désaliniser

  • La Chine industrialise la désalinisation de glace de mer

    bo.jpg

    La Chine commencera bientôt la production d'une grande quantité d'eau douce par désalinisation de glace de mer, a déclaré mardi une équipe de recherche de l'Université normale de Beijing et la Beijing Huahaideyuan Technology Co. Ltd.

    Ces deux parties ont en effet signé mardi un accord de transfert de technologie de désalinisation de glace de mer.

     

    La société devrait être capable de produire au moins un milliard de mètres cubes d'eau douce par an d'ici 2023, a indiqué Yu Jian, président directeur de la société.

     

    La salinité de la glace de mer est comprise entre 0,4% et 0,8%, bien en dessous de celle des eaux de mer, qui se situe entre 2,8% et 3,1%, a expliqué le professeur Gu Wei, directeur de l'équipe de recherche.

     

    L'équipe maîtrise en effet les principes et technologies fondamentales de désalinisation de la glace de mer et a développé l'équipement nécessaire à ce processus, dont une plate-forme brise-glace et un collecteur de glace, a-t-il ajouté.

    images.jpg

     

    La salinité des eaux de mer après désalinisation est de 0,1%, ce qui répond aux normes nationales. L'eau pourra être utilisée dans l'agriculture, l'industrie et même en tant qu'eau potable, a-t-il précisé.

     

    Le coût de la désalinisation devrait baisser à 4 yuans par tonne, a-t-il estimé.

     

    Le projet de désalinisation de glace de mer a débuté en Chine en 1996 lorsque Shi Peijun, un professeur de l'Université normale de Beijing, réalisait que la désalinisation de la glace pourrait atténuer la pénurie d'eau autour de la région de la baie Pan-Bohai dans le nord de la Chine.

     

    Le projet a reçu un total de 29,72 millions de yuans (4,88 millions de dollars) de divers départements gouvernementaux au cours des 18 années passées.

     

    En hiver dans les océans de hautes latitudes, il y a de grandes réserves de glace de mer, qui sont désormais considérées comme une nouvelle ressource d'eau douce par les scientifiques.

    sans-titre.png