crime

  • Chine : un Allemand condamné à mort à Xiamen pour double homicide,malgré l'opposition de l'Allemagne

    xiamen.jpg

    Un tribunal local de Xiamen, dans la province du Fujian, a condamné à mort un ressortissant allemand pour double homicide. C'est la première fois que la République populaire de Chine prononce la peine capitale contre un citoyen allemand.

    « L'exécution n'aura pas lieu dans un futur proche. Le verdict sera d'abord soumis à l'approbation du Tribunal suprême populaire », a déclaré au Global Times une source interne au Tribunal intermédiaire populaire de Xiamen .

    Le ministère des Affaires étrangères allemand a fait savoir jeudi que Berlin était catégoriquement opposé à toute forme de peine capitale, et qu'il ferait tout ce qui est en son pouvoir pour que le jugement ne soit pas appliqué.

    L'Allemand de 36 ans serait originaire de Teisendorf, dans l'état de Bavière. Il avait assassiné son ex-petite amie vénézuélienne et le compagnon de celle-ci avec un marteau et un couteau dans une rue de Xiamen, en juin 2010, d'après le site d'actualité allemand Focus Online.

    Dans une interview accordée à la Presse , l'avocat de l'accusé Chen Liqun a indiqué que son client n'avait pas encore décidé s'il allait faire appel ou non de la décision du tribunal.

    « La Chine n'acceptera aucune ingérence judiciaire d'autres pays », a commenté jeudi Mo Shaoping, avocat de défense pénale réputé et professeur à l'Université centrale des finances et d'économie de Beijing.

    Il a ajouté que l'opposition du gouvernement allemand à la peine de mort n'affecterait aucune décision judiciaire en Chine, à moins que le criminel ne bénéficie de l'immunité diplomatique.

    A ce jour, environ 140 pays ont aboli la peine capitale. La Chine, le Japon, Singapour et les Etats-Unis font partie des 58 restants.

    Le ressortissant allemand n'est pas le premier étranger à se voir infliger la peine de mort dans l'Empire du Milieu. En 2009, un ressortissant du Royaume-Uni d'origine pakistanaise avait été condamné à mort pour trafic de drogue. En 2011, trois Philippins avaient également été exécutés pour le même crime.