cliché

  • Li Na remporte l'Open d'Australie et bouscule les clichés occidentaux sur les Chinois

    li na.jpg

    Li Na a remporté l'Open D'Australie après avoir échoué deux fois en finale. Elle était déjà la première Chinoise à avoir remporté un tournoi du Grand Chelem , elle devient maintenant la première Chinoise à remporter l'Open d'Australie.

    li na 3.jpg

    Mais ce qui me vient à l'esprit , une fois dissipée la grande joie que m'a apporté la victoire de cette sympathique joueuse , ce sont les clichés que la sportive préférée des Chinois a bousculés dans la tête de la plus part des Occidentaux.

    Li Na est devenue une véritable ambassadrice de la Chine , une illustration du Soft power chinois si cher au Président chinois et à son prédécesseur.

    li la 4.jpg

    Sous les spots de l'actualité, cette jeune Chinoise moderne a gommé au moins 3 clichés que les Occidentaux

    véhiculent sur les Chinois et Chinoises par manque de connaissance et comme bien souvent la méconnaissance de l'autre est le premier pas vers le racisme , je vais m'empresser de les souligner.

    li na 5.jpg

    Li Na célèbre sa victoire  sur une plage à Melbourne, le 26 janvier 2014.

     

    Comme il est de coutume , après la victoire  la joueuse s'adresse au publique et souvent fait quelques déclarations souvent banales. Une fois de plus Li Na s'est mise à lâcher quelques traits d'humour qui ont fait rire les nombreux spectateurs et les commentateurs de TV , tout étonnés qu'une Chinoise puisse avoir tant d'humour.

    Contrairement à ce qu'on pense, les Asiatiques et spécialement les Chinois ont beaucoup d'humour . J'en veux pour preuve les nombreux repas où règne la franche rigolade en Chine . A la TV , les humoristes chinois ont autant de succès que les chanteurs ou chanteuses populaires. Les "Xiang sheng "sont une forme d'humour qui a un succès phénoménal en Chine. Il se joue le plus souvent à deux voir à trois. Ce genre d'humour vient de la ville de Tianjin , près de Beijing et s'est répandu dans l'ensemble de la Chine depuis une centaine d'années.

     

    Li Na  a déclaré que son entraineur belge Carlos Rodriguez lui faisait subir une préparation et un entrainement bien plus dures que ce qu'elle connaissait en Chine, et là aussi elle a fait tomber un tabou du Chinois ultra travailleur et bourreau de l'entrainement. En fait les Chinois , si ils sont souvent mieux organisés que nous, ne sont pas plus travailleurs que nous et aiment les congés , les vacances dont ils usent et abusent , simplement ils ont une autre conception de la flexibilité dans le travail.

     

    li la.jpg

    Enfin, en voyant LI Na aux côtés de son adversaire, des arbitres et de Chris Evert qui remettait le chalenge

    et de remarquer que Li Na était la plus grande, une autre idée préconçue , de la petite Chinoise tombe. Si les petites Chinoises sont nombreuses dans l'extrême sud de la Chine, il n'en va pas du tout de même dans le Nord.

     

    li na 4.jpg

    Li Na enfant