consommation d'énergie

  • La Chine se fixe l'objectif d'augmenter la couverture de forêts à 1/4 de son territoire d'ici 2020 selon un rapport du Programme des Nations unies pour l'environnement

    135391380_14643058862691n.jpg

    Presqu'un quart de la Chine sera couvert de forêts d'ici 2020, selon un rapport du Programme des Nations unies pour l'environnement (PNUE) publié jeudi à son siège à Nairobi.

    A l'occasion de la 2ème session de l'Assemblée des Nations unies pour l'environnement, tenue dans la capitale kényane, le PNUE a publié une série de rapports, dont "Green is gold" (Le vert est or) qui porte sur les objectifs du 13e plan quinquennal de la Chine dans l'amélioration de l'environnement.

    La Chine se fixe l'objectif d'augmenter la couverture de forêts à 23% de son territoire d'ici 2020.

    D'autres objectifs: réduire de 23% la consommation d'eau, de 15% la consommation d'énergie et de 18% les émissions de CO2 par unité du PIB.

    Le pays promet aussi de faire des efforts pour que chaque année, 80% des journées aient une bonne qualité de l'air dans les villes.

    Le directeur exécutif du PNUE, Achim Steiner, a indiqué que la Chine joue un rôle pionnier dans la réalisation des objectifs du développement durable.

    "Les autres pays peuvent apprendre des expériences de la Chine pour relever les défis en matière de ressources et d'environnement", a-t-il déclaré.

    Selon le rapport du PNUE, la Chine a obtenu nombre de réussites. A la fin de 2014, le pays a construit 10,5 milliards m2 de bâtiments économes en énergie dans les villes, ce qui représente environ 38% du total des bâtiments résidentiels urbains.

    338 villes chinoises sont capables de surveiller six différents indices de qualité de l'air. Il s'agit du plus grand réseau de surveillance de la qualité de l'air parmi les pays en voie de développement.

    La Chine a également abaissé la consommation d'énergie par unité du PIB ainsi que la quantité de CO2 émise par unité du PIB.

    La Chine cherche également à limiter la consommation totale d'énergie primaire à l'équivalent de 4,8 milliards tonnes de charbon standard d'ici 2020; à augmenter la part des combustibles non fossiles dans la consommation d'énergie primaire de 15%; à plafonner d'ici 2020 la part de la consommation de charbon à 62% de sa production énergétique; à atteindre le pic des ses émissions de CO2 en 2030; et à construire un système manufacturier vert, efficace, propre, recyclable et à bas taux de carbone.

    "Si la Chine réussit à atteindre ces objectifs alors elle fera un grand pas vers la transformation en économie plus écologique qui utilise les ressources de façon plus efficace, limite les risques du changement climatique et améliore la santé de son peuple", a jugé M. Steiner.

     

    135391380_14643058863301n.jpg

    source Agence Xinhua