copie

  • Les célèbres monuments et leurs répliques, en Chine mais aussi à l'étranger et en matière de copie, la Chine n'est pas la première

    0019b91ed6e013a2534710.jpg

    Le musée du village de Huaxi, une reproduction du Musée du palais de Beijing

    Ce village est le village le pus riche de Chine.Presque tous les habitants de ce village sont millionaires. J'ai réalisé 2 articles sur ce village unique que j'ai visité en 20009 (voir les archives du blog).

    0019b91ed6e013a2537511.jpg

    La réplique du Capitole des Etats-Unis dans le village de Huaxi

    0019b91ed6e013a2539312.jpg

    La porte Nanmenlou de Yinchuan, dans le Ningxia, réplique de la porte Tian'anmen de Beijing

    De tout temps les hommes ont exprimé leur désir de copier des monuments célèbres et la Chine ne fut pas innovatrice en la matière . Ces derniers temps , des médias occidentaux se sont offusqués que la Chine ait copié des monuments étrangers , comme s'ils découvraient tout d'un coup une pratique bien ancienne. Mais ces médias  ne sont pas sans imagination pour répandre leur propagande antichinoise. Parfois je me demande s'ils savent que la guerre froide est terminée.

    0019b91ed6e013a253ae13.jpg

    Une autre copie de la porte Tian'anmen, à Linfen, dans le Shanxi

    0019b91ed6e013a253d914.jpg

    Une réplique du Grand Canyon Skywalk, à Shenzhen, dans le Guangdong.

    0019b91ed6e013a253f215.jpg

    Réplique du Grand Bouddha de Leshan, à Baishan, dans le Jilin.

    0019b91ed6e013a2540416.jpg

    La tour de Niles, une reproduction de la tour de Pise, aux Etats-Unis.

    0019b91ed6e013a2541d17.jpg

    Reproduction du « Taj Mahal » au Bangladesh

     

    0019b91ed6e013a2545018.jpg

    Le « Parthénon » à Nashville, aux Etats-Unis.

    0019b91ed6e013a2547c1a.jpg

    La version japonaise du mémorial national du Mont Rushmore

    0019b91ed6e013a254a61c.jpg

    Une réplique de Stonehenge, aux Etats-Unis.

    0019b91ed6e013a254c01d.jpg

    Un parc à thème miniature en Autriche

    0019b91ed6e013a254cc1e.jpg

    Une réplique de la statue de la Liberté, à Paris

    0019b91ed6e013a254f31f.jpg

    Une réplique du Manneken-Pis, à Tokyo, au Japon

     

     

  • MARQUES CHINOISES COPIEES EN EUROPE.

    La marque chinoise Wangzhihe est confiante dans sa victoire contre un supermarché allemand

    Le verdict final du procès intenté par Wangzhihe, marque chinoise de tofu vieille de plusieurs siècles, contre un supermarché allemand, sera prononcé le 23 avril, a annoncé un avocat lundi.

    Selon Wolfgang Festl-Wietek, avocat de Wangzhihe, la question est de savoir si OKAI, le supermarché qui a enregistré la marque de Wangzhihe en Allemagne, est un concurrent de la compagnie chinoise, et si la marque Wangzhihe est vendue et commercialisée en Allemagne.

    L'avocat s'est dit confiant dans sa victoire.

    Wangzhihe, compagnie basée à Beijing depuis 1678, spécialisée dans la production de tofu fermenté, a remarqué en juillet 2006 que sa marque avait été enregistrée par OKAI le 21 novembre 2005. Souhaitant pénétrer le marché allemand, la compagnie a lancé des poursuites contre OKAI dans un tribunal de Munich en janvier 2007.

    La société allemande OKAI a perdu le procès en novembre 2007. Le tribunal local a décrété que OKAI devait cesser d'utiliser la marque Wangzhihe en Allemagne et que la marque enregistrée par OKAI serait révoquée.

    OKAI a fait appel le 25 février 2008 et le procès a eu lieu le 22 janvier dernier.

    Selon Wolfgang Festl-Wietek, la violation du droit des marques est courante dans les pays étrangers, et les entreprises chinoises devraient apprendre à protéger leurs marques et leurs brevets.