chienlit

  • Une société démocratique doit respecter les opinions des minorités, mais cela ne signifie pas que ces minorités ont le droit de recourir à des moyens illégaux

     

    Admiralty_(West)_Bus_Terminus_Goods_Supply_20140928.jpg

    Les rassemblements illégaux du mouvement Occupy Central incités par certaines personnes à Hong Kong ne promeuvent pas le développement démocratique et constitutionnel de la région administrative spéciale. Ils l'empêchent au contraire.

     

    Le mouvement Occupy Central a déclenché des manifestations dans le centre de Hong Kong depuis le 28 septembre qui ont perturbé la circulation et provoqué la fermeture provisoire d'écoles et de banques, et même une chute de l'indice de la Bourse Hang Seng, affectant le développement économique et la réputation internationale de cette région.

     

    Ces activités illégales ont porté atteinte à l'Etat de droit, ce qui est la valeur fondamentale de Hong Kong et l'un de ses fondements.

    Écoliers, étudiants , les manifestants de Hong Kong qui défient le gouvernement de HK et non le gouvernement chinois comme aiment à le faire croire les médias occidentaux,  sont pour la plupart encore des enfants, partagés entre leur idéal ,souvent inculqué dans des écoles ou universités financées er dirigées par des organismes anglo-saxons, et la culpabilité de dire « non » pour la première fois.

    p011-2_152133_large.jpg

    Joshua Wong, un des adolescents meneur de la chienlit , le type même d'enfant gâté qui est déjà suivi par certains organismes étasuniens . Son avenir est assuré car comme tout dissident en Chine, il deviendra multimillonnaire aux USA. Les Yankees sont extrêmement reconnaissants avec ceux qui les aides à répandre leur idéologie.

     

    Le peuple chinois exprime son opposition aux manifestations

    Le peuple chinois dans son ensemble a exprimé sa ferme condamnation et son opposition aux manifestations, appelées Occupy Central, organisées illégalement ces derniers jours à Hong Kong.

    Les manifestations Occupy Central ont affecté sérieusement l'ordre sociale à Hong Kong et vont à l'encontre des règles de la loi, a indiqué un habitant de Pékin Zhao Qing.

    Chen Duanhong, professeur à l'Institut de droit de l'Université de Pékin, a déclaré que les organisateurs de Occupy Central ont utilisé la rhétorique, telle que la "désobéissance civile", comme excuse pour inciter les gens à bafouer les lois, loin d'un vrai discours politique.

    Les manifestions en cours ont également touché le commerce et le tourisme de la ville

    "Pour nos propres profits, nous devons minimaliser les dégâts. Nous serons obligés d'arrêter les exportations et les importations de marchandises via Hong Kong, a indiqué M. Wang, qui fait du commerce entre Hong Kong et le Guangdong depuis des années.

    "En tant qu'économie orientée vers les exportations, Hong Kong a besoin d'un environnement stable et sécurisé", a-t-il noté. "Qui payera le prix de la situation actuelle? Je crois que ce sont les Hongkongais ordinaires et les hommes d'affaires qui payeront au final."

    Le mouvement Occupy Central n'est pas une forme de communication, mais une confrontation.

     

    Il remet en cause les valeurs fondamentales de Hong Kong et l'Etat de droit, trouble l'ordre social et perturbe la réalisation de l'élection du chef de l'exécutif selon le principe d'"une personne, un vote" en 2017.

     

    Lors de sa rencontre avec une délégation de Hong Kong en septembre, le président chinois Xi Jinping a déclaré que les politiques fondamentales du gouvernement central à l'égard de Hong Kong n'avaient pas changé et ne changeraient pas.

     

    Le gouvernement central s'en tiendra fermement à la politique d''un pays, deux systèmes" et à la Loi fondamentale et soutiendra le développement stable de la démocratie à Hong Kong, a souligné M. Xi.

    La démocratie et l'Etat de droit sont interdépendants, et une démocratie sans l'Etat de droit n'apportera que le chaos.