congo

  • L’accueil reçu au Congo, en Tanzanie,en Afrique du Sud et en Russie est à la mesure de la nouvelle grande puissance qu’est devenue la Chine , future première puissance mondiale.

    2013-03-24T210239Z_1_APAE92N1MGI00_RTROPTP_2_OFRTP-CHINE-AFRIQUE-20130324.jpg

    Le nouveau président chinois Xi Jinping vient de terminer une tournée en Afrique , dans le cadre des rencontres avec les autres puissances émergentes qui ont lieu en Afrique du Sud. L’accueil reçu tant au Congo, qu'en Afrique du Sud ,en Tanzanie et en Russie est à la mesure de la nouvelle grande puissance qu’est devenue la Chine : la future première puissance mondiale. 

    Car ne nous y trompons pas, la crise existe bien mais elle n’est pas la même pour tout le monde. En Chine, la croissance ralentit, elle ne s’arrête pas ! 

    Le réveil risque donc d’être brutal pour certains. Michelle Obama lors de l’entrée en fonction de son mari était « the First Lady » et elle risque fort à la fin du second mandat de Barack Obama d’être the second lady derrière la femme du président chinois, Peng Liyuan célèbre chanteuse dans son pays qui a ébahi la presse du monde entier et enflammé la presse chinoise.

    -first-lady-peng-and-tanzania-s-first-lady-kikwete-arrive-for-the-opening-ceremony-of-the-julius-nyerere-international-convention-centre-in-dar-es-salaam.jpg

     

     La Chine est devenue en 2010 le premier consommateur mondial d’énergie et le premier émetteur de gaz à effet de serre. Elle a donc dépassé les Etats-Unis et représente 20 % de la consommation d’énergie dans le monde.

    Elle est devenue en 2009 le premier marché automobile mondial devant les Etats-Unis qui ont connu à cette période une forte contraction des ventes, mais elle est aussi devenue le premier producteur automobile du monde devant le japon (au grand dam de ce dernier). Avec 19 millions de véhicules vendus en 2012 contre 14,5 millions aux Etats-Unis, désormais il n’y a pas photo. Bien sûr la plupart des véhicules sont produits en Chine pour l’instant dans le cadre de co-entreprise avec des constructeurs étrangers.

    De manière plus générale, l’expansion chinoise en sans appel : en parité de pouvoir d’achat (c’est-à-dire en valeur réelle, hors variation des taux de change) la Chine a dépassé la production industrielle des Etats-Unis en 2012 (les Etats-Unis avaient dépassé la Grande-Bretagne en 1890). Elle est donc devenue officiellement la première puissance industrielle du monde mettant fin ainsi à un siècle de domination américaine.

     

    2013-03-22T152855Z_1_APAE92L170900_RTROPTP_2_OFRWR-CHINE-RUSSIE-20130322.jpg

    La Chine est aussi devenue en 2012 (officiellement) le premier exportateur mondial devant l’Allemagne mais en tenant compte de la valeur nominal des monnaies (ce qui signifie qu’en parité de pouvoir d’achat, elle a dû dépasser l’Allemagne depuis une dizaine d’année). Elle possède bien sûr un énorme excédent commercial : 231 milliards de dollars en 2012.

    Il faut surtout être conscient que du fait de la sous-évaluation de la monnaie chinoise, les produits exportés ont une valeur ajouté nettement supérieure à celle affichée (il est évident qu’un produit fabriqué en Chine aurait une valeur au minimum 4-5 fois supérieur s’il était fabriqué dans un pays occidental).

    La Chine est donc devenue l’atelier du monde comme la Grande-Bretagne au 19e siècle. Alors la question qui se pose désormais est de savoir quand elle dépassera les Etats-Unis en termes de PIB réel.

     

    143508qdi3jjt939zytqaq.jpg

    En 2011, en parité de pouvoir d’achat le PIB chinois s’établissait à environ 11 651 milliards de dollars et celui des Etats-Unis à 15 094 milliards. Avec une nette différence de croissance entre les deux Etats, il est clair que les Etats-Unis seront dépassés d’ici quelques années.

    La question qui se pose donc est : cela se passera-t-il comme jusqu’à présent en douceur ou dans la douleur ? Et surtout quelle sera la politique de la future 1ère puissance mondiale ?

