deng xiaoping

  • Pourquoi je porte le ruban bleu en solidarité avec mes amis de Hong Kong qui soutiennent leur police

    1924391_10152747923359228_4748438951391277597_n.jpg

    Depuis que des inconscients provoquent des troubles à Hong Kong , ces rubans bleus font florès sur Facebook. Cela représente un signe de ralliement et de soutien à tous les amis de Hong Kong qui veulent que cessent les agitations de quelques étudiants qui perturbent le bon fonctionnement de l'ex-colonie britannique.

    Cette multitude de rubans bleus sur Facebook , ils sont arborés par des Chinois de HK et de la diaspora ainsi que de sympathisants. Peu de Chinois de Chine continentale , car ceux-ci n'ont pratiquement pas accès à FB .

    Si je me montre solidaire avec ces patriotes, c'est que partageant ma vie entre Shenzhen et la Belgique, et que Shenzhen jouxte la RAS de Hong Kong , je suis aux premières loges ,d'autant que depuis cette année , devenu résident permanant en Chine , cela permet d'aller et venir à HK tous les jours si je veux. Avec mes papiers établis par la police de Shenzhen, je passe les frontières entre HK et la Chine continentale le matin pour passer la journée à HK . Depuis que j'ai été invité à l'Université de HK située à ....Shenzhen , en 2008 , j'ai de nombreux amis à HK .

    Je ne pouvais donc rester indifférent à ce qui se passe à HK .

    Les jeunes qui se révoltent , sont en réalité des jeunes nantis, des privilégiés . HK jouit de la politique "un pays, deux systèmes" par la volonté du défunt dirigeant chinois Deng Xiaoping dans les années 1980 afin de parvenir à la réunification pacifique de la Chine. Ce concept astucieux a été appliqué pour la première fois pour résoudre la question de Hong Kong.

    D'après M. Deng, "un pays, deux systèmes" ne reconnaît qu'une seule Chine. Cependant, dans le cadre de ce principe, la partie continentale adhère au système socialiste, tandis que Hong Kong, Macao et Taiwan peuvent conserver sur une longue période leur système capitaliste.

    En suivant ce principe, le gouvernement chinois a réglé avec succès la question de Hong Kong au travers de négociations diplomatiques avec le gouvernement britannique et a repris l'exercice de sa souveraineté sur Hong Kong le 1er juillet 1997, remplissant ainsi l'aspiration commune du peuple chinois concernant le rattachement de Hong Kong", affirme le document officiel.

    Le PIB de HK est fortement plus élevé que celui de Shenzhen qui est pourtant le plus élevé de Chine continentale.

    Les habitants de HK jouissent de privilèges dont sont privés la plus part des Chinois .

    HK est un lien entre la Chine continentale et le monde occidental et le gouvernement de Beijing profite largement de la situation de HK . C'est pour cela que HK est une des plus grandes places financières du monde . En continuant leurs actions ,vouées à l'échec, les étudiants affaiblissent la position de HK.

    Ils se tirent en quelle que sorte, une balle dans le pied.

    0019b91ec9811594850b14.jpg

  • La place Deng Xiaoping inaugurée à Montargis

    0019b91ec98115887f5d22.jpg

    Mme Liu Yandong, vice-Première ministre chinoise, a inauguré la Place Deng Xiaoping, le 19 septembre à Montargis, dans le cadre des 110 ans de Deng et des 50 ans de l'amitié entre la Chine et la France.

    Dans les années 1920, l'ancien dirigeant chinois Deng Xiaoping a fait des études et travaillé à Montargis.

    0019b91ec98115887fa326.jpg

    Le séjour de cinq ans de Deng Xiaoping en France a commencé en automne 1920. À l'automne 1919, Deng Xiaoping, sous le nom de Teng Hei Hien, fut admis à l'école préparatoire de Chongqing, pour le mouvement Travail-Études en France. Influencés par le Mouvement du 4 Mai (1919) et avec l'esprit patriotique de « salut de la patrie par l'industrie », Deng Xiaoping et quelque autres 80 élèves partirent à l'automne 1920 pour la France dans le cadre du mouvement Travail-Études. Ils arrivèrent le 19 octobre en France, puis M. Deng et son oncle s'inscrirent au collège de Bayeux, en Normandie, pour apprendre le français. C'est ici que M. Deng passa sa seule période d'« Études » en France. D'après le livre Mon Père, Deng Xiaoping écrit par Deng Rong, fille de Deng Xiaoping, le Quotidien de Bayeux d'alors publia le 22 octobre un message intitulé Les étudiants arrivent à Bayeux, qui disait : « Une vingtaine d'étudiants chinois, conduits par deux compatriotes parlant couramment le français, sont arrivés à Bayeux hier soir. Envoyés en France par leur gouvernement, ces jeunes hommes suivront les cours qui les intéressent au collège de Bayeux pour connaître la langue et les mœurs françaises. Ils sont pensionnaires. » Au bout de cinq mois, la vie des étudiants devint très difficile à cause de la réduction des fonds aux études à l'étranger attribués par les autorités chinoises d'alors. Sans financement, la période d'études de Deng Xiaoping s'acheva, et il quitta Bayeux pour commencer sa période de « Travail ».

