chretien

  • Fêtez Noël, dans une des quatre plus importantes églises de Beijing

    中国要阅读的文章http://fp.reverso.net/wang888-skynetblogs/6660/zh/archive/2012/12/23/noel-dans-une-des-quatre-plus-importantes-eglises-de-beijing.html

    Reading the article in English :http://fp.reverso.net/wang888-skynetblogs/6660/en/archive/2012/12/23/noel-dans-une-des-quatre-plus-importantes-eglises-de-beijing.html

     

    001aa0c6c27e105e3bec5a.jpg

    1) L'Église de l'Est (l'Église Saint-Joseph de Wangfujing)

    Située sur la prospère rue Wangfujing, c'est l'église catholique la plus populaire de la ville de par la respectabilité de son histoire qui remonte à 1655.

    Composée de 30 pièces, l'église a une superficie d'environ 10 000 mètres carrés. Elle est actuellement en cours de rénovation et les murs qui la protégeaient de la rue ont été supprimés. Plusieurs bancs ont été installés sur la place de l'église. L'église est un site culturel important qui mérite une visite même en dehors de Noël.

    Horaires des messes: en semaine à 6h00 et à 7h00; le samedi à 6h00 et à 7h00 ; le dimanche à 6h00, 7h00, à 8h00 et à 16h00(anglais); le jour de Noël à 6h00, à 7h00, à 8h00, à 10h00 et à 18h00(anglais).

    001aa0c6c27e105e3c0c60.jpg

    Adresse: 74 rue Wangfujing, Arrondissement de Dongcheng

    Tél: 010-65 24 06 34

    Comment s'y rendre: prendre les bus 103, 104 ou 211 et descendre à Dengshi Xikou, puis se diriger vers le sud pendant près de 300 mètres ; prendre la ligne de métro n°1 et descendre à Wangfujing, puis se diriger vers le nord pendant 1 km.

    001aa0c6c27e105e39bc16.jpg

    2) L'Église du Sud (Eglise Xuanwumen)

    Située sur l'Avenue Xuanwumen, l'Église du Sud fut la première église catholique de Pékin. En raison de l'immense tableau de l'Immaculée Conception accroché au mur derrière la chaire, l'église est également appelée « la cathédrale de l'Immaculée Conception ». Par ailleurs, l'église est magnifiquement construite dans un style baroque, qui permet ainsi de profiter de la beauté de l'architecture.

    C'est également le siège du diocèse de la ville et de l'Association catholique patriotique.

    Horaires des messes : en semaine à 6h00 (latin), à 6h30 et à 7h15; le samedi à 18h30; le dimanche à 7h00, à 8h30, à 10h30 et à 13h00; le 24 décembre à 16h00 et à 18h00.

     

    001aa0c6c27e105e3a6022.jpg

    Adresse : Jia 141 Xi Dajie Qianmen, Arrondissement de Xuanwu

    Tél : 010-66 02 24 58

    Comment s'y rendre : Prendre le bus 102, 105 ou 109 et descendre à l'arrêt Xuanwumen, ou prendre la ligne de métro n° 2 et descendre à la station de Xuanwumen.

    001aa0c6c27e105e37cf02.jpg

    3) L'Église de l'Ouest (Église Xizhimen)

    L'Eglise de l'Ouest, située sur le côté sud de la rue Xizhimen Nei, est l'église catholique la plus récente de Pékin et la seule à ne pas avoir été construite par des missionnaires. Construite en 1723, elle fut restaurée en 1912.

    Bien que l'église ne soit pas visible de la rue, elle suscite toujours autant de passion.

    Chaque année, pour le réveillon de Noël, les étudiants affluent vers l'église, non seulement pour la musique chorale, mais aussi pour admirer ses délicats piliers Collins et ses voûtes pointues gothiques intérieures, qui laissent aux visiteurs une impression de grandeur, d'élégance et de solennité.

    Horaires des messes : de 6h30 à 7h00 (toute la semaine).

