concerto

  • LEGENDE ET CONCERTO CHINOIS: BUTTERFLY LOVERS

    Voici une histoire très populaire en Chine, cette légende a inspiré une des plus belles oeuvres de la musique classique chinoise. Ce concerto est une synthèse de la musique traditionnelle chinoise (ses mélodies et son style s’inspirent de l’opéra chinois) et de la tradition classique occidentale (l’orchestre). Il a été composé par deux étudiants du conservatoire de Shanghaï, He Zhanhao et Chen Gang, en 1959.

    Il y a bien longtemps en Chine, à Shangyu, vivait une jeune chinoise du nom de Zhu Yingtai (祝英台). A 13 ans, elle voulait partir de la maison familiale pour faire des études. Mais ses parents n'étaient pas d'accord car à cette époque, les filles étaient sensés rester à la maison pour apprendre les tâches ménagères, et l'école était réservée aux garçons. Mais Zhu Yingtai voulait tellement faire des études qu'elle se déguisa en homme, s'enfuit de la maison et se rendit seule à Hangzhou où était l'école.

    Elle étudia à l'école, déguisée en garçon et vivant avec les autres élèves, pendant 3 ans. Pendant ce temps, elle fit la connaissance de Liang Shangbo (梁山伯), un camarade de classe. Ils devinrent très proches, et Zhu Yingtai ne tarda pas à tomber amoureuse de Liang Shangbo. Ce dernier ne se doutait absolument pas de la véritable identité de Zhu Yingtai, mais les sentiments qu'il commençait à éprouver pour elle le troublaient.

    Finalement, un camarade de classe, Ma Wencai (馬文才) finit par découvrir le secret de Zhu Yingtai. Il ne le révéla pas aux autres, mais il tomba follement amoureux de Zhu Yingtai. Peu de temps après, Zhu Yingtai quitta l'école. Liang Shangbo était très triste, il la suivit sur plusieurs kilomètres, et elle finit par lui dire qu'elle avait une soeur de 16 ans (c'était elle!) et qu'elle voudrait arranger un mariage entre Liang Shangbo et sa “soeur”. Il était si triste de voir partir son “ami” qu'il accepta.

    Quelques temps plus tard, Liang Shangbo rendit visite à Zhu Yingtai dans son village. C'est là qu'il découvrit que c'était une fille!! Il se rendit alors compte qu'il était amoureux d'elle et voulait l'épouser. Seulement, Ma Wencai n'avait pas oublié Zhu Yingtai, et lui aussi voulait l'épouser… Or il était beaucoup plus riche et puissant que Liang Shangbo qui n'était qu'un simple étudiant. Les parents de Zhu Yingtai décidèrent donc qu'elle se marierait avec Ma Wencai.

    Ma Wencai, qui voyait bien que Zhu Yingtai était amoureuse de Liang Shangbo, décida de faire tuer ce dernier afin de garder Zhu Yingtai (une autre version raconte que Liang Shangbo mourut de chagrin en apprenant l'annonce du mariage de Zhu Yingtai et Ma Wencai).

    Zhu Yingtai, éperdue de chagrin, se rendit sur la tombe de Liang Shangbo la veille de ses noces, vêtue de ses habits de mariée, afin de lui rendre un dernier hommage avant d'en épouser un autre. C'est alors que la tombe s'ouvrit et l'âme de Liang Shangbo en sortit pour inviter la jeune femme à le rejoindre. Zhu Yingtai, folle de joie de “retrouver” son amour, plongea avec lui dans la tombe qui se referma.

    La famille et les amis de Zhu Yingtai, inquiet de ne pas la voir, se rendirent près de la tombe de Liang Shangbo juste au moment où elle se refermait, et ils virent s'en échapper deux papillons, un bleu et un rouge (couleur de la robe de mariée de Zhu Yingtai). Les amoureux s'étaient retrouvés et s'envolèrent ensemble très loin afin de pouvoir vivre leur amour.

    Chaque fois que j'écoute ce concerto, je voyage par l'esprit en Chine. Je ne connais pas d'oeuvre qui m'ouvre l'âme chinoise de manière si profonde et si intense.

    Si vous cliquez dans le coin inférieur droit vous aurez accès aux parties suivantes de ce concerto. Je vous souhaite une bonne écoute en espérant qu'après vous aimerez cette musique mais aussi que vous serez un peu plus proche de la Chine.