dagong

  • Dagong dégrade la note souveraine de la France avec une perspective négative

    L'agence chinoise de notation Dagong a annoncé jeudi avoir dégradé la note souveraine de la France en devises étrangères et en monnaie locale de AA- à A+, avec une perspective négative, en raison de la croissance économique stagnante du pays.

     

     

    L'économie française a perdu sa compétitivité au cours de ces dernières années, et la part des exportations françaises dans le total mondial n'a cessé de diminuer, a indiqué l'agence de notation.

    Dagong a également prévu le ralentissement du taux de croissance en France. Celui-ci atteindrait 1,7% cette année et 0,3% en 2012, avec une croissance annuelle de 0,8% à moyen terme.

    La France est aujourd'hui tiraillée entre la nécessité de prévenir un ralentissement économique et celle de réduire son déficit, et son économie continuera d'être affectée par l'aggravation de la crise de la dette dans la zone euro, a estimé Dagong.

    L'exposition des banques françaises aux dettes du Portugal, de l'Italie, de l'Irlande, de la Grèce et de l'Espagne a atteint 852,36 milliards d'euros, suscitant des inquiétudes sur la qualité et la rentabilité des actifs des banques françaises.

    Avec sa nouvelle note A+ négative , la France glisse en vingtième position.