chagan

  • Peugeot va ouvrir une nouvelle usine à Chengdu, la quatrième en Chine

    001fd04cfc22151f412d0f.jpg

    Le constructeur automobile français PSA Peugeot Citroën a annoncé hier sa décision d'établir avec son actionnaire chinois Dongfeng sa quatrième usine chinoise à Chengdu, capitale de la province du Sichuan (ouest).

    Les partenaires possèdent déjà trois usines à Wuhan, chef-lieu du Hubei, dont la capacité de production est de 750 000 voitures par an.

    La construction de la nouvelle usine débutera au cours du deuxième semestre de 2014 et permettra au groupe de produire 1 million de véhicules en Chine en 2016, a déclaré PSA dans un communiqué.

    Le nouveau site sera dédié à l'assemblage de véhicules hybrides – entre la voiture et le véhicule utilitaire sportif – et de véhicules tout-terrain commercialisés sous les marques Peugeot et Citroën, mais également sous la marque de Dongfeng, Fengshen.

    Le gouvernement central chinois encourage actuellement les constructeurs à établir de nouvelles usines dans l'ouest du pays afin de stimuler le développement de la région.

    PSA et Dongfeng espèrent vendre plus de 650 000 véhicules cette année dans l'Empire du Milieu, premier marché automobile du monde.

    Ils prévoient en outre d'élever ce chiffre à 1,5 million d'ici 2020, grâce à une coopération renforcée qui a récemment récent conduit Dongfeng à entrer au capital de PSA. L'Etat français a également acheté une partie du groupe, la famille Peugeot ayant vu sa participation diluée.

    Le groupe est confronté à de graves difficultés financières, et porte une attention croissante à la Chine, en cherchant à se diversifier hors du marché européen saturé.

    PSA a également une joint-venture avec le groupe chinois Changan de Shenzhen.

    Le constructeur automobile français PSA Peugeot Citroën a annoncé hier sa décision d'établir avec son actionnaire chinois Dongfeng sa quatrième usine chinoise à Chengdu, capitale de la province du Sichuan (ouest).

    Les partenaires possèdent déjà trois usines à Wuhan, chef-lieu du Hubei, dont la capacité de production est de 750 000 voitures par an.

    La construction de la nouvelle usine débutera au cours du deuxième semestre de 2014 et permettra au groupe de produire 1 million de véhicules en Chine en 2016, a déclaré PSA dans un communiqué.

    Le nouveau site sera dédié à l'assemblage de véhicules hybrides – entre la voiture et le véhicule utilitaire sportif – et de véhicules tout-terrain commercialisés sous les marques Peugeot et Citroën, mais également sous la marque de Dongfeng, Fengshen.

    Le gouvernement central chinois encourage actuellement les constructeurs à établir de nouvelles usines dans l'ouest du pays afin de stimuler le développement de la région.

    PSA et Dongfeng espèrent vendre plus de 650 000 véhicules cette année dans l'Empire du Milieu, premier marché automobile du monde.

    Ils prévoient en outre d'élever ce chiffre à 1,5 million d'ici 2020, grâce à une coopération renforcée qui a récemment récent conduit Dongfeng à entrer au capital de PSA. L'Etat français a également acheté une partie du groupe, la famille Peugeot ayant vu sa participation diluée.

    Le groupe est confronté à de graves difficultés financières, et porte une attention croissante à la Chine, en cherchant à se diversifier hors du marché européen saturé.

    PSA a également une joint-venture avec le groupe chinois Changan de Shenzhen.

    PHO68662f1e-cafc-11e3-8387-e77a858ce422-805x453.jpg

    Un employé chinois manœuvre une DS5, sortie des lignes de production de l'usine Capsa, une joint-venture initiée par PSA et Changan, à Shenzhen, dans le sud de la Chine