     

    001aa0c6c27e105e38530a.jpg

    Adresse : 130 Xizhimennei Dajie, Arrondissement de Xicheng

    Tél: 010-66 53 76 29

    Comment s'y rendre: prendre les bus 7, 808, 27 ou 105 et descendre à Xikai Hutong

    001aa0c6c27e105e3b0033.jpg

    4) L'Église du Nord (Église Xishiku)

    L'église catholique la plus grande et la plus ornée de la ville se trouve à Xishiku, à l'intérieur de la porte ouest de la ville. Fondée au cours de la 14ème année du règne de l'empereur Guangxu de la dynastie Qing, elle s'appelait à l'origine « l'Eglise du Saint-Sauveur », et elle abrite actuellement le Bureau du cardinal évêque de Pékin.

    Horaires des messes: de lundi à samedi à 6h00 et à 7h00 ; le dimanche à 6h00, à 7h00, à 8h00, à 10h00 et à 18h00 ; le 24 décembre à 17h00, à 19h00 et à minuit.

     

    001aa0c6c27e105e3c2d0c.jpg

    Adresse: 33 Avenue Xishiku Dajie, Arrondissement de Xicheng

    Tél: 010-66 17 51 98

    Comment s'y rendre : prendre les bus 101, 102, 103, 109, 409, etc. ou encore la ligne de métro n°4 et descendre à la station de Xisi.

     

     

     

     


     

  • Les chrétiens de Chine mettent en garde contre l'influence de la secte « Dieu tout-puissant »

    中国要阅读的文章:http://fp.reverso.net/wang888-skynetblogs/6642/zh/archive/2012/12/20/les-chretiens-de-chine-mettent-en-garde-contre-l-influence-d.html

    Reading the article in English http://fp.reverso.net/wang888-skynetblogs/6642/en/archive/2012/12/20/les-chretiens-de-chine-mettent-en-garde-contre-l-influence-d.html

    F201212201653499453148127.jpg

    Des employés du Gouvernement avertissent, tracts en main, les habitants de faire attention aux sectes religieuses, dans la Province du Henan, dans le Centre de la Chine, mardi. Zhang Tao / Pour le China Daily.

     

    La communauté chrétienne de Chine a condamné la soi-disant Église de « Dieu tout-puissant » et a demandé aux croyants du pays de rester vigilants face aux influences sectaires.

    Kan Baoping, Secrétaire général du Conseil Chrétien de Chine, a déclaré que les responsables religieux doivent prendre des mesures immédiates pour protéger leurs congrégations de cette secte.

    M. Kan a salué la récente répression menée par la police à l'échelon national contre les membres de cette secte qui répandent des craintes apocalyptiques. Plus de 500 suspects ont été arrêtés.

    Près de 400 suspects ont été arrêtés dans la seule Province du Qinghai. Beaucoup d'autres ont été arrêtés dans la Région autonome de Mongolie intérieure, la municipalité de Chongqing et dans les provinces du Zhejiang, du Jiangsu, du Fujian, du Shaanxi, du Hubei, du Sichuan et du Guangdong.

    La police de tout le pays a conseillé à la population de se méfier des sectes et de leurs escroqueries relatives à la « fin du monde ».

    La secte « Dieu tout-puissant », aussi connue sous le nom de « Foudre de l'Orient », a été fondée il y a 20 ans. Selon M. Kan, elle a été à l'origine de troubles graves.

    Passé ce vendredi, chacun pourra constater que les prophéties apocalyptiques de cette secte étaient fausses, a dit M. Kan. Mais il estime qu'elle trouvera trouver d'autres excuses pour induire le public en erreur, a-t-il ajouté.

    Zhu Enshuo, pasteur à Ningbo, dans la Province du Zhejiang, a ainsi déclaré que la secte pourrait simplement expliquer l'échec de sa prophétie en disant que « Dieu Tout-Puissant » a sauvé les gens de la fin du monde.

