compagnie arerienne

  • Un rapport conseille aux compagnies aériennes chinoises de s'opposer ensemble au projet de l'UE sur les émissions de CO2

     
     

    Un nouveau rapport conseille aux compagnies aériennes chinoises de former une coalition et de lancer un procès contre un projet de l'Union européenne selon lequel les compagnies aériennes mondiales devront acheter des permis d'émissions de carbone.

    La Chine doit lancer des procédures juridiques contre ce plan le plus tôt possible et prendre des actions en réunissant les soumissions des compagnies aériennes et entreprises du secteur dans le cadre de cette plainte, indique un rapport publié vendredi par la Maison d'édition des sciences sociales relevant de l'Académie des sciences sociales de Chine.

    Le plan de l'UE demande à toutes les compagnies aériennes opérant des vols décollant ou atterrissant sur le sol européen d'acheter à partir de janvier 2012 des droits d'émissions de carbone. Chaque compagnie se verra allouer un certain quota d'émissions de CO2 sur la base de sa moyenne annuelle d'émissions entre 2004 et 2006. 85% des certificats d'émissions leur seront accordés gratuitement, et 15% seront mis aux enchères. Les compagnies qui ne se mettront pas en conformité seront sanctionnées par de très lourdes amendes.

    Le plan européen est contesté par les compagnies aériennes américaines à la Cour européenne de justice pour violation du droit international.

    Ce rapport fait suite aux commentaires d'un responsable du régulateur chinois de l'aviation montrant son soutien à une résolution adoptée par le Conseil de l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI). Cette résolution s'oppose au plan européen obligeant les compagnies aériennes à participer à son système d'échange de quotas d'émissions (ETS).

    L'Association du transport aérien de Chine (China Air Transport Association, CATA) rejoindra des grandes compagnies aériennes chinoises pour lancer un procès contre l'UE à cet égard, a révélé le secrétaire général adjoint de la CATA, Chai Haibao, cité par l'hebdomadaire China Economic Weekly.

    Outre son ambition d'augmenter la compétitivité de ses propres compagnies aériennes, l'UE a encore d'autres intérêts derrière ce plan, estime le rapport intitulé "Livre vert sur le changement climatique : rapport annuel sur les actions pour faire face au changement climatique (2011)".

    Le rapport propose également à l'industrie de l'aviation chinoise de se développer d'une manière plus durable à travers la recherche et l'utilisation de biocarburants, l'amélioration de l'efficacité des moteurs d'avion et un meilleur arrangement des lignes aériennes.

  • BAISSE DES TICKETS D'AVION EN CHINE

    Chine : record de la baisse des prix de billets d'avion, CSA propose des billets à dix yuans(1 euro)

    On apprend auprès des agences de voyage de la ville de Nanchang, chef-lieu de la Province du Jiangxi, que suite aux effets négatifs de la crise financière internationale, les secteurs de la restauration et de l'hébergement de la ville ont diminué ces derniers temps leurs prix, alors que la baisse des prix de billets d'avion a battu tous les records, ce qui favorise énormément le tourisme non organisé et nombreux sont les habitants de la ville qui considèrent celui-ci comme un bon choix de repos et de distraction.

    Ni Ni est une employée intellectuelle d'une entreprise de la ville, Elle vient de se marier et le couple projette de passer sa lune de miel en faisant un voyage dans dix pays européens. Après avoir consulté les prix chez une agence de voyage est transportée de joie et comblée d'aise, car il s'avère que c'est justement le moment propice pour faire du tourisme à l'extérieur du pays.

    "Autrefois, le voyage dans dix pays européens coûte environ dix mille yuans, alors que maintenant, il suffit de huit mille yuans." En apprenant cela, Ni Ni est toute joyeuse et satisfaite et avec son époux, ils font d'avance leurs préparatifs pour pouvoir passer ensemble des moments agréables en voyageant en Europe. Mais, elle a appris par la suite que la prime de fin d'année 2008 diminuera dans de fortes proportions, ce qui l'oblige à renoncer à son rêve de voyage en Europe et de choisir en fin de compte le tourisme intérieur.

    Chaque année, le mois de novembre est la morte-saison du tourisme. Et cette année avec la crise financière qui sévit dans le monde, la passion psychologique pour la consommation et pour le voyage d'un grand nombre de gens est altérée. Et c'est dans cette situation-là que les secteurs de restauration et d'hébergement de tous le pays sont obligés de réduire successivement leurs prix afin d'attirer les clients.

    Une information en provenance de CTRP a fait savoir au public que les compagnies aériennes commencent à réduire les prix des billets d'avion pour faire la promotion du voyage aérien, et ce qui est inattendu et étonnant c'est que China Southern Airlines (CSA) propose des billets d'avion à dix yuans, ainsi, le voyage de Zhangjiajie (site touristique très connu) à Changsha (chef-lieu de la province du Hunan) coûte seulement dix yuans. On apprend en outre que le 24 novembre, le billet de Nanchang à Beijing et le billet de Nanchang à Shanghai diminueront respectivement à 260 yuans et à 280 yuans seulement. Nombreuses sont les compagnies aériennes qui font un rabais de 85% ou de 80%. Certaines compagnies ont même réduit leurs prix au niveau des prix de train et même encore plus bas.

    Mademoiselle He de l'Agence de voyage Zhongshan du Jiangxi a indiqué que d'après la situation actuelle du marché touristique, de plus en plus de gens choisiront le tourisme non organisé et la raison principale de ce choix c'est la chute des prix des billets d'avion.