créance douteuse

  • La Chine confrontée à une hausse des créances douteuses selon la Banque Centrale de Chine

    banque-centrale-chinoise.jpg

    La banque centrale chinoise a annoncé vendredi que le solde des créances douteuses avait connu sa première hausse en huit ans et a mis en garde contre les risques financiers dans plusieurs secteurs.

    Le solde des créances douteuses s'est établi à 1.070 milliards de yuans (173,7 milliards de dollars) à la fin de 2012, soit 23,4 milliards de yuans de plus qu'au début de la même année, a précisé la Banque populaire de Chine (banque centrale) dans son rapport de 2013 sur la stabilité financière.

     

    Le taux des prêts non productifs était néanmoins de 1,56%, en baisse de 0,22 point par rapport au début de l'année 2012.

     

    Le solde des prêts non remboursés des banques commerciales a totalisé 528,1 milliards de yuans, soit une augmentation de 46% par rapport au début de l'année 2012, ce qui indique la possibilité future de nouvelles créances douteuses.

     

    Les risques de défaut proviennent en grande partie de la région du delta du fleuve Yangtsé, où l'économie de marché et les petites entreprises sont actives. Des industries souffrant de surcapacité, notamment celles des panneaux solaires, du fer et de l'acier, ainsi que du ciment, sont touchées par ces risques.

     

    Le rapport met également en avant les dangers potentiels concernant les produits de gestion du patrimoine, dont une partie des fonds a permis d'alimenter les secteurs ayant du mal à acquérir des prêts bancaires.

     

    1363226303489_1363226303489_r.jpg

     

    Zhou Xiaochuan Gouverneur de la banque centrale