dating

  • Trente-six femmes millionnaires chinoises à la recherche d'un homme; remplissez-vous les critères?

    F201206280830262987527473.jpg

    Une campagne de sélection d'un « Mr.Right » se déroule dans la ville de Chengdu, province du Sichuan, un lieu réputé pour sa gastronomie très épicée.

    Elles ont de 28 à 49 ans, sont célibataires ou divorcées, et elles possèdent en moyenne une fortune de quelques dizaines de millions, voire beaucoup plus.

    Et maintenant, elles sont à la recherche d'un compagnon.

    Si vous remplissez les critères ci-dessous, vous pouvez poser votre candidature:

    1, Avoir plus de 30 ans

    2, Mesurer plus de 1,68m

    3, Être titulaire d'un BAC+4

    4, Pouvoir s'installer à Chengdu

    5, N'avoir rien contre le jeu de mah-jong,

     

    00114321088d11550ff360.jpg


    Elles sont toutes originaires du Sichuan et travaillent dans différents secteurs : l'immobilier, la mode, la finance... La plupart d'entre elles sont des membres VIP de clubs de rencontre et ont payé des frais moyens de 20 000 yuans. Leur carte d'identité a été demandée pour avoir accès à ces clubs. Quant au mah-jong, c'est qu'elles ont parfois besoin de jouer à ce jeu pour se détendre, devant souvent travailler sous pression.

    Pourquoi pas alors? Un certain nombre d'hommes se sont déjà laissés séduire par ce recrutement des belles fortunées et sont venus poser leur candidature. Plus de 300 hommes de tous les métiers se sont inscrits pour la grande rencontre, dont des professeurs, des fonctionnaires et des hommes d'affaires.

    Selon Jiang Lin, l'une des organisatrices de la rencontre, la plupart d'entre elles ont déjà vécu une histoire malheureuse, mais ont toujours gardé espoir de retrouver le bonheur. En raison des nombreuses années consacrées à son travail, Jiang Lin trouve qu'elle fait partie des « oubliées du dieu de l'Amour » qui ont plus de mal à trouver un homme qui leur convient, car les hommes ont plutôt l'habitude de prendre une position dominante dans la famille et sont très souvent mal à l'aise d'avoir une femme qui gagne plus qu'eux. Voilà pourquoi on organise cette rencontre, en espérant qu'elles pourront y trouver leurs petits bonheurs.

    00114321088d11550fe25d.jpg

  • Qui veut épouser un millionnaire ? Participez au concours organisé pour de riches chinois ( +de 12 millions d'euros) cherchant épouse

    F201206061039411347524686.jpg

    Les jeunes femmes remplissent les formulaires de demande pour assister à l'activité de rencontre des millionnaires à Guangzhou, dans la province du Guangdong. Le 20 mai, environ 320 sur 2800 candidates ont participé à l'événement,

    Près de trois cent femmes de différentes parties de la province du Sichuan vont essayer de gagner les faveurs des millionnaires en prenant part dimanche à une compétition de rencontres à Chengdu, capitale de la province chinoise du sud-ouest.

    L'organisateur du concours, le Club chinois des entrepreneurs célibataires, a déclaré que Chengdu serait une des 10 villes à accueillir l'événement.

    Selon les rapports, ceux qui deviennent membres de ce club sont des hommes d'affaires célibataires ou divorcés qui ont plus de 100 millions de yuans (12 millions d'euros) d'actifs personnels ou sont présidents ou directeurs généraux de grandes entreprises. Afin de maintenir leur adhésion, ils doivent payer annuellement 200.000 yuans (24 000 euros) de frais.



    Le concours a commencé à Guangzhou le 20 mai, attirant 320 femmes à partir d'un panel de 2800 candidates dans la capitale du Sud de la Chine, la province du Guangdong.

    Pour cette étape de la compétition on attendait dimanche environ 300 femmes de Chengdu, Deyang et de Mianyang, les grandes villes du Sichuan.Elles sont en lice pour tenter de figurer parmi les 28 finalistes féminines qui pourront rencontrer 20 millionnaires.

    Li Zhuo, un fonctionnaire du club, a déclaré que les millionnaires étaient à la recherche d’une épouse âgée de 30 à 40 ans et que la plupart d'entre eux sont divorcés.

    "Les exigences pour les candidatures sont que ces femmes soient diplômées d’une université, d’avoir entre 20 et 35 ans et de mesurer de 1,6 à 1,75 m", a-t-il expliqué. "Elles devront faire face à un jury qui les évaluera en fonction de leur apparence, la psychologie, la capacité à gérer l'argent et leurs points de vue sur le mariage. "

    Beaucoup de personnes ont appelé le quotidien le Tianfu Morning Post de Chengdu pour savoir comment s’inscrire pour cette compétition. Pendant ce temps, sichuan.scol.com.cn, un site du Sichuan, a mené une enquête et a constaté que 54% des sondés ont déclaré que le concours était une insulte aux femmes.



    Une femme se nommant Liu ayant réussi la sélection pour devenir candidate, a finalement décidé de ne pas y prendre part.

    "J'ai 30 ans, ce qui est assez vieux par rapport aux normes chinoises," a-t-elle dit. "Mais j'ai décidé de poursuivre l'amour pur, sans prendre l'argent en considération après avoir eu certains doutes. De plus, je ne peux pas accepter le fait que la plupart des millionnaires soient divorcés et veulent que les candidates soient vierges. "

    De nombreux internautes ont critiqué les candidates, en les traitant de matérialistes.

    Cheng Fusheng, fondateur et responsable de la direction du club, a déclaré: "Il n'y a pas de différence entre un millionnaire qui annonce vouloir trouver une conjointe par le biais d'un agent et une personne ordinaire. Personne n'est contraint d'adhérer.».

    Parmi les interrogés de l'enquête sichuan.scol.com.cn 's, 18% ont indiqué qu'ils approuvent M. Cheng, en disant: " Les millionnaires et les candidates ont la liberté de choisir et d’être choisies aussi longtemps qu'ils n’enfreignent pas la loi"

  • A la recherche de l'âme sœur en Chine

    00016c42d95c0e45d6cf01.jpg

    Une grande rencontre est organisée dans une zone pittoresque de Nanning, chef-lieu de la région autonome Zhuang du Guangxi, attirant quelque dix mille hommes et femmes célibataires

    Les Zhuang sont la plus importante minorité ethnique de Chine

    00016c42d95c0e45d71102.jpg

    Un cocktail de rencontre est tenu par un site internet à Beijing.

    00016c42d95c0e45d71a03.jpg

     Concours de rencontre des célibataires charmantes » organisée par un site internet à Beijing.

    00016c42d95c0e45d72504.jpg

    Deux jeunes femmes portent une pancarte où sont inscrits les caractères chinois « ne pas rester célibataires », lors d'une activité de rencontre à Weifang, dans la province du Shandong.

    00016c42d95c0e45d74606.jpg

    De jeunes hommes consultent les petites annonces dans un rassemblement de l'ethnie Tu organisé à Enshi, dans la province du Hubei.

    Les Tu sont une des 55 erthnies minoritaires de Chine.

    00016c42d95c0e45d73805.jpg

    Le « bus de l'amour » part de Gongzhufen, sur le troisième périphérique de Beijing. Les passagers qui s'inscrivent en avance peuvent le prendre gratuitement.