compagnie pétrolière

  • Classement des Compagnies Pétrolières

    Classement des Compagnies Pétrolières 2011 par Capitalisation

    Source Compagnies et Bourses au 07/06/11 – www.fb-bourse.com

    Rang

    Compagnie

    Pays

    Capitalisation en milliards €
    1 Exxon Mobil USA 269.63
    2 Petrochina Chine 204.57
    3 Royal Dutch Shell Pays-Bas 150.62
    4 Petrobras – Petroleo Brésil 138.39
    5 Chevron USA 136.60
    6 Gazprom Russie 117.41
    7 BP USA 94.97
    8 Total France 90.40
    9 CNOOC Chine 73.36
    10 China Petroleum Chine 70.19
    11 ConocoPhillips USA 68.34
    12 ENI Italie 64.41
    13 Rosneft Oil Company Russie 63.09
    14 Ecopetrol Colombie 62.13
    15 Occidental Petroleum USA 56.49
    16 Statoil Norvège 55.31
    17 BG Group Royaume-Uni 51.39
    18 Reliance Industries Inde 47.81
    19 Suncor Energy Canada 42.61
    20 Lukoil Russie 37.36
    21 Oil & Natural Gas Inde 36.02
    22 TNK-BP Russie 31.44
    23 Apache USA 30.63
    24 Canadian Natural Resources Canada 30.42
    25 Novatek Russie 28.25
    26 Repsol Espagne 27.38
    27 Imperial Oil Canada 26.96
    28 Woodside Petroleum Australie 26.06
    29 Anadarko Petroleum USA 25.35
    30 Marathon Oil USA 24.56
  • La ConocoPhillips China a été trop lente à colmater les fuites de pétrole dans la baie de Bohai

    Les autorités maritimes chinoises ont critiqué la ConocoPhillips China d'avoir réagi trop lentement à colmater les fuites de pétrole dans la baie de Bohai, dans le nord-est de la Chine.

    Une annonce publiée par la branche du Bureau national des Affaires océaniques dans la mer de Chine méridionale, située dans la ville portuaire de Qingdao (est), a indiqué qu'une équipe de huit experts du bureau ont inspecté jeudi deux plateformes qui présentent des fuites près du champ pétrolifère Penglai 19-3.

     

     

     

    Le panel d'experts a découvert que la société a bien suspendu ses opérations sur les deux plateformes mais avait agi trop lentement pour répondre aux demandes du Bureau national des Affaires océaniques qui avait réclamé "d'examiner tous les risques potentiels de fuite et de les colmater complètement".

    De plus, le panel a indiqué que la société n'avait pas rempli ses engagements, à savoir s'assurer que les fuites de pétrole n'atteignent pas la côte, ni n'affectent l'environnement des zones fragiles", une proposition faite par le bureau.

    La ConocoPhillips China (COPC), une filiale du géant américain ConocoPhillips, a rapporté pour la première fois la fuite de pétrole aux autorités en juin. La marée noire s'est étendue sur les plages des provinces du Hebei et du Liaoning. Des pertes économiques ont été enregistrées dans les industries du tourisme et de l'aquaculture de ces provinces.

     

    Mercredi, la ConocoPhillips China a annoncé que lors de ses opérations de nettoyage, elle avait trouvé des polluants près de la plate-forme C du champ pétrolifère Penglai 19-3, et alors qu'aucune estimation précise n'a encore été faite, cela pourrait dépasser les prévisions précédentes qui estimaient la quantité de pétrole déversée à plus de 1 500 barils.

    Plus tôt cette semaine, la branche du Bureau national des Affaires océaniques a accusé la ConocoPhillips China d'avoir dépassé la date limite de nettoyage de ces deux fuites.

    Les opérations de forage sur le champ pétrolifère sont effectuées conjointement par la ConocoPhillips China et la China National Offshore Oil Corporation (CNOOC), le plus grand producteur de pétrole offshore du pays.