    M. Zhu entendu dire que des fidèles de son église ont rejoint la secte. Pour éviter d'autres conversions, les églises de Ningbo ont imprimé des dizaines de milliers de brochures. Des discussions et des mises en garde au sujet de la secte ont été un thème majeur lors des services religieux du dimanche, a dit M. Zhu.

    Les événements récents ont créé une onde de choc dans la communauté chrétienne. « Nous nous rendons compte combien peu de choses ont été faites pour se protéger contre les pratiques de sectes. Mais aujourd'hui, nous sommes plus vigilants et nous élaborons des plans d'intervention », a dit M. Zhu.

    Il a précisé que les églises peuvent expulser leurs anciens fidèles qui sont devenus membres de la secte clés, et appeler la police si nécessaire.

    Cai Yinghui, pasteur à Shizuishan, dans la Région autonome Hui du Ningxia, s'est dit profondément inquiet de la puissance de lavage de cerveau de la secte et de ses effets destructeurs.

    Manifestation d'adeptes de la secte « Dieu tout-puissant »

    Récemment encore, à Shizuishan, Mme Cai a vu des membres de la secte utiliser un haut-parleur sur une place publique pour répandre des rumeurs alarmistes et affirmer que seuls leurs adeptes pourraient être sauvés.

    Beaucoup d'entre eux étaient des femmes d'âge moyen, a dit Mme Cai, ajoutant qu'elles sortent le soir, offrant gratuitement des livres sur Dieu Tout-Puissant.

    Chacune d'entre elles auraient réussi à convertir cinq ou six nouveaux membres, a dit Mme Cai.

    « Ils ont dit aux gens de ne plus lire la Bible, affirmant que la Bible est une énigme, et que leurs livres donnent la solution », a dit Mme Cai.

    Les gens sont très impressionnables. Bien qu'ils connaissent peu de choses sur les véritables croyances chrétiennes, ils se considèrent comme supérieurs aux non-croyants. Certains fidèles avalent tout ce que les membres de la secte leur disent : arrêter de lire la Bible et choisir les nouveaux livres « pieux » à la place, a ajouté M. Cai.

    Avec l'aide de plus de 100 bénévoles chrétiens, elle va conduire des activités de porte-à-porte pour sensibiliser les 3 000 fidèles de son église et collecter les publications de la secte.

    Cette secte aurait commencé ses activités en 1990 dans la Province du Henan, dans le Centre de la Chine. Elle a diffusé la prophétie apocalyptique Maya, disant qu'il y aurait environ trois jours d'obscurité à partir de vendredi.


    Sur la banderole, il est écrit : "Dieu Tout-Puissant viendra sauver des vies humaines en 2012".

  • Fête du Corpus Domini : en Chine aussi les chrétiens processionnent

     

     

     

    La majeure partie des communautés catholiques chinoises du continent ont célébré  la Solennité du Corpus Domini le 26 juin au travers de la célébration de l'Eucharistie et de la Procession solennelle, les transformant ainsi en occasion d'évangélisation .

     Plus de 2000 fidèles ont participé à la Procession eucharistique solennelle de la Paroisse de Fan Ga Da du Diocèse de Xian Xian (aujourd’hui Cang Zhou) dans la province du He Bei. Après la messe, le Cortège eucharistique a quitté la Paroisse, se rendant successivement au sanctuaire marial, au sanctuaire dédié à Saint Joseph et enfin sur le mont de Notre-Dame de Lourdes où a eu lieu la Bénédiction.

