ceremonie

  • Hommage ,à Paris, aux travailleurs chinois morts pendant la première guerre mondiale

    002564bb44f715e0cf6c03.jpg

    Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense, en présence de Jean-Marie Le Guen, secrétaire d'État aux Relations avec le Parlement, et de Jean-Marc Todeschini, Secrétaire d’État aux Anciens combattants et à la Mémoire, a présidé l’hommage aux travailleurs chinois morts pendant la première guerre mondiale le mercredi 26 novembre, à 12h00 au Jardin Baudricourt (Paris 13e).

    Cette cérémonie se déroulera en présence notamment de Deng Li, chargé d’affaires de l’Ambassade de la République populaire de Chine en France, de représentants du Conseil pour l’intégration de la communauté d’origine chinoise en France (CICOC).

     

    002564bb44f715e0cf6c04.jpg

    Dans un discours prononcé à cette occasion, M. Le Drian a rappelé qu'en février 1916, alors que la guerre faisait rage en Europe, la France et le Royaume-Uni, qui se trouvaient affaiblis par le manque de main d'œuvre, conclurent un accord avec la Chine pour l'envoi de travailleurs. 140 000 Chinois ont quitté ainsi leur pays pour participer à l'effort de guerre. A leur arrivée en France, tous expérimentèrent des conditions de travail difficiles, dans des manufactures d'armes, des mines ou encore des usines. A leur manière, ils sont - sur le front économique - les combattants de la France alors engagée dans une guerre totale. Certains y laisseront leur vie, a précisé le ministre français de la Défense.

    Selon M. Le Drian, tous ces travailleurs chinois ont contribué à empêcher l'effondrement de la France pendant la Première Guerre mondiale, et ont ainsi contribué à l'Armistice, et à la victoire de la France dans cette guerre. Selon lui, ces travailleurs chinois, par leurs sacrifices et efforts, ont aussi contribué à l'amitié franco-chinoise.

    Pour sa part, M. Deng Li, chargé d'affaires par intérim de l'Ambassade de Chine en France a, dans son intervention prononcée à la cérémonie au Jardin Baudricourt, rappelé qu'il y a 100 ans, 140 000 travailleurs chinois ont traversé des océans pour venir en Europe. Ils ont assumé, pendant la guerre, "toutes sortes de travaux pénibles", et plus de 20 000 parmi eux reposent éternellement sur cette terre, loin de leur pays natal. Après la Première Guerre mondiale, beaucoup de ces travailleurs chinois ont choisi de rester en France. Ces premiers résidents chinois en France jouent désormais un "rôle de trait d'union" entre les peuples chinois et français, a-t-il indiqué. M. Deng Li a également saisi cette occasion pour remercier le gouvernement et le peuple français qui "ont reconnu le rôle de ces travailleurs chinois dans l'histoire de la Première Guerre mondiale". Ses remerciement vont également à la communauté chinoise en France et aux amis français qui ont "déployé des efforts inlassables pour préserver et faire reconnaître cette partie de l'histoire", a-t-il souligné.

    M. Bounmy Rattanavan, co-président du Conseil pour l'intégration de la communauté d'origine chinoise en France (CICOC) a rappelé les efforts déployés par le CICOC pendant les 30 dernières années passées en vue de la reconnaissance du rôle de ces travailleurs chinois, et préserver et faire reconnaître cette partie de l'histoire.

    En 1998, lors des cérémonie du 80ème anniversaire de l'Armistice, le CICOC a érigé, au Jardin Baudricourt, une stèle "à la mémoire des travailleurs et des combattants chinois morts pour la France", a précisé M. Bounmy Rattanavan. "Ce monument commémoratif a été souhaité dès après la guerre, par les travailleurs et combattants chinois. Cette commémoration a été renouvelée en 2008", a poursuivi M. Bounmy Rattanavan.

     

    002564bb44f715e0cf6c06.jpg

    Source Xinhua ,notre bureau de Paris.

     

     

  • Célébrations de la Fête nationale sur la Place de Tian´anmen

    Pour célébrer le 61ème anniversaire de la fondation de la République populaire de Chine, une cérémonie de dépôt de gerbe s'est déroulée à dix heures ce matin au pied du Monument des Héros du Peuple situé au coeur de la Place Tian'anmen. Les hauts dirigeants du gouvernement chinois et du PCC : Hu Jintao, Wen Jiabao et Jia Qinglin ,ont présenté leurs hommages aux héros nationaux en déposant des gerbe devant le Monument des Héros du Peuple .

     

  • LES SECRETS DE LA CEREMONIE D'OUVERTURE DES JO 2008.(11)

    Feux d'artifices et pas de géants.

    http://fr.cctv.com/program/documentaire/20091015/101749.shtml 

    Les feux d’artifices et effets spéciaux lors de la cérémonie d »ouverture des jeux olympiques nous ont fortement impressionnés et enthousiasmés  , mais après avoir vu les problèmes et obstacles surmontés par les réalisateurs et les équipes pyrotechniques  , vous serrez d’autant plus impressionnés.