chine du sud

  • La grève se poursuit dans une usine du sud de la Chine

    hitachi_gst_strike_3

     

     Une grève s'est poursuivie dimanche pour la septième journée consécutive dans une usine de la ville méridionale de Shenzhen, les ouvriers s'inquiétant que leurs intérêts et leurs postes ne soient pas garantis à l'issue du récent rachat.

    Depuis le 4 décembre, environ un millier d'ouvriers ont bloqué l'entrée de l'usine Shenzhen Hailiang Storage Product Co. Ltd, filiale de Hitachi Global Storage Technologies (HGST).

    Les grévistes ont confié qu'ils craignaient que leurs intérêts ne soient compromis avec la vente de leur usine à Western Digital, un fabricant américain de disques durs.

    “Presque tous les ouvriers de l’usine, environ 3 000 personnes, sont venus aujourd’hui. Nous avons choisi des représentants pour négocier avec les responsables de l’usine”, a indiqué un ouvrier surnommé Ding à l’agence de presse Xinhua (Chine Nouvelle).

    L'entreprise s'est engagée à augmenter les salaires et à améliorer les avantages, mais les ouvriers ne sont toujours pas satisfaits, a précisé Ding.

    La plupart d'entre eux espèrent que la société pourra leur fournir un plan de restructuration explicite quand à leur situation après ce rachat, et ils demandent des compensations en vertu de la loi, a-t-il ajouté.

    hitachi_gst_strike_2

     

    La grève continuera "tant que la société ne nous donnera pas une solution raisonnable", a-t-il déclaré.

    La société mène actuellement des négociations avec les grévistes mais il n'y a pas de date déterminée pour la résolution de ce problème, a indiqué un porte-parole de la société.

    Samedi matin, des ouvriers ont été légèrement blessés dans des conflits avec la police et des gardiens.

    Western Digital a signé en mars un accord pour racheter HGST. Si finalisée, la fusion devrait s'achever en mars 2012.

  • TOURISME DANS LE DELTA DE LA RIVIERE DES PERLES

    « La visite à Guangzhou » très populaire grâce aux Jeux Asiatiques
     
     

    Le tourisme à Guangzhou est devenu populaire grâce aux Jeux asiatiques. Lors des Jeux, Guangzhou n'a pas seulement attiré des visiteurs étrangers, mais aussi des visiteurs du Delta de la rivière des Perles. Les résidents des villes voisines ont envie de découvrir cette ville hôte des Jeux asiatiques.

    Selon des statistiques, à partir du 1er novembre, des centaines millers de touristes ont visité les Jeux asiatiques ou participé à un voyage baptisé « voyage dans la nouvelle Guangzhou » .

    Des agences de voyages ont lancé des produits touristiques tels que « le nouvel axe de la ville de Guangzhou», «le stade des Jeux asiatiques », « la culture cantonaise », « la Galerie des Perles» et ont reçu de bons résultats.

    P1000353.JPG

     

     



    Avant les Jeux asiatiques, les touristes pour « le voyage d'un jour à Guangzhou » n'étaient pas si nombreux, un millier de visiteurs par mois. Depuis le lancement du « voyage d'un jour dans la nouvelle Guangzhou », le nombre des visiteurs s'envole, 4 000 personnes par jour.

    Les visiteurs des autres provinces ont préféré visiter en marge des compétitions. En visitant d'autres villes voisines comme Zhuhai, Shenzhen, Hong Kong et Macao, ils ont redonné des couleurs au marché du tourisme dans le Delta de la rivière des Perles.

     

    P1000389.JPG