charité

  • Beijing,Shanghai et Shenzhen les villes les plus charitables de Chine

    sans-titre 10.png

    Gala de charité à Beijing

    En fait de charité, la deuxième plus grande économie du monde est en retard pour ce qui est des dons de charité par rapport à la plus grande économie du monde, les États-Unis.

    La Chine est très en retard quand il s'agit de dons de temps et d'argent.

    Le pays doit s'inspirer des trois villes pilotes en la matière, Beijing, Shanghai et Shenzhen. Ces 3 villes à l'économie la plus avancée et développée de Chine sont aussi à la pointe quand il s'agit de charité.

    sans-titre 10.png

    Dans les rues de Shenzhen

    Beijing arrive en tête du nouveau classement des villes les plus charitables de Chine publié samedi par le ministère chinois des Affaires civiles.

    Le classement comprend 294 villes chinoises et est basé sur six critères, à savoir les dons non publics, les services volontaires, les organisations caritatives, le soutien gouvernemental et la culture philanthropique.

    La capitale chinoise arrive en tête du classement, suivie par Shanghai et Shenzhen.

    L'indice de charité a été créé en 2007 par le ministère et son institut de recherche. C'est le troisième classement à être publié après ceux de 2011 et 2012.

    sans-titre 10.png

    Chen Guqngbiao, célèbre bienfaiteur chinois.

    La Chine s'est classée 133e sur 135 pays pour les dons, et dernière pour le bénévolat, selon le World Giving Index 2013, une enquête annuelle de la Fondation pour l'aide de charité.

     Mais nous devons garder à l'esprit que de simplement avoir la capacité de faire des dons ne veut pas dire qu'il y ait une incitation. La motivation pourrait être fournie par le gouvernement ou sous la forme d'avantages fiscaux, mais il n'y a pas grand-chose à ce niveau. »  a déclaré Huang Yanzhong, chercheur principal pour la santé mondiale au Council on Foreign Relations de New York.

    Etant donné qu'il n'y a pas de droits de succession en Chine, certains entrepreneurs n'hésitent pas à garder leur argent dans leur famille immédiate, a déclaré Dien S Yuen, directrice générale de Kordant Philanthropy Advisors, une société mondiale de consultation et de recherche sur la philanthropie qui est basée à San Francisco.

    sans-titre 10.png

    A Shanghai , une société remet un chèque de 20 millions de yuans

    à un organisme de charité.