    En 1921, M. Deng, qui n'avait pas encore 17 ans, alla au Creusot, dans le sud de la France, pour travailler comme lamineur à l'usine Schneider.

    Mais il se retrouva sans emploi après quelques mois de travail. Dès lors, il fit plusieurs petits boulots dans des villes différentes. Il travailla à la fabrique d'éventails Chambrelent dans le Xe arrondissement de Paris, au bord du canal ; à la fabrique de galoches Hutchinson dans la commune de Chalette, près de Montargis ; comme ajusteur à l'usine automobile Renault, en 1925.

    Dans le cadre de son activité professionnelle, Deng Xiaoping, comme d'autres étudiants chinois avancés, fut influencé par la Révolution socialiste d'octobre en Russie et embrassa le marxisme pour s'engager sur la voie révolutionnaire. Il s'est rappelé que durant son séjour de cinq ans et deux mois en France, sous l'influence de ses camarades avancés et du mouvement ouvrier français, sa pensée commença à changer et il se mit à lire des livres sur le marxisme et à participer à des rassemblements procommunistes de Chinois et de Français. À l'été 1922, il rejoignit la Ligue de la jeunesse socialiste chinoise (le Parti communiste de la jeunesse chinoise en Europe, PCCJ), fondée en juin 1922.

    Le 1er août, le PCCJ créa son organe de presse, Jeunesse, dont le siège se trouvait en haut d'un café situé 5 Place d'Italie, à Paris. En raison de sa belle écriture, Deng Xiaoping était chargé de faire le travail d'impression dans la rédaction. Parmi ses collègues, se trouvaient Zhou Enlai et Li Fuchun qui devinrent plus tard des dirigeants de la Chine nouvelle. Le 1er février 1924, Jeunesse fut rebaptisé Lumière rouge, et officiellement publié. Deng Xiaoping reçut le surnom de « Docteur Polycopie » du fait de son travail à la rédaction.

    Lors de sa visite en France en 1975, en marge de ses activités diplomatiques, Deng Xiaoping est allé en voiture là où il avait vécu, travaillé pour la rédaction et bu du café. Mais, il n'a pas retrouvé le petit hôtel et le café qui lui étaient familiers.

    Le 30 mai 1925, un mouvement ouvrier et anti-impérialiste éclata en Chine et gagna la solidarité des Chinois en France. Ces derniers déclenchèrent des manifestations et des dizaines d'étudiants furent expulsés du pays. Deng Xiaoping, alors membre du Comité spécial dans la zone de Lyon-Creusot, rentra à Paris pour prendre la direction de la Ligue. Le 7 janvier 1926, Deng Xiaoping partit en Union soviétique.

    « Je pense que cette expérience en France a profondément marqué M. Deng Xiaoping et l'a inspiré dans sa lutte politique et pour la construction d'une Chine moderne et ouverte sur l'extérieur », a déclaré Jacques Chirac, dans une interview écrite accordée le 19 août 2004 au Quotidien du Peuple.

    Le 15 mai 1975, après trois jours de négociations intensives à Paris, Deng Xiaoping est parti visiter Lyon, où il vécut il y a presque cinquante ans. Lors de la cérémonie de bienvenue à l'hôtel de ville de Lyon, Deng Xiaoping a prononcé une allocution, à la fin de laquelle il a crié en français « Vive l'amitié entre les deux peuples ! », paroles qui furent suivies d'applaudissements prolongés.

    sans-titre.png

  • Publication de la biographie officielle et des œuvres complètes de Deng Xiaoping pour le 110e anniversaire de sa naissance

    aa 7482.JPG

    Quand on voit cette peinture , on sait que l'on est à Shenzhen. Cette peinture de Deng Xiaoping

    est en quelque sorte, l'image de marque de Shenzhen qui ne serait jamais devenue la ville phare de Chine sans

    l'esprit éclairé de Deng Xiaoping. Chaque fois que j'en ai l'occasion, je viens rendre hommage au grand leader chinois.

    A quelques jours du 110e anniversaire de la naissance de Deng Xiaoping, qui sera célébré vendredi, la Chine vient de publier la biographie officielle et les œuvres complètes de l'ancien dirigeant.

     

    Les « Œuvres complètes de Deng Xiaoping (1949-1974) » présentent les pensées de Deng Xiaoping sur le développement du pays et le Parti Communiste Chinois (PCC). L'ouvrage a été édité par le Bureau de recherche en littérature du Parti du Comité Central du PCC et publié par la maison d'édition People's Publishing House.

