communauté chinoise

  • La communauté chinoise à Bruxelles prend ses précautions

    12249934_404094969799998_886984607622547650_n.jpg

    Des soldats belges patrouillent sur la Grand-Place de Bruxelles le 22 novembre 2015. La sécurité dans la capitale belge a été renforcée après les attentats de Paris.

     

    Alors que la capitale belge est toujours en état d'alerte maximale, la grande partie de la communauté chinoise du pays a décidé, tout comme les Belges, de rester chez soi. Selon les deux plus grands magasins chinois du centre ville , il y a eu 70 à 80% de clients en moins samedi et dimanche et ce lundi de nombreux membres du personnel étaient absents.

    Depuis samedi matin, de nombreuses personnes s'affairent à communiquer l'annulation ou le report de divers événements publics.

    Zhang Wenhai, un jeune artiste chinois à Bruxelles, était sur le point de lancer une exposition de peinture avec sept autres artistes de Taiwan et de la partie continentale de la Chine qui ont tous étudié en Belgique.

    Les travaux du peintre et poète de Taiwan, Xi Murong (1943-), font partie des œuvres exposées au Centre Culturel Chinois à Bruxelles. L'événement est censé durer trois semaines.

    « Nous nous sommes longuement préparés pour cette exposition très attendue, qui présente les travaux d'artistes chinois de générations différentes à Bruxelles », a déclaré Zhang ce samedi. « Mais le relèvement du niveau d'alerte terroriste dans la ville a totalement modifié nos plans. Nous sommes en train de demander aux invités de ne pas venir sur conseil de la police. »

    6161135.jpg

     

    Le gouvernement belge a élevé son niveau d'alerte au niveau maximal ce vendredi. Les transports publics ont été fermés, et la population a été appelée à ne pas se rendre dans les lieux généralement fréquentés, tels que les restaurants ou les centres commerciaux.

    Selon la BBC, le centre de Bruxelles était quasi vide samedi soir dû aux menaces d'attaques terroristes. Salah Abdeslam, soupçonné d'avoir participé aux attentats du 13 novembre, est toujours en fuite : il serait dans les environs de la capitale belge.

     

    6811850.jpg

    Chère amie, Cher ami,

         En raison des mesures de sécurité qui ont été décidées par les autorités à Bruxelles, nous devons malheureusement reporter le vernissage prévu ce soir au Centre Culturel de la Chine. Nous sommes désolés de ce contretemps de dernière minute, et nous vous prions de nous en excuser.
         Bien Cordialement.