    • S. Exc. Mgr Giuseppe Li Lian Gui, Evêque du Diocèse de Xian Xian, a présidé la célébration de la Messe dans la Paroisse de Zhao Lin An, célébration qui a été concélébrée par 12 prêtres diocésains.Quatre autels ont été préparés aux quatre principaux points du village autour desquels de nombreux fidèles se sont réunis pour une Adoration eucharistique prolongée. Mgr Li a également conduit la Procession eucharistique solennelle, parcourant tout le village.
    • La Paroisse de Gao Shan Lu du Diocèse de Liao Ning, dédiée au Corps et Sang du Seigneur, a fêté en cette Solennité son premier anniversaire.
    • En effet, la Paroisse a été consacrée et ouverte voici un an.
    • http://www.chretiente.info/

     

    Voilà un témoignage au-dessus de tout soupçon , qui est une preuve de plus de la liberté de religion en Chine quoi qu'en disent certains . Nous sommes loin ici des mensonges de dalai lama . Chaque citoyen chinois peut pratiquer la religion de son choix. J' ai pu constater qu'en Chine , que ce soit dans les grandes villes de l'est ou au Tibet , partout , les adeptes des différentes religions vivent en bon voisinage et se respctent  comme ils ont le respect des athées.

  • La vie des catholiques dans un village ethnique montagneux du Guizhou en Chine

    270 kilomètres de Guiyang, la capitale de la province du Guizhou (sud-ouest), la construction d'une chapelle vient de débuter sur le flanc d'une montagne, "Une fois qu'on aura fini la récolte, nous achèverons la construction", fait savoir Bei Qiyun, une personne âgée du groupe ethnique Buyi, l'une des 56 ethnies chinoises.

    Sa Qin, un village sous administration du bourg Da Jian dans le district de Wang Mo, situé dans la région montageuse du Qianxinan, est une "terre de Dieu". Avec près de 600 villageois du groupe ethnique Buyi, 90% des adultes sont catholiques. " La croyance en Dieu fait partie de notre vie, c'est comme manger ou s'habiller ", indique Wang Qizhi, chef adjoint du village .

    Bei Qiyun, âgé de 57 ans, est le doyen du village de Sa Qin. Selon lui, la croyance en Dieu existait déjà il y a plus de 100 ans et une chapelle avait été érigée auparavant, mais elle fut détruite dans un incendie. " J'ai entendu dire que c'était un berger français qui avait prêché le christianisme ici, il a été enterré près d'une chapelle dans le bourg " , rappelle-t-il.

     

    La religion catholique est transmise de génération en génération dans ce village ethnique, et les villageois ayant atteint 18 ans peuvent, lors d'une cérémonie, être officiellement convertis au catholicisme. "Ce n'est pas obligatoire, il y a de jeunes villageois qui travaillent dans les grandes villes et qui n'ont pas cette croyance ", explique M. Bei .

    "Hormis des portraits de Jésus et de Marie, nous n'avons pas beaucoup de rites religieux. Nous récitons plusieurs fois nos prières avant les repas et les familles du village se réunissent lors des jours importants comme la fête de Noël", précise-t-il.

    Chaque doyen du village doit suivre des formations dans la paroisse d'Anlong, qui est responsable de la gestion des affaires religieuses du village, explique M. Bei.

    Paul CHEN (Chen Changpin) 1838 - 1861

    La cérémonie de conversion au catholicisme des jeunes villageois est présidée par des bergers envoyés par la paroisse d'Anlong, qui viennent dans ce village deux ou trois fois par an. Ces dernières années, la paroisse d'Anlong offrait des subventions aux lycéens du village, favorisant ainsi l'éducation locale. Aujourd'hui, trois jeunes du village ont obtenu leur diplôme universitaire, soit 50% du nombre total du bourg.

    Grâce à la lecture de la Bible, il y a plus de collégiens, de lycéens et d'étudiants dans le village de Sa Qin que dans les villages voisins et un certain nombre de femmes illettrées commencent à apprendre à lire, indique Bei Qiyun.

    Ces dernières années, les conditions de vie dans le village se sont considérablement améliorées. La raccordement du village au réseau électrique a été accompli en 2001, une route gravillonnée relie le village au bourg depuis 2003 et un système d'eau potable a été installé en 2006.

    Bei Qisheng, un villageois de 33 ans, va bientôt finir la construction de sa maison de 100 mètres carrés. "Une semaine après la fin des travaux, ma famille habitera dans ce nouveau logement ", confie-t-il.