     

    La « Biographie de Deng Xiaoping (1904-1974) » relate les expériences qu'il a vécues jusqu'en 1974, quand il occupa le poste de vice-premier ministre après avoir été victime de purges pendant plusieurs années au cours de la Révolution Culturelle. Elle a été rédigée par le Bureau de recherche en littérature du Parti du Comité Central du PCC et publiée par la maison d'édition du Parti.

     

    Deng Xiaoping est né le 22 août 1904 dans la Province du Sichuan, dans le Sud-Ouest de la Chine. Il fut qualifié d'« architecte en chef de la réforme et de l'ouverture de la Chine » pour ses efforts inlassables dans la direction du mouvement de transformation qu'a connu le pays à partir des années 1970. 

     aa 3218.JPG

    Shenzhen a aussi une statue de Deng Xiaoping , tout en haut du parc du Lotus qui surplombe la ville.

     

     

  • Les événements marquants en 2014 pour la Chine

    P8250126.JPG

    Voici un résumé des événements attendus en Chine en 2014:

    Le 110e anniversaire de Deng Xiaoping

    Né en août 1904, Deng Xiaoping est considéré comme l'architecte en chef de la réforme économique de la Chine.

    La politique de réforme et d'ouverture annoncée à la fin des années 1970 est considérée comme un moment décisif dans le développement de la Chine moderne et comme un élément essentiel du renouvellement de la nation chinoise.

    Je n'ai jamais caché mon admiration pour ce génie qui pour moi représente la personnalité n°1 du XXeme siècle . Les succès de la Chine, c'est lui, la réussite fulgurante de Shenzhen, c'est lui , la diminution du nombre de pauvres en Chine, c'est encore lui. Gageons que le nouveau président Xi Jinping veillera à ce que l'hommage qui lui sera rendu sera à la hauteur de ses mérites.

    Le 65e anniversaire de la Chine nouvelle

    La fête nationale de la Chine socialiste, le 1er octobre, marquera le 65e anniversaire de la Chine moderne. La réforme sera approfondie sans relâche dans différents domaines en 2014, en promouvant le gouvernement moderne, en renforçant le rôle des forces du marché et en assurant à la population un meilleur accès aux services publics.

    Le 120e anniversaire de la première guerre sino-japonaise

    La première guerre sino-japonaise (1894-1895) s'est achevée sur une défaite chinoise. En avril 1895, le gouvernement de la dynastie des Qing a été contraint de céder l'île de Taïwan et d'autres territoires au Japon et de payer une énorme « indemnité de guerre » selon les termes de l'humiliant traité de Shimonoseki.

    La guerre et sa résolution ont considérablement exacerbé le statut de société semi-coloniale de la Chine d'alors.

    L'exploration en mer profonde et de l'espace


     

    Jiaolong, le premier sous-marin chinois habité en mer profonde, prépare un voyage de recherche dans l'océan Indien en 2014. Jiaolong s'est rendu à 7 062 mètres de fond dans la fosse des Mariannes de l'océan Pacifique en juin 2012.

    La Chine poursuivra également sa mission lunaire.

    L'amendement de la politique de planification familiale

    Les couples comprenant un conjoint enfant unique seront autorisés à avoir deux enfants en 2014.

    La semaine dernière, le Comité permanent de l'Assemblée populaire nationale a adopté une résolution autorisant les assemblées législatives locales à modifier la loi de planification familiale.

     

     

    La réforme du système d'admission à l'université

    Le ministère de l'Éducation devrait publier une feuille de route pour la réforme du système d'admission à l'université au premier semestre 2014. Une réforme clé permettra aux étudiants de participer aux examens plus d'une fois et de soumettre leur inscription aux établissements les mieux classés.

     

     Le nouveau système d'enregistrement des biens immobiliers

    De nouvelles règles d'enregistrement des biens immobiliers entreront en vigueur en 2014.

    Un système d'enregistrement nationalisé permettra de mieux protéger les droits de propriété des citoyens, faciliter la politique immobilière du gouvernement, et contribuer à la lutte contre la corruption, comme le souhaite une grande partie de l'opinion publique.

  • La Chine première nation commerçante du monde, devant les Etats-Unis

    china.jpg

    La Chine a dérobé aux Etats-Unis le titre de première nation commerçante du monde (somme des importations et exportations) pour l'année dernière. Une étape importante de la Chine dans son défi de se positionner devant les Etats-Unis. Ceux-ci dominent les marchés depuis la fin de la deuxième guerre mondiale, a indiqué l'agence Bloomberg.

    Les importations et exportations américaines ont représenté l'année dernière 3.820 milliards de dollars (2.860 milliards d'euros), tandis que celles de la Chine ont atteint 3.870 milliards de dollars. Par ailleurs, la Chine présentait en 2012 un excédent commercial d'environ 231 milliards de dollars, contre 728 milliards de dollars pour les Etats-Unis.

