cobra

  • Fuite de serpents venimeux dans l'est de la Chine

    Des travailleurs de la ville de Nanjing, capitale de la province chinoise du Jiangsu (est), sont à la recherche d'une cinquantaine de jeunes cobras à monocle qui se sont échappés d'une ferme d'élevage locale.

    Selon un communiqué publié lundi soir par l'arrondissement de Liuhe, à Nanjing, plus de 200 jeunes cobras à monocle se sont échappés du 26 au 29 août de la ferme d'élevage de Chunyi, située à Liuhe. Environ 150 d'entre eux ont été récupérés ou tués, mais une cinquantaine sont toujours en fuite.

    Les cobras à monocle sont hautement venimeux, mais les serpents en fuite, longs d'environ 20 cm, sont moins toxiques que les serpents adultes, selon des responsables gouvernementaux.

    Le 8 octobre, un villageois de Liuhe a découvert et tué un serpent chez lui. Le gouvernement local de Liuhe a été informé de la fuite des serpents le 10 octobre, alerté par la découverte de ce villageois.

    Le gouvernement de Liuhe a fait transporter du sérum anti-venin depuis Shanghai et a apprêté du personnel sanitaire et des ambulances au cas où quelqu'un se fasse mordre par des serpents.

    La recherche des serpents a été lancée mardi matin dans un rayon de cinq kilomètres autour de la ferme. Le gouvernement a diffusé des informations à l'adresse des habitants.

    La ferme d'élevage de Chunyi a fait venir, le 6 août, des oeufs de cobras à monocle depuis la province méridionale du Guangdong, sans approbation officielle. Environ 1.820 serpents sont nés,dont 1.500 ont survécu.

    La ferme a été fermée, et les personnes qui en ont la charge seront tenus responsables de l'incident.

    cobra-monocle-thailande.jpg

    th.jpg

  • Chine : un cuisinier meurt mordu par un cobra dont il avait coupé la tête 20 minutes plus tôt

    4629363.jpg

     Cobra cracheur d'Indochine 

     

    Un chef cuisinier d'un restaurant de Foshan, dans le sud de la Chine, a été mordu à la main par un cobra qu'il devait cuisiner en soupe, rapporte, samedi 23 août, le Daily Mail (lien en anglais). Il avait pourtant coupé la tête du reptile plus de 20 minutes avant, et découpé le reste de son corps en morceaux. Il est mort en attendant les secours.

    "Même sans tête, et donc considéré comme mort, le serpent a toujours des fonctions réflexes", explique Yang Hong-chang, un expert des reptiles qui a travaillé plus de 20 ans sur les cobras. Selon lui, tous les serpents peuvent encore mordre et injecter leur venin jusqu'à une heure après avoir eu la tête coupée.

    Le cuisinier est mort d'asphyxie, le venin du cobra cracheur d'Indochine paralysant les fonctions respiratoires.