    La Chine se veut le défenseur d’un ordre multipolaire et de la non-ingérence dans les affaires intérieures des états étrangers. Cela restera-t-il le cas ? Les achats des ports d’Athènes et de Thessalonique en Grèce pour contrôler les voies commerciales vers les Balkans sont là pour prouver que l’influence chinoise n’est pas un vain mot ! Et elle ne fait que commencer.

    0019b91ec98112ba3db13a.jpg

     

     

    025032013162205000000Xi-Jinping-Tanzanie_John-Lukuwi-AFP.jpg

    topelement.jpg

     

     

  • Le président chinois appelle le monde à respecter « l'indépendance et la dignité » de l'Afrique

    topelement.jpg

    Xi Jinping a tenu un discours digne de Rousseau ou du président Wilson en rappelant au monde le concept d'autodétermination des peuples. « L'Afrique appartient aux Africains. En développant leurs relations avec l'Afrique, tous les pays devraient respecter la dignité et l'indépendance de l'Afrique »

    Avant de quitter lundi la Tanzanie pour se rendre en Afrique du sud, le nouveau président chinois a invité le monde a prendre exemple sur la Chine et respecter « l'indépendance et la dignité » de l'Afrique, un continent qui connaît une croissance économique impressionnante. Le voyage officiel de huit jours doit ensuite conduire le chef d'Etat en Afrique du Sud puis au Congo-Brazzaville.

    M. Xi fait ses armes sur la scène internationale. La Tanzanie est la seconde étape de son premier voyage à l'étranger en tant que chef de l'Etat chinois, qui l'a déjà amené en Russie. Il a assuré a Dar es Salam, la capitale économique, qu'une « amitié sincère » unissait la Chine et l'Afrique, une amitié fondée sur une relation « d'égal à égal ».

    115141515_title0h.jpg

    Le président chinois a tenu un discours digne de Rousseau ou du président Wilson en rappelant au monde le concept d'autodétermination des peuples. « L'Afrique appartient aux Africains. En développant leurs relations avec l'Afrique, tous les pays devraient respecter la dignité et l'indépendance de l'Afrique », a déclaré M. Xi. Il assure qu' «aucune partie ne tente d'imposer sa vue à l'autre »

    « La Chine insiste sur l'égalité entre les pays, quels que soient leur taille, leur force et leur richesse. La Chine défend la justice, et s'oppose à la pratique du grand harcelant le petit, du fort dominant le faible, et du riche oppressant le pauvre» , a-t-il poursuivi.

     

    115183220_title0h.jpg

    Depuis 2009, la Chine est devenue le premier partenaire commercial de l'Afrique. En 2012, les échanges commerciaux se sont élevés à plus 200 milliards de dollars. La visite du président chinois n'a rien d'anecdotique, le futur économique de la Chine est plus favorable en Afrique que sur le Vieux continent.

    132272263_21n.jpg

  • La Chine va lancer un satellite de communications pour la République démocratique du Congo

    Lancement-reussi-pour-deux-satellites-chinois_article_main_large.jpg

     

    La société d'Etat chinoise China Aerospace & Technology Corporation (CASC) coopérera avec China Telecom pour placer un satellite de communications en orbite pour la République démocratique du Congo, a-t-on appris d'un contrat commercial signé samedi à Zhuhai.

    Le satellite, baptisé CongoSat-01, sera lancé depuis le Centre de lancement de satellites de Xichang dans la province du Sichuan (sud-ouest) dans les trois ans suivant l'entrée en vigueur du contrat, selon Great Wall Industry Corporation (CGWIC), une filiale de la CASC qui a signé le contrat avec le Réseau national des télécommunications par satellite (Renatelsat) de la République démocratique du Congo.

    La République démocratique du Congo est le deuxième pays africain à signer un contrat de livraison de satellite avec la Chine, après le Nigéria qui a signé un contrat avec la CGWIC en décembre 2004.

    Le satellite devrait couvrir la République démocratique du Congo et l'ensemble de l'Afrique australe et centrale, a indiqué la CGWIC.

    La société a également révélé avoir signé six contrats et accords d'une valeur totale de 15 milliards de yuans (2,38 milliards de dollars), lors du Salon international de l'aéronautique et de l'aérospatiale de Chine, qui se déroule actuellement à Zhuhai.