     

    中国要阅读的文章:

      http://fp.reverso.net/wang888-skynetblogs/6935/zh/archive/2013/02/11/la-chine-premiere-nation-commercante-du-monde-devant-les-eta.html

    Reading the article in English

      http://fp.reverso.net/wang888-skynetblogs/6935/en/archive/2013/02/11/la-chine-premiere-nation-commercante-du-monde-devant-les-eta.html

     

    311149_10152064562684625_1586496634_n.jpg



    "La Chine est rapidement devenu le partenaire commercial bilatéral le plus important pour beaucoup de pays dans le monde", explique l'économiste Jim O'Neill de Goldman Sachs. "A ce rythme, beaucoup de pays européens vont davantage faire du commerce avec la Chine qu'avec d'autres partenaires européens d'ici la fin de cette décennie."

    Les Chinois ont commencé à se tourner vers le commerce et les investissements à l'étranger vers la fin des années 70, après des décennies d'isolement sous le régime de Mao Tsé-Toung. Le résultat se traduit par une croissance économique annuelle de 9,9% en moyenne entre 1978 et 2012. Ce qui explique le titre de la Chine en 2009 de plus grand exportateur au monde, tandis que les Etats-Unis étaient les plus gros importateurs.

    L'économie américaine reste néanmoins deux fois plus importante que l'économie chinoise. Le produit intérieur brut américain avait atteint 15.000 milliards de dollars en 2011, alors que le PIB de la Chine était de 7.300 milliards de dollars.

     

    2012-09-20T100956Z_69113882_GM1E89K1EEH01_RTRMADP_3_EU-CHINA_0_0.jpg

    hu_jintao_03.jpg

    Deng Xiaoping , sans qui la Chine ne serait ce qu'elle est aujourd'hui

  • Portrait de Xi Jinping, secrétaire général du Comité central du Parti communiste chinois et futur Président

    132058608_21n.jpg

     

    中国要阅读的文章:http://fp.reverso.net/wang888-skynetblogs/6907/zh/archive/2013/02/04/portrait-de-xi-jinping-secretaire-general-du-comite-central.html

     

    Reading the article in English:http://fp.reverso.net/wang888-skynetblogs/6907/en/archive/2013/02/04/portrait-de-xi-jinping-secretaire-general-du-comite-central.html

     

     

     

    Dans quelques mois, Xi Jiping sera le nouveau président de la deuxième puissance économique du monde et sera peut-être celui qui amènera la Chine à la première place.

    D'emblée il a fait comprendre qu'il marcherait dans les pas de son illustre prédesseceur Deng Xiaoping et continuerait la politique économico- libérale des autorités chinoises et que les néomaoïstes resteraient sur la touche.

    Ce n'est pas un hasard si pour sa première tournée hors de Beijing en tant que Numéro 1 du PCC, Xi Jinping s'est rendu à Shenzhen , première ligne de la réforme et de l'ouverture du pays, dans les pas de Deng Xiaoping qui 20 ans plus tôt, alors que la Chine se trouvait à un carrefour lança les réformes depuis Shenzhen.

    Dans le parc vert Lian hua Shan de Shenzhen, les lève-tôt, pratiquant comme à leur habitude leurs exercices physiques quotidiens dans le parc, ne s'attendaient certainement pas à rencontrer Xi Jinping.

    Aucun cordon de sécurité, pas de tapis rouge ,pas de  foule brandissant des bannières d'accueil , vêtu d'un costume foncé et d'une chemise blanche sans cravate,  il a déposé une couronne de fleurs devant la statue de l'ancien dirigeant chinois Deng Xiaoping, dressée dans le parc, puis s'est mêlé à la foule alentour et a commencé à discuter de façon détendue.

     

     

     

    PB150227.JPG

    La venue du futur président à Shenzhen m'a rendu à la fois triste et fier. Fier d el'honneur rendu à ma ville par le plus haut personnage de Chine, et triste de n'avoir pu être présent à ce moment dans ce parc où je ne manque jamais de saluer Deng Xiaoping , le plus grand homme du XXeme siècle

     

     

    1-1-P8250127.JPG

    Tout comme la statue, un hommage à Deng s'impose chaque fois que je passe devant sa peinture urbaine

    à l'entrée du Litchi parc en plein centre de Shenzhen

    Aujourd'hui, tout le monde parle du rêve chinois", a indiqué Xi Jinping , "De mon point de vue, réaliser le grand renouveau de la nation chinoise est le plus grand rêve de la nation chinoise depuis le début de l'histoire moderne."

    Sur le plan économique, il s'oppose à une course aveugle à la croissance et soutient le principe du développement scientifique, qui cible un développement durable en termes de ressources et d'environnement.

    Sur le plan politique, il met l'accent sur l'idée que le pouvoir appartient au peuple, et appelle à une réforme politique active et stable tout en adhérant à la voie du socialisme à la chinoise. Le secrétaire général a également insisté sur le rôle du droit et l'exercice du pouvoir d'Etat selon les règles de la Constitution.

