de s'avancer et que ceux qui les avaient amenés se dénoncent. Personne n'ayant bougé, les enseignants ont alors brisé les appareils.

     

    Après l'incident, les étudiants ont dit qu'il était injuste que les enseignants détruisent leurs effets personnels.

     

    La direction a réagi et annoncé que l'école va indemniser les élèves et s'occuper du comportement déplacé des enseignants.

     

    CIMG1366.jpg

  • Dans les lycées chinois,c'est "Dura lex sed lex", des enseignants brisent les téléphones portables de trois étudiants

    788052556-drapeau-chinois-cour-d'ecole-hisser-le-drapeau-discipline.jpg

    Selon l'édition de mercredi du Chutian Metropolis Daily, un lycée de Wuhan, capitale de la Province du Hubei, qui avait interdit aux étudiants d'apporter leurs téléphones portables pour les aider à se concentrer sur leurs études a brisé les appareils qui ont été trouvés sur eux lors d'un contrôle surprise.

     

    Selon les étudiants, qui n'ont pas souhaité révéler leurs noms, deux enseignants du bureau d'éducation morale se sont présentés dans la salle de classe et ont demandé aux élèves de quitter la classe, puis ont commencé à fouiller toute la pièce.

     

    Un iPhone, un Samsung et un téléphone Xiaomi ont été découverts après une fouille de tous les bureaux et sacs des étudiants. Les enseignants ont alors demandé aux étudiants de s'avancer et que ceux qui les avaient amenés se dénoncent. Personne n'ayant bougé, les enseignants ont alors brisé les appareils.

     

    Après l'incident, les étudiants ont dit qu'il était injuste que les enseignants détruisent leurs effets personnels.

     

    La direction a réagi et annoncé que l'école va indemniser les élèves et s'occuper du comportement déplacé des enseignants.

     

    CIMG1366.jpg