    La Chine a lancé dans l'espace en septembre un satellite de télédétection pour le Venezuela.

    Jusqu'à présent, la Chine a réalisé 35 lancements de satellites commerciaux pour des clients étrangers.

    http://fr.rian.ru/images/18885/96/188859614.jpg

  • Don de vivres des entreprises chinoises aux sinistrés des explosions de Brazzaville

    Les représentants de dix entreprises chinoises installées au Congo, ont fait mercredi après- midi à Brazzaville un important don de vivres et d'articles de première nécessité, aux sinistrés des explosions de dimanche dernier du dépôt de munitions des Forces Armées Congolaises (FAC), a constaté Xinhua sur place.

    Ce don est composé d'au moins trois milles bouteilles d'eau minérale, de milliers de  pains et de vêtements ainsi que de couvertures.

     

    131449415_121n.jpg

    « Ce geste nous va droit au coeur. Vous savez aussi qu'on a une coopération avec la Chine qui est plus ou moins séculaire. Et voir nos frères chinois intervenir aussi rapidement , c'est quelque chose que l'on ne peut pas oublier. Par ma petite voix, le peuple congolais saura être reconnaissant de ce geste de la part de nos amis chinois qui travaillent dans notre pays », a déclaré à Xinhua la directrice de cabinet du ministère congolais des affaires sociales, Marie Céline Tchissambou Bayonne, recevant le don au nom du ministre.

    Le don a été placé dans les entrepôts du ministère des affaires sociales. La délégation des entrepreneurs chinois s'est ensuite rendue au site de la Cathédrale Sacré Coeur de Brazzaville, au centre ville, où près de 2.000 sinistrés ont été installés. Ils ont remis aux sinistrés du pain et de l'eau minérale. Ces vivres ont été réceptionnées ici par la directrice générale de la solidarité du ministère des affaires sociales, Anastasie Ossangantsama.

    « L'explosion du 4 mars est une catastrophe pour le peuple congolais. Tous les Chinois au Congo partagent la même douleur des amis congolais. Aujourd'hui, les entreprises chinoises sont volontaires pour fournir un don à nos frères et soeurs à Brazzaville. Nous espérons que c'est une aide nécessaire pour eux. Nous souhaitons aussi que ces Congolais puissent trouver rapidement des habitations », a dit à Xinhua le président de l' Association des entreprises chinoises au Congo, Li Pin.

     

    131449415_81n.jpg

    Un court circuit est à l'origine de l'incendie qui a provoqué les explosions du dépôt de munitions des FAC au régiment blindé, au quartier Mpila, à l'est de Brazzaville. L'incident a occasionné près de 200 morts dont six Chinois, près de 1340 blessés et quelque 5.000 sans abris, selon le bilan officiel.

    A l'endroit de ses compatriotes chinois décédés, Li Pin a exprimé sa « tristesse » en relevant que « ces Chinois étaient venus de loin pour aider au développement du Congo ».

     

  • VOULEZ-VOUS DES BONBONS AU MANIOC?

    La Chine expérimente à Brazzaville des confiseries fait à base de manioc
     
     

    Un centre chinois de démonstration des techniques agricoles installé à Kombé, à 17 km au sud de Brazzaville, a présenté mercredi aux autorités congolaises des confiseries faites à base de manioc, aliment de base des populations congolaises.

    Ces produits constitués essentiellement de galette, biscuit, bonbon, faits par l'Académie d'agriculture tropicale de Chine, se trouvent dans une phase expérimentale.

    Une séance de dégustation à permis à la délégation du ministère de l'Agriculture conduite par Fulgence Mouagou, directeur de cabinet du ministre de l'agriculture d'apprécier l'avancement de ce projet en attendant sa phase d'opérationnalisation du dit centre.


    Selon le responsable du projet, Liu Guodao, ce centre vise à contribuer à l'amélioration du manioc en tant qu' aliment de base des congolais.

    "Le manioc est l'aliment de base au Congo. il convient donc d' améliorer sa fabrication en le transformant différemment", a indiqué Liu Guodao.

    La mise en oeuvre de ce projet est exécutée par la société Zhengwei Technique Congo. Mené en partenariat avec l'Académie d' agriculture tropicale de Chine, il a été lancé en janvier dernier et arrivera à son terme en janvier prochain.