    Sur le plan culturel, il souligne l'importance du développement du talent humain et d'un esprit national chinois, comme inscrit dans l'hymne national "Nous utiliserons notre chair et notre sang pour construire notre nouvelle Grande Muraille".

    Sur le plan social, M. Xi propose des efforts continus pour protéger et améliorer la vie du peuple grâce au développement économique, et de s'appuyer sur les réalités du pays pour parvenir à un bon niveau de vie et à la construction d'une société harmonieuse par le biais d'un travail assidu. Sur la question du progrès écologique, Xi Jinping met l'emphase sur une stratégie nationale de préservation des ressources et de protection de l'environnement, ainsi que sur un mode de développement durable.

     

    M. Xi est familier avec le travail concernant Hong Kong, Macao et Taiwan. Ses 17 années passées dans la province du Fujian lui ont apporté une connaissance profonde de Taiwan et des entreprises venues de Taiwan. La première chambre de commerce de Taiwan sur la partie continentale chinoise a été ouverte à Xiamen alors qu'il servait au Fujian. Il a résolu de nombreux problèmes pour les compatriotes de Taiwan, et est considéré comme un bon ami par nombre d'entre eux.

     

    En tant que l'un des haut responsables chargé des affaires de Hong Kong et de Macao, M. Xi a contribué à l'élaboration de nombreuses politiques importantes pour la stabilité et la prospérité à long terme des deux régions.

     

    Entre 2008 et 2009, quand les régions de Hong Kong et Macao ont été sérieusement touchées par la crise financière internationale, M. Xi s'y est rendu en visite afin de leur manifester son soutien.

     

     

     

     

    132058608_71n.jpg

    Photo d'archive montrant Xi Jinping (à droite au dernier plan) et son père Xi Zhongxun (à droite au premier plan), son épouse (à gauche au premier plan et sa fille (au centre au premier plan).

     

    Fils de Xi Zhongxun, un héros révolutionnaire communiste et ancien vice-Premier ministre, Xi Jinping n'a pas mené une vie aisée pendant son enfance.

     

    Après 1962, quand son père a été injustement accusé et est tombé en disgrâce, Xi Jinping est passé par des moments difficiles. Pendant la Révolution Culturelle (1966-1976), il a souffert d'humiliation publique, de faim, a fait l'expérience d'une vie de sans-abri, et a même été placé en garde à vue.

     

    A l'âge de 16 ans, il s'est porté volontaire pour vivre dans un petit village dans la province du Shaanxi (nord-ouest) en tant que "jeune instruit". De nombreux jeunes ont été ainsi envoyés à la campagne parce que de famille "bourgeoises". Mon épouse a aussi été envoyée 5 ans à la campagne après ses secondaires , toutes les universités étaient fermées, à force de courage elle a quand même pu préparer l'examen de rentrée  à l'université . Les universités réouvrant en 1977.

    132058635_251n.jpg

    Photo d'archive montrant Xi Jinping (2e à gauche) dans le district de Yanchuan de la province du Shanxi (nord-ouest), durant la période où il avait été envoyé à la campagne pour y être rééduqué.

     

     

    La vie là-bas était dure pour un garçon des villes. Au début, les puces le harcelaient tellement qu'il ne pouvait pas dormir. Dans la campagne au Shaanxi, il a dû accomplir divers travaux harassants, dont le transport d'engrais, le trait de charettes de charbon, des travaux agricoles et la construction de réservoirs d'eau

     

    Au fil du temps, les travaux durs sont graduellement devenus plus faciles. M. Xi est devenu un jeune homme capable et dur à la tâche aux yeux des villageois. En gagnant la confiance de ces derniers, Xi Jinping a été élu chef du Parti pour ce village.

     

    Il a dirigé les paysans dans la consolidation de digues le long de rivières pour éviter l'érosion, créé une petite coopérative de forgerons dans le village et fait construire une cuve de méthane, la première dans la province du Shaanxi.

     

    Il a reçu un tricycle à moteur comme récompense en faveur des "jeunes instruits modèles". Cependant, il a échangé ce tricycle pour un motoculteur, un moulin à farine et d'autres instruments agricoles pour les villageois.

     

     

     

    132058635_281n.jpg

     

    Xi Jinping n'a jamais oublié les personnes de ce village du Shaanxi après son départ. Grâce à son aide, les villageois ont eu l'accès à l'électricité, un pont a été construit et une école primaire rénovée. Alors qu'il était chef du Parti pour la ville de Fuzhou, il est retourné dans ce village et a rendu visite aux villageois de porte en porte. Il a donné de l'argent de poche à des villageois âgés, et des cartables, articles de papeterie et réveils-matin aux élèves. Quand un paysan est tombé malade, M. Xi l'a amené au Fujian, à ses propres frais, pour lui assurer un meilleur traitement médical.

