chomage

  • La Chine qui depasse son objectif d'économie d'énergie pour 2014 a créé plus de 13 millions d'emplois en 2014

    foxconn_worker-3.jpg

    La Chine remplit de manière favorable ses objectifs en matière d'économie d'énergie cette année, alors que le gouvernement a adopté des règlements plus sévères après avoir accusé un retard durant la période 2011-2013, a déclaré mercredi l'organe suprême de planification économique du pays.

    L'intensité énergétique de la Chine, à savoir la quantité d'énergie consommée par unité de produit intérieur brut (PIB), pourrait baisser de 4,7%, a fait savoir Xie Zhenhua, directeur adjoint de la Commission nationale du développement et de la réforme, lors d'un forum organisé mercredi à Beijing.

    En début d'année, la Chine s'est fixé pour objectif d'abaisser son intensité énergétique d'au moins 3,9% pour 2014 et 2015.

    M. Xie a indiqué que la Chine continuerait l'année prochaine à renforcer ses efforts pour économiser l'énergie et réduire les émissions grâce à plusieurs projets hydroélectriques et nucléaires prévus.

     

    apple.jpg

    Le plan quinquennal 2011-2015 de la Chine vise à réduire l'intensité de carbone de 16%, et les émissions de dioxyde de carbone par unité de PIB de 17%.

    Malgré le ralentissement de la croissance économique, le marché chinois de l'emploi est resté robuste cette année, et le nombre d'emplois créés devrait atteindre 13 millions, a déclaré un haut responsable chinois.

    Le taux de chômage dans les régions urbaines de la Chine reste à un niveau "relativement bas", a indiqué Yin Weimin, ministre des Ressources humaines et de la Sécurité sociale, lors d'une conférence de travail organisée jeudi, sans donner de chiffres précis.

    Le nombre de nouveaux emplois dépassera l'objectif de 10 millions fixé par le gouvernement pour 2014. Le produit intérieur brut (PIB) a augmenté de 7,4% en glissement annuel sur les trois premiers trimestres.

    Fin septembre, le taux de chômage urbain était de 4,07%, en dessous du plafond de 4,6% établi par le gouvernement. La Chine a créé 10,82 millions d'emplois sur les neuf premiers mois.

    Selon le ministre, plus de deux millions d'emplois seront créés au quatrième trimestre.

    5621831493_0d1bc7deda.jpg

  • Le ralentissement économique affecte l'emploi en Chine (vice-ministre des Ressources humaines et de la Sécurité sociale)

    F201211130812137293195113.jpg

    La pression due au ralentissement économique se fait sentir sur le marché de l'emploi en Chine, alors que les créations de postes diminuent et le chômage augmente, a déclaré lundi Yang Zhiming, vice-ministre chinois des Ressources humaines et de la Sécurité sociale.

    "L'impact du ralentissement économique sur le marché de l'emploi commence à se faire ressentir", a indiqué M. Yang, lors d'une conférence de presse en marge du 18e Congrès national du Parti communiste chinois (PCC) qui s'est ouvert le 8 novembre.

    La croissance des nouveaux emplois dans les villes ralentit depuis avril. Le nombre de postes vacants a diminué et le nombre de chômeurs a augmenté, a-t-il précisé.

    "La Chine continuera à faire face au problème de l'offre excédentaire de main-d'oeuvre pendant une longue période", a indiqué le vice-ministre chinois.

    Le marché de l'emploi en Chine subit une forte pression cette année, car près de 7 millions de nouveaux diplômés sont entrés sur le marché, tandis que les travailleurs migrants et les chômeurs urbains rencontrent encore des difficultés à trouver un emploi, a ajouté M. Yang.

    Selon les statistiques officielles, le taux de chômage dans les régions urbaines était de 4,1% fin septembre, et restait inchangé par rapport au deuxième trimestre de 2012. Mais ce chiffre était inférieur au seuil officiellement fixé à 4,6%.

    La Chine a créé 10,24 millions de nouveaux emplois dans les régions urbaines au cours des neuf premiers mois, dépassant l'objectif de 9 millions fixé pour cette année.

    F201211130812138893134852.jpg