congres

  • Chine:les partis non communistes sollicités par le Parti Communiste (PCC)

    0013729a7f710f3722ce1d.jpg

    中国要阅读的文章:http://fp.reverso.net/wang888-skynetblogs/6256/zh/archive/2012/11/06/chine-les-partis-non-communistes-sollicites-par-le-parti-com.html

    Reading the article in Englishhttp://fp.reverso.net/wang888-skynetblogs/6256/en/archive/2012/11/06/chine-les-partis-non-communistes-sollicites-par-le-parti-com.html

    Le Comité central du Parti communiste chinois (PCC) a tenu une réunion pour solliciter l'opinion des membres des partis politiques non communistes sur le projet de rapport pour le 18e Congrès du Parti, selon un communiqué publié lundi.

    Alors qu'il présidait la réunion qui a eu lieu le 3 septembre, le président chinois Hu Jintao a souligné que le pays faisait face à des opportunités et défis sans précédent, la situation internationale subissant des changements profonds et difficiles, et les missions du pays concernant la réforme, le développement et la stabilité devenant plus ardues.



    "Nous devons profiter de ces opportunités et gérer les défis de manière vigoureuse et efficace", a indiqué M. Hu.

    Les participants de partis non communistes étaient d'accord sur le fait que le Comité central du PCC avait été guidé par la théorie de Deng Xiaoping et la triple représentation, et avait appliqué en profondeur le concept de développement scientifique depuis le 17e Congrès du Parti.

    Les membres sans-parti ont indiqué que le projet de rapport pour le 18e Congrès national faisait preuve d'esprit d'ouverture, était honnête et moderne, et reflétait les attentes du peuple.

    Les participants ont également proposé des suggestions dans les domaines de la stabilisation de la croissance, des ajustements structurels, de l'amélioration de la coopération multipartite sous la direction du PCC, de la réforme de l'éducation, de la gestion sociale, de la justice sociale et de la prévention de la corruption.

    Le président chinois a exhorté les membres du PCC, des partis non-communistes et de la Fédération nationale de l'Industrie et du Commerce de Chine, ainsi que les personnalités sans affiliation de parti, à collaborer pour accomplir ensemble l'objectif d'établir une société prospère d'ici 2020.

    En outre, M. Hu a pris l'engagement que le PCC renforcerait la coopération avec les partis non-communistes pour le développement du socialisme à la chinoise.

     

  • CONGRES DES FEMMES DE CHINE

    BEIJING, ler novembre  -- Le 10e congrès national de la  Fédération nationale des Femmes de Chine (FNFC) s'est clôturé  vendredi au Grand Palais du Peuple de Beijing, appelant les  femmes chinoises et toutes les organisations des femmes à divers  échelons à apporter davantage de contributions au dévelopement du pays. 

     xin_f632c3b920e2419d8f03b47f1c628460[1]

         Le congrès a approuvé le rapport d'activités présenté par le 9e comité exécutif de la FNFC et un amendement de la constitution de  la fédération.  

         Au nom du Conseil des Affaires d'Etat (gouvernement chinois), la conseillère d'Etat Liu Yandong a exprimé ses félicitations à  l'occasion de la clôture du congrès, appelant à mieux appliquer  les mesures politiques pour promouvoir l'égalité entre les sexes  et garantir que les femmes jouissent d'opportunités égales dans  les domaines politique, économique et éducationnel entre autres.   

    xin_c9aa94f03c5e4d6492ecd402db9eb9a5[1]

         La nouvelle présidente de la FNFC , Chen Zhili, a dit lors de la cérémonie de clôture du congrès que l'initiative des femmes  était une cause de long terme, et encouragé davantage de femmes  fonctionnaires à s'engager dans l'entreprise.  

         "Nous devons prêter plus d'attention au bien-être des femmes et à leur santé", a dit Mme Chen. "Nous devons progresser dans la  résolution des difficultés pratiques que les femmes ont un  besoin urgent de résoudre". 

    xin_51e62539794b4606a181167ce74493ef[1]

         Etaient présents au congrès 1 280 représentants élus et 169  représentants spécialement invités. Chacune des 55 minorités  nationales chinoises avait au moins un délégué au congrès.