     

    Plusieurs années de travail au côté des villageois lui ont permis de bien connaître les régions rurales et les paysans. M. Xi a déclaré que les deux groupes de personnes qui l'avaient le plus soutenu étaient l'ancienne génération de révolutionnaires et les paysans de ce village du Shaanxi où il a vécu.

     

    Il était arrivé dans ce village comme un adolescent un peu perdu et en est reparti comme un homme de 22 ans déterminé à faire des choses pour le peuple.

     

    L'affection qu'il a envers le peuple du commun a influencé de nombreuses décisions critiques prises par M. Xi. Pendant les années 1980, alors que beaucoup de ses contemporains s'engageaient dans le commerce ou se rendaient à l'étranger pour faire des études, Xi Jinping a renoncé à un confortable travail de bureau à Beijing et a décidé de travailler en tant que chef adjoint du Parti dans un petit district de la province du Hebei (nord). Il est devenu plus tard chef du Parti pour la préfecture de Ningde de la province du Fujian (sud-est), qui était alors l'une des régions les plus déshéritées du pays.

     

    Au cours de sa carrière politique, Xi Jinping a collaboré étroitement avec les habitants locaux partout où il a travaillé, consacrant un tiers de son temps aux inspections et voyages d'enquêtes

     

     

    132058635_291n.jpg

     Photo d'archive prise en 1983 montrant Xi Jinping, qui pose pour la photo dans son bureau du district du Zhengding, dans la province du Hebei (nord).

  • Chine:les partis non communistes sollicités par le Parti Communiste (PCC)

    0013729a7f710f3722ce1d.jpg

    中国要阅读的文章:http://fp.reverso.net/wang888-skynetblogs/6256/zh/archive/2012/11/06/chine-les-partis-non-communistes-sollicites-par-le-parti-com.html

    Reading the article in Englishhttp://fp.reverso.net/wang888-skynetblogs/6256/en/archive/2012/11/06/chine-les-partis-non-communistes-sollicites-par-le-parti-com.html

    Le Comité central du Parti communiste chinois (PCC) a tenu une réunion pour solliciter l'opinion des membres des partis politiques non communistes sur le projet de rapport pour le 18e Congrès du Parti, selon un communiqué publié lundi.

    Alors qu'il présidait la réunion qui a eu lieu le 3 septembre, le président chinois Hu Jintao a souligné que le pays faisait face à des opportunités et défis sans précédent, la situation internationale subissant des changements profonds et difficiles, et les missions du pays concernant la réforme, le développement et la stabilité devenant plus ardues.



    "Nous devons profiter de ces opportunités et gérer les défis de manière vigoureuse et efficace", a indiqué M. Hu.

    Les participants de partis non communistes étaient d'accord sur le fait que le Comité central du PCC avait été guidé par la théorie de Deng Xiaoping et la triple représentation, et avait appliqué en profondeur le concept de développement scientifique depuis le 17e Congrès du Parti.

    Les membres sans-parti ont indiqué que le projet de rapport pour le 18e Congrès national faisait preuve d'esprit d'ouverture, était honnête et moderne, et reflétait les attentes du peuple.

    Les participants ont également proposé des suggestions dans les domaines de la stabilisation de la croissance, des ajustements structurels, de l'amélioration de la coopération multipartite sous la direction du PCC, de la réforme de l'éducation, de la gestion sociale, de la justice sociale et de la prévention de la corruption.

    Le président chinois a exhorté les membres du PCC, des partis non-communistes et de la Fédération nationale de l'Industrie et du Commerce de Chine, ainsi que les personnalités sans affiliation de parti, à collaborer pour accomplir ensemble l'objectif d'établir une société prospère d'ici 2020.

    En outre, M. Hu a pris l'engagement que le PCC renforcerait la coopération avec les partis non-communistes pour le développement du socialisme à la chinoise.

     

  • France : une statue de l'ancien président chinois Mao Zedong érigée à Montpellier fait débat

    00114321088d117c8fb401.jpg

    Le 24 juillet, cinq statues de personnages historiques du XXe siècle ont été installées sur la place des Grands Hommes à Montpellier, comprenant le président Mao Zedong, le Mahatma Gandhi, Nelson Mandela, l'ancien président égyptien Nasser et Golda Meir. La présence de l'ancien président chinois a causé le mécontentement des droitistes. À la cérémonie d'inauguration, des manifestants d' extrême-droite ont tenté de détruire la statue de Mao.

    00114321088d117c8fcb02.jpg

    Une fois encore la France est le lieu d'une manifestation de l'expression du racisme antichinois français.

    A titre personnel , j'aurais préféré voir la statue de Deng Xiaoping qui pour moi est le plus grand de tous ces grands hommes.

