commemoration

  • Chine: démonstration de force mais discours résolument pacifiste du Président Xi Jinping

    134583999_14412516769841n.jpg

    La Chine souhaitait célébrer avec éclat l'anniversaire de la fin de la guerre la plus vaste et la plus meurtrière de l'histoire, qui a duré près d'une décennie et fait des centaines de millions de victimes, dont 35 millions de Chinois.L'envergure de la cérémonie, au cours de laquelle 12.000 militaires et 500 pièces d'équipements militaires ont défilé devant la place Tian'anmen survolés par près de 200 avions, a suscité l'admiration dans beaucoup de pays.

    FOREIGN201507280814000273807510893.jpgEn permettant de réfléchir à l'histoire et de rendre hommage aux sacrifices et à l'héroïsme, cette grande cérémonie devrait lancer un avertissement à ceux qui tentent de déformer et de manipuler l'histoire de la Seconde Guerre mondiale pour servir leurs intérêts politiques à court terme.

    Pour la paix, la Chine poursuivra résolument la voie du développement pacifique et ne recherchera jamais l'hégémonie, ni l'expansion, a déclaré jeudi le président chinois Xi Jinping.

    Il s'est ainsi exprimé lors d'un rassemblement commémorant le 70e anniversaire de la victoire de la Guerre de résistance du peuple chinois contre l'agression japonaise et de la fin de la Guerre mondiale antifasciste dans le centre-ville de Beijing.

    Quel que soit son niveau de développement, la Chine ne recherchera jamais l'hégémonie ni l'expansion, et elle n'imposera jamais à autrui les tragédies qu'elle a vécues, a noté M. Xi.

    Le peuple chinois vivra toujours en bons termes avec les autres peuples du monde, défendra fermement les acquis de la victoire de la Guerre de résistance contre l'agression japonaise et de la Guerre mondiale antifasciste et apportera une nouvelle contribution encore plus importante à l'humanité, a indiqué le président.

    sans-titre.png

    La Chine ne veut pas ,comme un autre grand pays le fait, devenir le gendarme du monde. Elle veut sauvegarder ses acquis révolutionnaires mais est tout le contraire de l'URSS, elle ne cherche pas et ne cherchera jamais à imposer son modèle aux autres pays. Le discours du président Xi Jinping est sans ambigüité :que l'on respecte le peuple chinois et la Chine est prête et souhaite vivre en bonne entende avec tous les peuples de la terre.

  • Qui assistera au défilé militaire qui aura lieu à Pékin le 3 septembre prochain à l'occasion du 70e anniversaire de la Victoire dans la Seconde Guerre mondiale

    La Chine a invité la Russie à participer au défilé militaire qui aura lieu à Pékin le 3 septembre prochain à l'occasion du 70e anniversaire de la Victoire dans la Seconde Guerre mondiale.

    d43d7e14de0d16bc00e901.jpg

     

     

    Le président chinois Xi Jinping a promis que le défilé militaire de Pékin serait aussi spectaculaire que celui organisé à Moscou le 9 mai.

    La délégation russe à Pékin sera conduite par le chef du Kremlin Vladimir Poutine. Il convient de rappeler que l'Union soviétique et la Chine ont été les pays ayant subi les plus lourdes pertes pendant la Seconde Guerre mondiale.

    CHINE-RUSSIE-POUTINE-XI-ARMES.jpg



    Dans le même temps, comme le rapportent les médias occidentaux, les leaders européens ne seront pas nombreux à se rendre à Pékin le 3 septembre en raison de leur "préoccupation face à certains sujets", dont l'éventuelle présence de Vladimir Poutine au défilé.

    Cette incertitude ne concerne pas les membres de l'Organisation de coopération de Shanghai (OCS): les dirigeants de la Russie, du Kazakhstan, du Kirghizstan, du Tadjikistan et de l'Ouzbékistan ont confirmé, au sommet d'Oufa, leur venue à Pékin.

     

    FOREIGN201507280814000273807510893.jpg

    On ignore pour l'instant si des représentants des USA, du Royaume-Uni et des Pays-Bas — qui ont participé à la guerre dans le Pacifique — assisteront à la cérémonie du 3 septembre à Pékin. La présence de la Russie aux activités de commémoration, pour sa part, illustre le développement du partenariat sino-russe.

     

    La République tchèque ne partage pas la position de l'UE qui veut boycotter les célébrations de la fin la Seconde Guerre mondiale en Chine auxquelles assistera notamment le chef du Kremlin Vladimir Poutine. Le président tchèque Milos Zeman sera peut être  de toute le seul leader d'un pays membre de l'UE à assister aux célébrations du 70ème anniversaire de la fin de la seconde guerre mondiale à Pékin.

    1015529042.jpg

     

  • LIBERATION DU TIBET ET DES SERFS 50e ANNIVERSAIRE,VOICI LA MEDAILLE.

    Insigne de la « Commémoration du 50e anniversaire de la réforme démocratique au Tibet »
    F200903270837211065910517[1]

    Représentant le drapeau national chinois rouge à cinq étoiles, un soleil, un hada tibétain et un lotus des neiges du Tibet, l'insigne de la « Commémoration du 50e anniversaire de la réforme démocratique au Tibet » a pour principale couleur le rouge. Cet insigne témoigne à quel point, grâce à l'impulsion du Parti communiste chinois et à la réforme démocratique du Tibet, les serfs émancipés ont pu devenir les maîtres de leurs vies et le Tibet a pu se développer d'une manière considérable.