    Sur un autre chantier, plusieurs hommes transportent des briques. L'un d'entre eux, Bei Xiaoche, un villageois de 27 ans, nous a invités à visiter sa vieille maison tout près.

     

    "J'ai besoin de 20 000 yuans pour achever la construction de ma nouvelle maison, c'est un petit peu dur bien sûr", confesse-t-il. Mais regardant sa femme qui s'amuse avec sa fille d'un an, Bei Xiaoche sourit : "Je vais essayer de trouver du travail en ville pour gagner un peu plus d'argent".

    "Les formalités concernant la construction de la chapelle ont été approuvées par le gouvernement local. Nous souhaitons l'achever avant Noël cette année, mais nous devons d'abord récolter les céréales, quelque soit la croyance, vivre est la première priorité ", ajoute Bei Qiyun.

     

  • NOEL EN CHINE

    Noël amène les Chinois à l'église
      

     

        BEIJING, 25 décembre - Les sapins de Noël brillaient  et le parfum sucré des bougies emplissait l'église de l'Immaculée  Conception vieille de 407 ans à Beijing alors que plus de 1 500  personnes, assises ou debout dans le couloir, attendaient la messe de minuit à la veille de Noël, dans la nuit de mercredi à jeudi. 

         Beaucoup d'autres personnes se tenaient debout en plein air  avec une température de moins cinq degrés, pour suivre la messe  retransmise par deux écrans géants. 

         "Nous avons distribué 4000 tickets, mais le nombre pourrait  doubler," selon Ying Mulan, une soeur qui distribuait des  brochures sur la naissance de Jésus, à l'entrée de l'église. 

         "C'est merveilleux de voir tant de Chinois venir librement ici  pour Noël," a dit Tien Gill. Cet Américain est arrivé pour des  vacances à Beijing il y a trois semaines . "La liberté de culte  n'est pas qu'une parole vide de sens ici," a-t-il déclaré. 

         En même temps, dans la ville de Shanghai (est), Yan Zhiyuan,  vice-président du Comité national du Mouvement patriotique des  trois autonomies de l'Eglise protestante chinoise aidait à  maintenir l'ordre à l'extérieur de l'Eglise internationale de  Shanghai. "Plus de gens sont venus à l'église cette année par  rapport aux années passées," a-t-il affirmé. 

         Selon les statistiques, la Chine regroupe plus de 21 millions  de Chrétiens, et plus de 50 millions de bibles y ont été  imprimées. Environ 600 églises chrétiennes ont été construites  depuis l'initiation de la réforme et de l'ouverture sur l'étranger en 1978. 

         Un architecte s'étant donné le nom de Silinx méditait dans un  coin de l'église en écoutant la musique sacrée. Il s'est converti  à la religion catholique en 2005. "J'ai beaucoup d'amis intimes  ici, et nous pouvons ressentir l'affection des uns pour les autres dans une ville si grande et si agitée", a dit Silinx. 

         Plus de 500 personnes se sont rassemblées dans l'église  catholique de Ping'anqiao à Chengdu, chef-lieu du Sichuan  (sud-ouest), pour prier pour les victimes du séisme du 12 mai. 

         "J'espère que les survivants au séisme pourront passer l'hiver  en sécurité", a exprimé Cheng Jing, venue spécialement de  Chongqing pour la prière. 

         Pourtant, tous les Chinois venus à l'église ne sont pas  Chrétiens. Ainsi, Wang, une jeune dîplômée de l'Université normale de l'Est de la Chine a passé trois Noël à l'église. "Je veux me  laver de la fatigue des études et faire un 'baptême' de mon âme  dans l'atmosphère de Noël", a-t-elle déclaré. 

         Deng Zhiwei, vice-président de la Société de Sociologie de  Chine fait remarquer: "certains étrangers rapportent que les  Chinois deviennent croyants à cause du manque de sentiment de  sécurité, mais c'est la sécurité sociale et l'ouverture de la  Chine qui permet à tant de Chinois de venir à l'église".