    PB150226.JPG

    Au moins une fois par an ,je rends hommage à Deng Xiaoping à Shenzhen, soit devant sa statue

    ou sa peinture.

    deng xiaoping,shenzhen,chine,france,montpellier,statue,mao zedong

  • Shenzhen : première zone économique spéciale de la Chine et fenêtre de la réforme et de l'ouverture de la Chine vers l'extérieur

     

    Les habitants flânent sur la place devant le portrait de Deng Xiaoping, sur l'avenue Shennan, dans la ville de Shenzhen.

    Les habitants flânent sur la place devant le portrait de Deng Xiaoping, sur l'avenue Shennan, dans la ville de Shenzhen.

     

    En tant que première zone économique spéciale de la Chine conçue par le promoteur général de la réforme et de l'ouverture de la Chine, la ville de Shenzhen est toujours censée être une fenêtre de la réforme et de l'ouverture vers l'extérieur de la Chine.

    La statue du « bœuf qui défriche » au centre ville de Shenzhen

    La statue du « bœuf qui défriche » au centre ville de Shenzhen

    est l'emblême de la ville.

     

    Depuis 1980, où la Chine a approuvé la création des zones économiques spéciales, la « vitesse de Shenzhen » est déjà devenue un terme courant des gens. En seulement 30 ans, la ville de Shenzhen s'est déjà transformée, depuis un village de pêcheurs près de la frontière ayant une population de 30 000 personnes, en un grande métropole dont la population a dépassé les 10 millions. La surface de la ville est également passée de 3 km2 à 700 km2, alors que le PIB est passé de 179 millions de yuans en 1979 à 820,123 milliards de yuans en 2009, créant un miracle dans l'histoire du développement économique du monde. Maintenant, la ville de Shenzhen est déjà une des villes dont l'économie est la plus développée dans la partie continentale de la Chine. La haute technologie, le logistique moderne, les services financiers et l'industrie de la culture constituent les 4 industries piliers de Shenzhen. De plus, en tant que port d'exportation important de la Chine, le chiffre d'affaire des importations et exportations de Shenzhen figurent en tête parmi les grandes et moyennes villes de la Chine depuis une dizaine d'années consécutives. En 2009, le PIB par habitant de Shenzhen a atteint 93 000 yuans.

    Le quai à conteneurs du port de Yantian dans la ville de Shenzhen.

    Le quai à conteneurs du port de Yantian dans la ville de Shenzhen.

    Au moment où l'on allume les lampes, les voitures roulent dans le centre ville de Shenzhen où se dressent de nombreux immeubles, ce qui forme une féerie de lumière.

     

    Au moment où l'on allume les lampes, les voitures roulent dans le centre ville de Shenzhen où se dressent de nombreux immeubles, ce qui forme une féerie de lumière.

    Le siège du gouvernement de la ville de Shenzhen qui ressemble à un grand oiseau qui déploie ses ailes, photo prise en haut de la colline de Lianhua à Shenzhen.

    Le siège du gouvernement de la ville de Shenzhen qui ressemble à un grand oiseau qui déploie ses ailes, photo prise en haut de la colline de Lianhua à Shenzhen.

     

    La ville de Shenzhen où se dressent de nombreux immeubles.

     

    La ville de Shenzhen où se dressent de nombreux immeubles.

     

    Des habitants flânent dans un parc à Shenzhen.

    Des habitants flânent dans un parc à Shenzhen.

     

    Les habitants et touristes se font photographier devant la statue de Deng Xiaoping en haut de la colline du parc de Lianhuashan à Shenzhen.

     

    Les habitants et touristes se font photographier devant la statue de Deng Xiaoping en haut de la colline du parc de Lianhuashan à Shenzhen.

    Les ouvriers travaillent dans l'usine de téléphones mobiles de la compagnie KONKA.

    Les ouvriers travaillent dans l'usine de téléphones mobiles de la compagnie KONKA.

     

    Les opérateurs travaillent en se servant de divers outils financiers dans le hall des négociations au siège du China Merchants Bank. Cette dernière est la première banque de Chine investie par les entreprises, qui possède seulement une histoire de 21 ans. Avec une série de nouvelles politiques qui s'adaptent au marché, le capital total de la China Merchants Bank est passé de 100 millions de yuans à 1,5 milliard de yuans à grande vitesse.

     

    Les opérateurs travaillent en se servant de divers outils financiers dans le hall des négociations au siège du China Merchants Bank. Cette dernière est la première banque de Chine investie par les entreprises, qui possède seulement une histoire de 21 ans. Avec une série de nouvelles politiques qui s'adaptent au marché, le capital total de la China Merchants Bank est passé de 100 millions de yuans à 1,5 milliard de yuans à grande vitesse.

    Les gratte-ciels du centre ville de Shenzhen.

    Les gratte-ciels du centre ville de Shenzhen.

     

    Le hall d'une banque à Shenzhen. Les services financiers constituent une des industries piliers de la ville de Shenzhen.

