confiserie

  • VOULEZ-VOUS DES BONBONS AU MANIOC?

    La Chine expérimente à Brazzaville des confiseries fait à base de manioc
     
     

    Un centre chinois de démonstration des techniques agricoles installé à Kombé, à 17 km au sud de Brazzaville, a présenté mercredi aux autorités congolaises des confiseries faites à base de manioc, aliment de base des populations congolaises.

    Ces produits constitués essentiellement de galette, biscuit, bonbon, faits par l'Académie d'agriculture tropicale de Chine, se trouvent dans une phase expérimentale.

    Une séance de dégustation à permis à la délégation du ministère de l'Agriculture conduite par Fulgence Mouagou, directeur de cabinet du ministre de l'agriculture d'apprécier l'avancement de ce projet en attendant sa phase d'opérationnalisation du dit centre.


    Selon le responsable du projet, Liu Guodao, ce centre vise à contribuer à l'amélioration du manioc en tant qu' aliment de base des congolais.

    "Le manioc est l'aliment de base au Congo. il convient donc d' améliorer sa fabrication en le transformant différemment", a indiqué Liu Guodao.

    La mise en oeuvre de ce projet est exécutée par la société Zhengwei Technique Congo. Mené en partenariat avec l'Académie d' agriculture tropicale de Chine, il a été lancé en janvier dernier et arrivera à son terme en janvier prochain.