     

    Le hall d'une banque à Shenzhen. Les services financiers constituent une des industries piliers de la ville de Shenzhen.

    Palmarès à ce jour des médailles attribuées lors des universiades.

    Chine 72 38 31 141
    Russie 38 42 44 124
    Corée du Sud 26 20 30 76
    Japon 22 26 36 84
    États-Unis 17 21 10 48
  • La promotion du « voyage rouge » dans une petite ville française où a travaillé Deng Xiaoping

    Montargis est une petite ville française d'une centaine de milliers d'habitants. À 100 km de Paris, cette ville tranquille et propre possède une histoire remontant à l'Antiquité.

    Olivier Duhamel, vice-président de l'Association amitié Chine de Montargis, se consacre depuis toujours à la promotion des échanges entre la Chine et la France.

    En tant que citoyen de Montargis, Olivier Duhamel remercie Deng Xiaoping, Cai Hesen et Xiang Jingyu, qui y ont habité et travaillé. Les histoires de ces personnages sont devenues des composantes importantes de la richesse intellectuelle de Montargis. Le « voyage rouge » organisé par le Bureau du tourisme de la ville est unique en France.

    Projet de construction d'un musée sur le voyage rouge

    Olivier Duhamel et sa femme ont fondé l'Association amitié Chine Montargis et assument respectivement les fonctions de vice-président et de présidente depuis dix ans. Sa femme Wang Peiwen est originaire de Hangzhou, en Chine. Elle est arrivée en France dans les années 1980. Tous deux sont médecins. En 1993, Wang Peiwen est arrivée à Montargis avec Olivier Duhamel. Après avoir découvert les liens de cette ville avec le Parti communiste chinois (PCC), ils ont décidé de suivre ensemble les traces des révolutionnaires vieilles de 90 ans à Montargis.

    En 20 ans, ils ont recueilli une grande quantité de documents sur les traces des premiers membres du PCC, espérant garder dans le cœur l'épanouissement dur et glorieux des révolutionnaires et les efforts des peuples chinois et français pour la recherche de l'amitié à travers les générations.

     

    Montargis : circuit chinois

    Leurs efforts ont été récompensés. En 2005, la mairie de Montargis a inauguré un itinéraire rouge intitulé « le chapitre de la Chine inscrit dans l'histoire de Montargis » à l'intérieur de la ville, afin de présenter les traces des personnages chinois historiques qui y ont travaillé pour payer leurs études. Montargis est ainsi devenu la seule ville française à créer un voyage rouge relatif au PCC.

    Pour faciliter la visite des touristes chinois, on a mis des plaques en chinois et en français devant les lieux historiques ainsi que des photos présentant des histoires et anecdotes méconnues.

    Aujourd'hui, ce couple projette de construire un musée sur le voyage rouge à Montargis. Ils ont recueilli nombre de reliques et de documents historiques précieux.

    Deng Xiaoping et le père d'Olivier Duhamel ont travaillé dans la même usine

    Le père d'Olivier Duhamel a 93 ans. Avant sa retraite, il a travaillé 21 ans à l'usine Hutchinson. Il s'agit également de l'usine où Deng Xiaoping a travaillé. Il parle souvent à son fils de son expérience à Hutchinson, et il est fier d'avoir travaillé dans la même usine que Deng Xiaoping. Il a une amitié profonde avec les Chinois.

    Leur voisine, la mère de René Dumont (père spirituel des Verts), était présidente de l'école où les Chinoises, notamment Xiang Jingyu et Cai Chang, ont fait leurs études. Dumont lui-même avait fait, dans les années 1920, la connaissance de Cai Hesen, de Li Lisan, de Li Weihan, de Cai Chang et de Deng Xiaoping. Certains ont habité chez lui.

    La petite ville s'applique à la protection culturelle

    Il y a quelques années, Olivier Duhamel a reçu les descendants de certaines de ces personnalités chinoises historiques. Il les a conduits à la recherche des traces laissées par leurs ancêtres. Avant de partir, ils ont planté un arbre symbolisant l'amitié sino-française au parc Durzy.

    Selon Olivier Duhamel, le PCC est un grand parti politique qui est ouvert et tolérant. Zhou Enlai a fait plusieurs voyages entre Paris et Montargis. Deng Xiaoping a lancé la politique de réforme et d'ouverture. Ces jeunes talents ont tous réalisé leur rêve dans l'administration du pays.

     

    Deng Xiaoping fait ses études et travaille en France.

    Deng Xiaoping quand il faisait des études  et travaillait en France

    Comme tout le monde le voit, la petite ville de Montargis possède une culture bien protégée. L'homme et la nature vivent en harmonie. Olivier Duhamel souhaite que notre amitié se perpétue avec l'histoire et que notre culture reflète et embrasse toutes les ambitions et recherches humaines à travers les vicissitudes